Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast

Podcast Journal

 
Facebook
Twitter
 

Des peintures murales de Picasso en danger à Oslo  21/05/2020

En 1969, Picasso et l'artiste norvégien Carl Nesjar réalisèrent cinq peintures sur les murs intérieurs et extérieurs des Y-Block et H-Block, deux édifices de Regjeringskvartalet, le quartier administratif, oeuvre de l'architecte norvégien Erling Viksjø. Carl Nesjar les a gravées dans le béton au jet de sable. En juin 2011, ces bâtiments avec les peintures murales allaient être retenus comme monuments historiques. Mais un mois plus tard, avait lieu l’attentat d Anders Breivik qui les endommagea. Le gouvernement ordonna leur démolition en 2014. Les deux peintures murales du Y-Block étaient censées être sauvegardées, on verrait plus tard pour les trois peintures du H-Block qui étaient fort abîmées. De nombreuses voix se sont élevées contre cette démolition.et plaident pour la préservation de l'ensemble du complexe. «Les peintures murales ont été créées in situ et doivent être comprises comme un tout: les bâtiments, l’art et l'espace extérieur sont un ensemble indissociable», déclare Gunhild Varvin, responsable de la communication du musée d’art moderne et contemporain Henie Onstad Kunstsenter, à Bærum, dans la banlieue d’Oslo. Lequel accueille d’ailleurs actuellement une exposition d'estampes de Picasso. Et Gunhild Varvin de poursuivre «Enlever les œuvres pour les intégrer à une nouvelle unité architecturale dévaluera sans aucun doute ce travail artistique».
Cette controverse a arrêté temporairement la réalisation du projet mais en février dernier, le gouvernement a annoncé qu'il allait malgré tout entreprendre la démolition parallèlement à la sauvegarde du H-Block. Mais des personnes du monde artistique et d'autres du public, continuent à demander la préservation des peintures murales dans leur contexte d'origine. Une enseignante d’art n’hésite pas à dire «Le fait que l'État norvégien termine ce que le terroriste a commencé constitue une ironie particulièrement cruelle».
Les deux fresques du Y-block «Les Pêcheurs» et «La Mouette» vont être découpées et intégrées dans de nouveaux bâtiments gouvernementaux qui se dresseront bientôt dans ce quartier du centre d'Oslo. Le démontage des "Pêcheurs" à l'extérieur, a commencé il y a deux semaines et Gro Nesjar Greve, la fille de Carl Nesjar s'inquiète «Les ouvriers du site ont commencé à forer, mais c'est inquiétant car lorsqu'ils déplaceront la peinture murale, elle se fissurera».
Dans une lettre envoyée à la Première ministre norvégienne Erna Solberg et au ministre de l'Environnement, Sveinung Rotevatn, des représentants du MoMA ont demandé de «reconsidérer l'autorisation du permis de démolir». Récemment, une pétition réclamant la préservation du Y-block d'Oslo a recueilli plus de 48.000 signatures. Et des manifestations ont lieu périodiquement dans les rues d'Oslo,pour demander la conservation de ce bâtiment.










Recherche

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31



Facebook