Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast

Podcast Journal

 
Facebook
Twitter
 

La critique cinématographique perd une de ses grandes figures  24/11/2019

Jean Douchet est mort vendredi 22 novembre à l’âge de 90 ans. Né le 19 janvier 1929 à Arras, il avait consacré sa vie au cinéma et l’avait passée, depuis sa vingtième année jusqu’à ses derniers jours, à faire mieux connaître à tous et partout le 7e art. Son nom reste intimement lié à la Nouvelle Vague et à ceux qui la composaient, Jean-Luc Godard, François Truffaut, Éric Rohmer, Jacques Rivette ou Alain Resnais entre autres. Intimement lié aussi aux Cahiers du cinéma auxquels il collabora pendant des décennies. Il avait été surnommé le "Sphinx des Cahiers du cinéma", ou encore le "Socrate du cinéma".
Selon Jean Douché qui avait donné cette définition dans un article des Cahier du cinéma en1961 “La critique est l'art d'aimer. Elle est le fruit d'une passion qui ne se laisse pas dévorer par elle-même, mais aspire au contrôle d'une vigilante lucidité”.
Il ne fut pas que critique mais aussi historien du cinéma, réalisateur d’une quinzaine de films, acteur dans une bonne trentaine dont notamment Les Quatre Cents Coups de François Truffaut, À bout de souffle de Jean-Luc Godard, La Maman et la Putain de Jean Eustache, Céline et Julie vont en bateau de Jacques Rivette ou La Reine Margot de Patrice Chéreau. Il fut également un infatigable animateur de ciné-clubs en France et aussi chaque semaine à la Cinémathèque française, on raconte qu’il aurait présenté un millier de films. Il était conférencier, enseignant à l’Idhec, Institut des hautes études cinématographiques devenu l'actuelle Fémis, et encore écrivain. Il est l’auteur d’une quantité d’ouvrages dont un en 1967 consacré à "Alfred Hitchcock" dont il était un grand admirateur. Dans les Cahiers de L'Herne, il avait publié cet ouvrage sur le réalisateur américain qu'il était allé rencontrer lors du tournage de "Vertigo". "J’ai admiré très tôt Hitchcock, dès 1946. En particulier avec L’Ombre d’un doute qui m’a complètement fasciné".
En janvier 2018, trois cinéphiles Fabien Hagege, Guillaume Namur et Vincent Haasser lui dédient un documentaire de 1h25 qui permet d’en savoir davantage sur cet homme passionnant "Jean Douchet, l’enfant agité".
Il n'a pas séduit que les spectateurs qui ont assisté à l'une de ses conférences ou à un des débats qu'il menait avec une chaleur et une érudition remarquables, Jean Douchet a influencé des générations de cinéastes français. Parmi eux, ne citons que François Ozon, Arnaud Desplechin ou Xavier Beauvois.
 










Recherche

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Facebook