Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast

Podcast Journal

 
Facebook
Twitter
 

Un tableau de Berthe Morisot rejoint le musée Marmottan-Monet  29/02/2020

Le 18 février, lors d’une vente aux enchères chez Freeman's Auctioneers & Appraisers à Philadelphie, le musée parisien a acquis l’’huile sur toile "Apollon révélant sa divinité à la bergère Issé, d’après François Boucher", pour 230.000$, soit quelque 212.000€. Le tableau a été financé pour moitié par la Société des amis du musée Marmottan et pour le reste par l’Académie des Beaux-arts à laquelle Paul Marmottan avait légué son hôtel et ses collections. Cette toile vient enrichir la plus grande collection de cette illustre figure de l’impressionnisme qu’est Berthe Morisot, elle se compose de 83 œuvres dont 25 peintures et plus d’une soixantaine d’aquarelles, pastels et dessins, l'Académie des Beaux-arts en est propriétaire.
Berthe Morisot fut l’élève de Camille Corot et la muse d’Edouard Manet dont elle deviendra la belle-sœur, elle avait en effet épousé Eugène, jeune frère du peintre. Edouard Manet la représentera à plusieurs reprises notamment dans sa célèbre toile Le Balcon, elle est assise à gauche du tableau. Elle parviendra à s’imposer comme la première femme impressionniste et sera aux côtés de Monet, Renoir, Degas, Pissarro l’un des principaux membres de cette petite assemblée d’artistes.
En automne 1892, Berthe Morisot, alors âgée d’une cinquantaine d’années, visite le Musée des Beaux-Arts de Tours avec sa fille Julie. Elle y copie "Apollon révélant sa divinité à la bergère Issé" de François Boucher, 29 septembre 1703 -30 mai 1770, tableau de 129x157cm datant de 1750. Elle avait une véritable vénération pour cet artiste qu’elle avait déjà copié. Pour cette copie, 63,8 x 79,4cm, Berthe Morisot a concentré son attention sur un coin du tableau, amplifiant ainsi la peinture des deux nymphes près d’un ruisseau dans la forêt. Cette technique existait au XVIIIe siècle, c’était la pochade qui consistait à capturer rapidement les couleurs et l’atmosphère d’une scène.
Le musée d’Orsay a consacré une exposition à Berthe Morisot du 18 juin au 22 septembre 2019. C’était d’ailleurs la première dédiée à cette artiste par un musée national depuis la rétrospective organisée en 1941 au musée de l'Orangerie à l’occasion du centenaire de sa naissance. A cette occasion un catalogue avait été édité, Paul Valéry en avait rédigé la préface.






Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    



Facebook