Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast

Podcast Journal

 
Facebook
Twitter
 

La transhumance reconnue à sa juste valeur  08/06/2020

Les bergers qui partent chaque été avec leurs brebis pour les pâturages des hauteurs des Causses et des Cévennes peuvent être satisfaits. Le 2 juin, la transhumance a été inscrite au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco. Tout avait commencé le 15 septembre 2018 quand les bergers de 13 pays d’Europe s’étaient réunis à Oloron-Sainte-Marie dans les Pyrénées atlantiques, lors de la Semaine européenne des races locales des massifs organisée dans la ville. Sous le nom de "Réseau européen des bergers", quelques-uns avaient décidé de porter le projet de faire admettre la transhumance au patrimoine immatériel de l’Unesco. Le dossier est déposé en mars 2019 par les six massifs français, Massif Central, Pyrénées, Alpes, Vosges, Jura et Corse. Un comité d’experts a validé le classement de la transhumance au patrimoine national culturel et immatériel français. Il a donc été accepté et c’est l’essentiel. Comme l’avaient déjà été l’Italie, l’Autriche et la Grèce en 2019, Une première étape est donc franchie, la France va pouvoir déposer une candidature internationale commune avec d’autres pays européens, notamment l’Espagne, l’Albanie, la Croatie et la Roumanie. Le Coram, Collectif des races locales de massif, s’est félicité "Cette reconnaissance accordée à présent de la transhumance pour les valeurs universelles qu’elle génère, elle la doit à tous les transhumants et pastoraux en général qui nous ont précédés, à tous les acteurs publics ou privés qui aujourd’hui l’enrichissent avant d’en assurer la transmission aux générations futures".
La transhumance a été reconnue pour plusieurs raisons, modes de conduite des troupeaux transhumants, modes d’élevage et pratiques de gestion pastorale en altitude.
La transhumance, ça concerne chaque année 20.000 brebis en Causses et Cévennes une vingtaine d'estives collectives sont recensées. Avec trois gros points de rassemblement : le Mont Aigoual, le Mont Lozère et le massif du Bougès.
L'estive est la période de l’année où les troupeaux sont sur les pâturages de montagne






Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    



Facebook