Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Une foi confinée


Par Sophie Ong Rédigé le 16/04/2020 (dernière modification le 15/04/2020)

Avec Pâques, Pessoah et Ramadan qui approchent, les religions majeures se préparent à des célébrations qui sortent de l'ordinaire.


Le confinement qui affecte actuellement une grande partie de la population oblige les professionnels à changer leurs habitudes, mais elle oblige aussi les fidèles à trouver d'autres moyens de pratiquer leur foi. Malgré certains officiants qui s'auto-proclament "de première nécessité", la plupart des lieux de cultes dans le monde ont été fermés ou du moins l'accès en a été restreint. Les villes de la Medine et de la Mecque ont interrompu leurs prières publiques pour la première fois depuis les temps du prophète Mohammed. Le pape François a prononcé, comme chaque année, son discours d'"Urbi et Orbi" ("à la cité et au monde")... devant une place Saint-Pierre entièrement vide. Il a, pour la première fois, officié la messe de Pâques entièrement en ligne ce dimanche 12 avril, pour des croyants qui devront surfer sur internet pour l'écouter. La plupart des célébrants sont d'ailleurs dans le même cas: ils continuent leur travail par télé-travail et par téléphone.

Mais une partie du monde religieux réinterprète la crise sanitaire du COVID-19 à travers un regard biaisé: dans chacune des confessions, des factions extrémistes au mieux donnent au virus un sens religieux, au pire le dénient en bloc et poursuivent leur activité malgré les interdictions. Ainsi certains imams, rabbins ou pasteurs, et même dans certains cas d'hommes politiques: “Dieu se trouve dans ces lieux sacrés, alors le satanique coronavirus ne peut pas survivre ici. S’il entre, il brûle. C’est pour cela qu’il ne faut surtout pas vous inquiéter” (John Magufuli, président tanzanien). Le président des Etats-Unis Donald Trump, dans une annonce du 24 mars, espérait "réouvrir le pays" et "voir les églises remplies pour la messe de Pâques". Ce ne sera évidemment pas possible, mais au milieu de la catastrophe sanitaire et sociale qui fait rage dans le pays, de nombreuses églises américaines semblent prévoir de tenir leur messe de Pâques coûte que coûte, au prix de voir une résurgence de cas de malades apparaître.

une_foi_confinee.m4a Une foi confinée.m4a  (549.7 Ko)









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  



Facebook