Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

UE : La zone euro face à la récession


Par Maxime Lefebvre Rédigé le 07/05/2020 (dernière modification le 06/05/2020)

La Commission européenne a dévoilé mercredi 6 mai ses estimations sur la récession engendrée par la pandémie de Covid-19. Dans la zone euro, on annonce une baisse de 7,7 % pour l’année 2020, accompagnée d’une chute de l’inflation et une remontée du chômage.


L'Union européenne affronte la pire crise économique de son histoire - (c) Pixabay
L'Union européenne affronte la pire crise économique de son histoire - (c) Pixabay
L’économie mondiale souffre, et l’Union européenne n’est pas en reste. "Selon les prévisions économiques du printemps 2020, l'économie de la zone euro devrait enregistrer une contraction record de 7¾ % en 2020", annonce la Commission européenne sur son site. De ce fait, le PIB de la zone euro devrait reculer de 7,7% cette année, et celui de l'UE de 7,4%. Cela représente un recul d'environ 9 points par rapport aux précédentes prévisions de la Commission publiées à l'automne dernier.

Paolo Gentiloni, commissaire chargé de l'économie, déclarait que i["l'Europe subit un choc économique sans précédent depuis la Grande Dépression". La Commission européenne explique que la pandémie de Covid-19 a généré d’énormes répercussions sur les dépenses de consommation, la production industrielle, l'investissement, le commerce, les flux de capitaux et les chaînes d’approvisionnement. Bruxelles table sur l’assouplissement des mesures de confinement pour relancer la machine économique. Toutefois, les analystes s’accordent à dire que l’économie européenne subirait de bien plus grands dommages s’il devait y avoir une seconde vague de contamination cet été.

Valdis Dombrovskis, vice-président exécutif pour une économie au service des personnes, indique "qu’à ce stade, nous ne pouvons que très approximativement mesurer l'ampleur et la gravité du choc lié au coronavirus sur nos économies. Il aura des conséquences immédiates beaucoup plus graves pour l'économie mondiale que n'en a eu la crise financière, mais l'ampleur de l'impact dépendra de l'évolution de la pandémie ainsi que de notre capacité à relancer de manière sûre notre activité économique et à lui permettre de rebondir"

Parmi les plus nets reculs économiques, on retrouve la Grèce (-9,7 %), l’Italie (-9,5 %), l’Espagne (-9,4 %) et la France (-8,2 %). Les nations les moins impactées sont l’Allemagne (-6,5 %), la Finlande (-6,3 %), les Pays-Bas et le Portugal (-6,8 %). Corrélativement, le taux de chômage connaîtrait une hausse qui est pour le moment estimée à 9,6% dans la zone euro d’ici la fin de l’année. Il s’agit d’une augmentation de deux points par rapport à fin 2019. De ce fait, le taux de chômage devrait atteindre les 10 % en France.

Les indicateurs économiques pour la zone euro - (c) ec.europa.eu
Les indicateurs économiques pour la zone euro - (c) ec.europa.eu
19___article_esj_paris___recession_economique_zone_euro___06_05_2020_16_40.m4a La zone euro face à l...  (2.11 Mo)









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31



Facebook