Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast

Podcast Journal

 
Facebook
Twitter
 

L’Arc de triomphe va être emballé  04/04/2019

Pendant deux semaines, du lundi 6 au dimanche 19 avril 2020, il sera dissimulé derrière 25.000m2 de tissu recyclable en polypropylène argent bleuté et 7.000m de corde rouge. En collaboration avec le Centre Pompidou et le Centre des monuments nationaux. La conservation et l’ouverture au public de l’Arc de triomphe incombe à ce dernier organisme qui "se félicite de la réalisation d’un projet qui témoigne de son engagement en faveur de la création contemporaine et de la mise en valeur de l’un des monuments les plus emblématiques de Paris et de France". Précisons que l’accès à la dalle où brûle la flamme sera préservé.

C’est Christo, un spécialiste de la question qui réalisera cette opération. On apprend par un communiqué officiel que "L’Arc de triomphe empaqueté sera entièrement autofinancé par Christo grâce à la vente de ses études préparatoires, dessins, collages du projet ainsi que des maquettes, œuvres des années cinquante-soixante et des lithographies originales dédiés à d’autres sujets. Il ne bénéficiera d’aucun financement public ou privé". Récemment arrivé à Paris, il avait déjà tenté emballer l'Arc de Triomphe en 1962 mais son projet n’avait pu aboutir. On imagine sa satisfaction. "Trente-cinq ans après que Jeanne-Claude et moi avons emballé le Pont-Neuf, je suis impatient de travailler à nouveau à Paris pour réaliser notre projet pour l’Arc de triomphe" a-t-il déclaré.

Rappelons parmi ses nombreuses s entreprises d’envergure dans le monde entier, l’emballage du Pont-Neuf à Paris du 22 septembre au 7 octobre 1985 dans 40.876m2 de toile de polyamide dorée. Celle du Reichstag à Berlin du 23 juin au 7 juillet 1995 dissimulé derrière 100.000m2 de polypropylène, Ces deux épisodes avaient attiré des millions de visiteurs.

Parallèlement à cet emballage de l’Arc de triomphe, se tiendra du 18 mars au 15 juin 2020 une grande exposition au Centre Georges Pompidou. Elle retracera la période parisienne de Christo et Jeanne-Claude,1958-1964, juste après leur rencontre. Jeanne-Claude Denat de Guillebon, épouse, collaboratrice et muse décédée le 18 novembre 2009 à New York. Nés tous les deux à la même heure le 13 juin 1935, lui à Gabrovo en Bulgarie sous le nom de Christo Vladimiroff Javacheff et elle à Casablanca, ils sont de nationalité américaine depuis leur installation à New York en 1964.










Recherche

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      



Facebook