Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
Média d'information international diffusé en podcast !
Facebook
Twitter
Instagram
Newsletter
 

Visio Conférence Femmes 41 : Les secrets de la confiance en soi avec Caroline Oudot


Par Rédigé le 25/05/2021 (dernière modification le 28/05/2021)

A l’occasion de la création de son nouveau blog, Caroline Oudot, experte en psychopédagogie spécialisée dans les compétences socio-émotionnelles et cognitives, partagera le 28 mai prochain les pièges et les clefs de son domaine lors d’une Visio conférence organisée par Femmes 41.


Conférence avec Caroline Oudot. (c) Femmes 41.
Conférence avec Caroline Oudot. (c) Femmes 41.
15_mai_à_12_22.mp3 15 mai à 12.22.mp3  (2.25 Mo)

La confiance en soi semble être de nos jours un sujet difficile à cerner et en même temps capital dans une société aussi digitalisée que la nôtre. Tantôt en manque, tantôt en excès, ce facteur peut définitivement nous gâcher la vie ou au contraire faire décoller nos projets et notre bien-être de façon surdimensionnée et surtout sans prise de tête ! En psychologie, le terme "estime de soi" est utilisé pour décrire le sentiment subjectif global d'une personne à propos de sa valeur personnelle. En d'autres termes, l'estime de soi peut être définie comme la mesure vous permettant de  vous apprécier et de vous aimer, quelles que soient les circonstances. L’estime de soi est définie par de nombreux facteurs, notamment la confiance en soi, le sentiment de sécurité, l’identité, le sentiment d'appartenance, le sentiment de compétence. D'autres termes sont souvent utilisés de manière interchangeable avec l'estime de soi, comme la valeur personnelle, la considération de soi et le respect de soi. L'estime de soi tend à être la plus faible pendant l'enfance et augmente pendant l'adolescence, ainsi qu'à l'âge adulte, pour finalement atteindre un niveau assez stable et durable. L'estime de soi est donc semblable à la stabilité des traits de la personnalité dans le temps.

 

L'estime de soi a un impact sur votre processus de prise de décision, vos relations, votre santé émotionnelle et votre bien-être général. Elle influence également la motivation, car les personnes ayant une vision saine et positive d'elles-mêmes comprennent leur potentiel et peuvent se sentir inspirées pour relever de nouveaux défis. Les personnes ayant une bonne estime d'elles-mêmes ont une bonne compréhension de leurs compétences, elles sont capables d'entretenir des relations saines avec les autres parce qu'elles ont une relation saine avec elles-mêmes. Elles ont des attentes réalistes et appropriées envers elles-mêmes et leurs capacités comprennent leurs besoins et sont capables de les exprimer. Les personnes ayant une faible estime d'elles-mêmes ont tendance à être moins sûres de leurs capacités et peuvent douter de leur processus de décision. Elles peuvent ne pas être motivées pour  essayer de nouvelles choses parce qu'elles ne se croient pas capables d'atteindre leurs objectifs. Les personnes ayant une faible estime d'elles-mêmes peuvent avoir des problèmes dans leurs relations et dans l'expression de leurs besoins. Elles peuvent aussi avoir peu confiance en elles et se sentir peu aimables et indignes. Les personnes ayant une trop haute estime d’elles-mêmes peuvent surévaluer leurs compétences et se sentir autorisées à réussir, même si elles n’en ont pas les capacités. Elles peuvent avoir des problèmes relationnels et s'empêcher de s'améliorer parce qu'elles veulent absolument se voir parfaites.

 

Alors comment trouver un juste milieu ?


Caroline Oudot répondra à cette question, lors de sa Visio conférence du 28 mai

De nombreux théoriciens ont écrit sur les dynamiques impliquées dans le développement de l'estime de soi. Ce concept joue un rôle important dans la hiérarchie des besoins du psychologue Abraham Maslow, qui décrit l'estime comme l'une des motivations humaines fondamentales. Maslow a suggéré que les individus ont besoin à la fois de l'appréciation d'autrui et du respect de soi pour développer l'estime. Ces deux besoins doivent être satisfaits pour qu'un individu puisse se développer en tant que personne et atteindre la réalisation de soi. Il est important de noter que l'estime de soi est un concept distinct de l'auto-efficacité, qui elle implique la façon dont on pense pouvoir gérer ses actions, performances ou capacités futures.

