Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast

Podcast Journal

 
Facebook
Twitter
 

Centenaire d’un festival  18/05/2020

Le Festival de Salzbourg 2020 est maintenu, il se tiendra du 18 juillet au 30 août prochains. Il célèbre cette année son centenaire, il faut donc s’attendre à d’exceptionnelles festivités. 222 représentations durant 44 jours dans 15 endroits différents. On y verra Don Giovanni et La flûte enchantée de Mozart, Elektra de Richard Strauss et Boris Godunow de Mussorgski ainsi que deux reprises,Tosca de Puccini et Don Pasquale de Donizetti. 91 concerts sont aussi prévus, évidemment l’accent sera principalement mis sur Ludwig van Beethoven dont on célèbre cette année le 250e anniversaire de la naissance, le 16 décembre 1770 à Bonn. Evidemment, on retrouvera Jedermann la pièce de théâtre de Hugo von Hofmannsthal qui avait été donnée le 22 août 1920 lors de la première du Festival de Salzbourg. Ce qui donnera lieu à une journée spéciale avec lecture publique et représentation.

Le Festival de Salzbourg a été créé en 1920 par le metteur en scène Max Reinhardt, l’écrivain Hugo von Hofmannsthal et le compositeur Richard Strauss dans cette ville autrichienne des bords de la Salzbach. Après la Première Guerre, dans l’Autriche amoindrie et appauvrie on souhaitait maintenir un emploi d’été pour les musiciens et cette ville chargée d’histoire où abondaient églises, palais et musées convenait parfaitement. Le Mozarteum, prestigieux établissement où viennent terminer leur formation les meilleurs musiciens du monde offrait un lieu pour l’organisation de concerts. En outre, Salzbourg a vu naître Wolfgang Amadeus Mozart et Herbert von Karajan entre autres, Stefan Zweig y a vécu plusieurs années. Le festival se déroule chaque été et tous les événements ont lieu dans le "quartier du Festival" où se trouvent le Grand Palais des festivals, la Maison de Mozart et le Manège des rochers. C’est l'un des festivals les plus célèbres et des plus coûteux sans doute d’ailleurs du monde, pour ce qui est des concerts de et des opéras. Il attire chaque été des dizaines de milliers de spectateurs. "Toute la ville devient scène" souhaitaient ses créateurs.

Le premier festival a débuté le 22 août 1920 par une représentation du Jedermann d'Hofmannsthal sur la place de la Cathédrale. Depuis, le festival commence traditionnellement par une représentation de cette pièce sur cette même place. On y donne les premiers concerts en 1921 et les premiers opéras, Mozart surtout, en 1922. Mozart y est omniprésent. S’y produisent les grands chefs d’orchestre et les chanteurs les plus renommés. Les années de l’immédiat avant-guerre sont assez difficiles, ce n’est guère mieux dans les années qui suivent, même après la guerre et il a fallu attendre le début des années 1950 pour que le festival retrouve son lustre. Exactement en 1954 quand commencera l’ère Karajan, il sera chef d’orchestre mais aussi metteur en scène. D’autres directeurs se succéderont, ils moderniseront les programmes, introduiront des oeuvres contemporaines, des créations, souhaiteront attirer un nouveau public, rajeuni ou moins conservateur, s’attirant parfois l’hostilité de ce même public. Malgré cela le festival conserve son prestige dans le monde et les billets s’arrachent quelqu’en soit le prix.

En 2006, pour le 250e anniversaire de la naissance de Mozart, le festival a mené l'opération "Mozart 22", avec la représentation des vingt-deux opéras du génial compositeur natif de Salzbourg.
En 1967, Karajan a créé le Festival de Pâques et en 1973 les Concerts de Pentecôte qui deviendront le Festival de Pentecôte en 1998.






Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          



Facebook