Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast

Podcast Journal

 
Facebook
Twitter
 

Une meule qui vaut son pesant d’or  16/05/2019

Le 14 mai, chez Sotheby’s à New York, une des toiles de la série "les Meules" peinte par Claude Monet pendant l’hiver 1890-1891 dans sa maison de Giverny, s’est vendue 110,7 millions de dollars, soit 99 millions d'euros, commission et frais compris. Un record pour une oeuvre impressionniste, qui dépasse ainsi les 100 millions de dollars. Une autre toile de la série des "Meules" avait été vendue en novembre 2016 pour 81,4 millions de dollars chez Christie’s à New York. Et en mai 2018, toujours chez Christie’s, à New York, les "Nymphéas en fleur" avaient été acquis pour 84,6 millions de dollars. "Ce pourrait être un tournant pour le marché des Monet", avait annoncé Julian Dawes vice-président de l’art impressionniste et moderne chez Sotheby’s. L’oeuvre vendue le 14 mai, 72 cm sur 92, représente une meule de foin au crépuscule et si l’on en croit Julian Dawes, lors de la présentation de la vente "Même quand vous vous tenez à dix mètres, c’est un enchantement. Vous ne pouvez pas détourner le regard". Le vendeur anonyme du tableau l’avait acheté en 1986 lors d’une vente chez Christie’s à New York pour 2,5 millions de dollars Il a donc fait une excellente affaire mais a révélé à Sotheby’s qu’il reverserait une partie du produit de cette vente à des œuvres caritatives.










Recherche

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      



Facebook