 

L'estime de soi est la façon dont nous nous apprécions et nous percevons. Elle est basée sur l’opinion que nous avons de nous-mêmes, laquelle peut parfois sembler très difficile à changer.

L’estime de soi peut influer sur les éléments suivants

- s’aimer et s’apprécier en tant que personne

- être capable de prendre des décisions et de s’affirmer

- reconnaître ses points forts et ses points positifs

- se sentir capable d'essayer des choses nouvelles ou difficiles

- faire preuve de gentillesse envers soi-même

- surmonter les erreurs sans se blâmer injustement

- prendre le temps dont on a besoin pour soi

- croire que l’on est important et suffisamment bon

- croire que l’on mérite le bonheur.

"Pour moi, renforcer l'estime de soi, c'était d'abord apprendre ce qu'était l'estime de soi. Il s'agissait de désapprendre ce que j'avais appris sur moi-même... Je suis retourné à l'école du soi et j'ai tout appris sur moi."

 

Quelles sont les causes d'une mauvaise estime de soi ?

Les facteurs qui affectent l'estime de soi diffèrent d'une personne à l'autre. L’estime de soi peut changer soudainement, ou l’on peut avoir une mauvaise estime de soi-même depuis un certain temps - il peut être alors difficile de reconnaître ce que l’on ressent et d’effectuer des changements.

Les expériences difficiles ou stressantes de la vie peuvent être souvent un facteur, par exemple :

- être victime d'intimidation ou d'abus

- l'expérience de préjugés, de discrimination ou de stigmatisation

- la perte d’un emploi ou la difficulté à en trouver un 

- des problèmes au travail ou pendant les études

- un stress permanent

- des problèmes de santé physique ou de santé mentale

- des problèmes relationnels tels que séparation ou divorce

- des inquiétudes concernant son apparence et son image corporelle

- des problèmes d'argent ou de logement.

 

Renforcement de l'estime de soi

L'estime de soi est fortement liée à la façon dont on voit les événements de sa vie et la réaction. Voici quelques suggestions pour renforcer l'estime de soi :

- Parler de soi de manière positive - se traiter comme l’on traiterait son meilleur ami. Etre encourageant, gentil et compréhensif. Ne pas être dur avec soi-même quand on fait une erreur.

- Remettre en question le "discours sur soi" négatif : chaque fois que l’on se critique, s’arrêter et chercher des preuves objectives de la véracité de sa critique (si l’on pense ne pas pouvoir être objectif, demander l'avis d'un ami de confiance). On se rendra compte alors que la plus grande partie du discours négatif sur soi-même n'est pas fondée.

- Ne pas se comparer aux autres - reconnaître que chacun est différent et que chaque vie humaine a sa propre valeur. Faire un effort pour s’accepter avec tous ses défauts.

- Reconnaître les aspects positifs - par exemple, ne pas ignorer les compliments, ne pas considérer ses réussites comme de la "chance" ou ne pas Ignorer ses caractéristiques positives.

- Apprécier ses qualités particulières - se rappeler chaque jour ses points forts. Rédiger une liste et la consulter souvent. (au besoin, demander l’aide d’un ami de confiance).

- Oublier le passé - se concentrer sur sa vie présente plutôt que de faire revivre de vieilles blessures et déceptions.

- Arrêter de s’inquiéter - "s'inquiéter", c'est simplement se préoccuper de l'avenir. Accepter de ne pas pouvoir voir ou changer l'avenir et essayer de garder ses pensées dans l'ici et maintenant.

- S’amuser- programmer des événements et des activités agréables chaque semaine.

- Faire de l'exercice - c'est un excellent stimulant pour le cerveau, pour toutes sortes de choses, mais surtout pour combattre la dépression et aider à se sentir bien. Les objectifs doivent être fixés étape par étape, par exemple en commençant par faire le tour du pâté de maisons une fois par jour, en s'inscrivant à un cours de gym local ou en allant nager.





Sarah B
Parisienne | Patineuse sur glace professionnelle et aerialiste en cerceau aerien | Web Journaliste... En savoir plus sur cet auteur




ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | ÉDUCATION | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | JEUNES | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR





Recherche



Les derniers articles