Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast

Podcast Journal

 
Facebook
Twitter
 

Une grande figure ruthénoise s’est éteinte  21/08/2020

Aujourd’hui à partir de 17h30, Ben Vautier rendra hommage à Renat Duran qui nous a quittés subitement dimanche 16 août à l’âge de 78 ans. La cérémonie se déroulera au Labo 132, bd de Cessole à Nissa. Il dévoilera l’abondante correspondance, plus de 200 lettres, qu'il a entretenue avec son ami défunt. Les deux hommes ont eu en commun d'être ethnistes, occitanistes, nationalistes. Ils étaient disciples de François Fontan, fondateur du Parti de la Nation Occitane à Nissa en 1959. La Republica Federala Occitana et la República de Nissa se joignent à cet hommage et présentent leurs condoléances à la famille et à toutes celles et tous ceux qui étaient chers à Renat Duran. A cette occasion, Ben offrira le "verre de l'amitié" .

Joan-Pèire Alari, coprésident du Parti de la Nation Occitane a rappelé l’itinéraire de cet enfant des quartiers populaires de Rodez qui dès sa plus tendre enfance a baigné dans la langue occitane et a eu un parcours atypique après avoir quitté très tôt l’école. Il vit un certain temps à Paris puis choisit par conviction anti-centraliste de revenir vivre dans sa ville natale.
Anticolonialiste et insoumis par essence, il entra dans la clandestinité pendant la guerre d’Algérie au moment où le fondateur du Parti Nationaliste Occitan, François Fontan, partisan de l’indépendance de l’Algérie, était emprisonné comme porteur de valises du FLN algérien puis contraint à l’exil dans les Vallées occitanes de l’État italien. C’est donc tout logiquement que Renat Duran fit venir François Fontan à Rodez, adhéra au PNO et y milita jusqu’à sa mort. Ouvrier agricole, correspondant de presse, artiste, assistant d’artiste, poète, journaliste engagé auprès des paysans du Larzac, auteur, conférencier, musicien, chanteur dans le groupe de rock occitan Novel Optic, philosophe situationniste, c’était avant tout un militant politique et culturel, notamment sur le Larzac en 1973.
Le festival l’Estivada, créé en 1995 à l'initiative de la ville de Rodez, où la revue lo Lugarn, organe du PNO a un stand tous les ans ainsi que la célébration du 50e puis du 60e anniversaire de la fondation du PNO, ont donné à nos instances l’occasion de rencontrer Renat Duran chez lui. Il nous organisait aussi dans le cadre de l’Estivada off des débats enrichissants. Outre ses multiples talents, sa personnalité était attachante et sa bonne humeur inébranlable. Pour nous, il était plus qu’un compagnon de lutte, c’était un véritable ami au sens fort du terme, un frère et nous pleurons tous sa disparition.
Le Parti de la Nation Occitane en deuil présente ses condoléances attristées à sa veuve et à toute sa famille. Adieu, amic Renat. T’oblidarem pas…






Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        



Facebook