Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast

Podcast Journal

 
Facebook
Twitter
 

"Monet, retour sur la Riviera"  30/04/2019

C’est un événement à ne pas manquer, il se tient depuis le 30 avril jusqu’au 31 juillet. Trois tableaux de Claude Monet peints pendant le séjour de l’artiste qu'il effectua sur la Riviera de mi-janvier à début avril 1884, sont exposés en deux endroits de la région, la Villa Regina Margherita à Bordighera et le château Doria, à Dolceacqua, dans la province d’Imperia. La première accueillera "Vallée de Sasso. Effet de soleil" et le second présentera "Le Château de Dolceacqua" et "Monaco, vu de Roquebrune". "Le Château de Dolceacqua" et "Vallée de Sasso. Effet de soleil", viennent du musée parisien Marmottan Monet, et "Monaco, vu de Roquebrune" appartient à la collection privée de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco.
"Monet, retour sur la Riviera" doit beaucoup au Musée Marmottan Monet de Paris, en la personne de sa chargée des collections Marianne Mathieu, et à la courtoisie de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco.
Pour cette exposition, la Région Ligurie, la Province d’Imperia, la fondation Compagnia di San Paolo et la société Permare s.r.l ont soutenu les municipalités de Bordighera et de Dolceacqua. Le commissaire en est Aldo Jean Herlaut, le parcours est aménagé par l’Institution Mu.MA Musei del Mare e delle Migrazioni de Gênes. Cooperativa Sistema Museo et Omnia Società Cooperativa assurent la gestion et la promotion de cet événement.
Tant la Villa Regina Margherita que le château Doria proposeront un parcours multimédia, qui permettra de revivre le voyage et le séjour de Monet alors âgé de 44 ans sur la Riviera. Et surtout de mieux comprendre 135 ans après, l’élaboration de ces trois œuvres. En particulier grâce aux lettres qu’il écrivit à ses familiers, notamment à sa compagne Alice Hoschedé qu’il épousera en juillet 1892 ou à son marchand d’art Paul Durand-Ruel. Relevons le 25 mars 1884 "Je ne sais pas si ce que j’ai fait est bon, je n’en sais plus rien, j’ai tant travaillé, tant fait d’efforts, que j’en suis abruti" ou "Entouré de cette lumière éblouissante, on trouve sa palette bien pauvre; l’art voudrait des tonnes d’or et de diamants. Enfin, j’ai fait ce que j’ai pu". On en saura davantage sur la vie à l’époque dans ces deux localités figures distantes d’une quinzaine de km grâce aux tableaux de la Collection municipale de Bordighera et à de nombreuses photographies.

"Monet, retour sur la Riviera"
Jusqu’au 31 juillet

Villa Regina Margherita
Via Romana, 34
18012 Bordighera

Château Doria
Via Castello
18035 Dolceacqua

www.monetinriviera.it
monet@sistemamuseo.it.










Recherche

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Facebook