Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast

Podcast Journal

 
Facebook
Twitter
 

Quand une affaire d’espionnage devient un opéra  26/02/2020

On se souvient peut-être de cet ancien agent secret russe Alexandre Litvinenko qui avait fui la Russie en 1999 et était mort à Londres le 23 novembre 2006 après trois semaines d’agonie, à la suite d’un empoisonnement au polonium-210, une substance radioactive extrêmement toxique. Une enquête menée au Royaume-Uni avait conclu près de dix ans plus tard à la responsabilité de l’Etat russe, lequel dément, et établit la culpabilité de deux exécutants, les Russes Andreï Lougovoï et Dmitri Kovtoun. Ils avaient pris un thé à Londres avec la victime à l’hôtel Millenium de Londres. Cette aventure est le thème d'un opéra en deux actes. "La vie et la mort d'Alexandre Litvinenko" est l'oeuvre du compositeur britannique Anthony Bolton, sur un livret de Kit Hesketh-Harvey avec chœur et orchestre de 52 musiciens. Elle sera présentée en première mondiale le 15 juillet prochain à l’Opéra de West Horsley dans le cadre du festival de Grange Parkà qui se déroule du 6 juin au 19 juillet dans le Hampshire au sud de Londres. 
Pour le compositeur "Il y est question de pouvoir, de politique, de trahison, d’amour, de danger", autrement dit tous les ingrédients qui peuvent faire un opéra. Il se déroule en Russie et au Royaume-Uni. C’est en lisant une biographie d'Alexandre Litvinenko qu’Anthony Bolton a décidé de se lancer dans l’écriture de cet opéra qui lui a demandé trois ans de travail "Quand j’ai posé [le livre], je me suis dit "On doit en faire un opéra”. L'opéra sera chanté en anglais avec certaines parties en russe, il emprunte des passages aux compositeurs russes Rachmaninov, Chostakovitch et Tchaïkovski, mais aussi aux chants de football et de l’armée russe ainsi qu’à l’hymne tchétchène. La veuve d’Alexandre Litvinenko a confié avoir pleuré après avoir vu une répétition de l’opéra : "Il n’y a toujours pas eu de justice pour Sacha" a-t-elle confié. Cependant, Marina Litvinenko a déclaré qu’elle restait "absolument" optimiste sur le fait que les responsables de la mort de son mari seraient traduits en justice.
L'opéra a été monté en collaboration avec Marina qui a "offert des images vidéos jamais vues qui doivent être intégrées" au spectacle. 
On pourra y entendre le ténor Adrian Dwyer qui interprétera l'ex-agent secret, la soprano Rebecca Bottone sera sa femme, tandis que le contreténor Andrew Watts sera le patron du FSB, Service fédéral de sécurité de la fédération de Russie. Quant au baryton-basse Andrew Slater, il représentera l'ex-oligarque devenu opposant au Kremlin Boris Berezovski, retrouvé pendu à son domicile de l'ouest londonien le 12 mars 2013. La mezzo-zoprano Olivia Ray interprétera le rôle d’Anna Politkovskaya.
En 2007, le réalisateur russe Andreï Nekrassov avait consacré à cette affaire un documentaire de 105 min, "Rebellion: l'affaire Litvinenko, empoisonnement d'un ex- agent du KGB". Il fut présenté au Festival de Cannes de cette-année-là.










Recherche

L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    



Facebook