Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Abracadabra...tous écolos…

L'édito de la semaine


Par Rédigé le 02/06/2019 (dernière modification le 02/06/2019)

S’il n’y a pas eu de divine surprise, ce scrutin européen a néanmoins été émaillé de quelques petits coups de théâtre. Les deux principaux sont la participation et la percée des écologistes.


Cliquez ici pour lire les éditos de Cécile Vrain
Cliquez ici pour lire les éditos de Cécile Vrain
Les deux sont liés. Les jeunes sont allés voter et ils ont voté vert. La nouvelle génération a compris le travail de fond effectué depuis des semaines, des mois, des années pour faire comprendre l’importance des questions écologiques sur l’avenir de notre planète. Certes à des degrés divers, mais il a été entendu, c’est clair, d’où cette victoire.

Les autres partis l’ont compris, mais un peu tard, en devenant à la dernière minute tous écolos.

D’ailleurs, le président français l’a bien précisé dès le lendemain des élections qui doivent d’après lui, être comprises comme une victoire. Il faut en effet lire les commentaires d’interprétation des votes parus le jour suivant, pour comprendre que ceux qui ont perdu ont gagné et inversement. Que le président et son gouvernement ne changeront pas de cap malgré les résultats. Emmanuel Macron, que ce soit après la crise des "gilets jaunes" ou après ces élections, persiste à conduire la même politique. Celui qui dit assumer tout ce qu’il dit et tout ce qu’il fait, reste droit dans ses bottes, inébranlable. Surtout celui qui voulait, encore un, se situer au-dessus des partis, semble avoir échoué. Dans un dernier sondage, on apprend que les Français estiment désormais que La République en marche est nettement plus un parti de droite que de gauche. Mais nous ne sommes pas inquiets, le président assumera là aussi… Tant il est difficile, il est vrai, de changer les lignes politiques surtout si les changements à effectuer ne sont pas là où on le croit. Emmanuel Macron, pas plus qu’un autre, n’invente rien. Il prend la place de la droite tout simplement. La gauche quant à elle, ne détient plus manifestement le monopole de l’écologie qui s’autonomise nettement lors de ces élections et devient un réel enjeu politique. Enfin…

Le raz-de-marée des partis d’extrême droite n’a en définitive, été qualifié que de "courte victoire". On va désormais voir si des partis nationalistes vont parvenir à s’entendre, sachant que par définition leur politique propose de se concentrer sur eux-mêmes. Désormais, c’est avec eux et les écologistes qu’il faudra compter à Bruxelles, brisant le duo majoritaire: PPE face aux socio-démocrates.

Au cours de cette même semaine, on apprend aussi que celui qui voulait changer la façon de faire de la politique en France a un gouvernement dont 21 membres n’ont pas déclaré correctement leurs revenus. Ceci selon la Haute autorité pour la transparence de la vie publique. Sur 35 membres, c’est beaucoup… Notez que lorsque l’on sait que certains d’entre eux sont millionnaires, on peut aussi être tolérant et comprendre qu’à ce niveau-là remplir une feuille de déclaration de revenus soit compliqué…Et puis les avocats fiscalistes coûtent si cher... Ces déclarations concernent évidemment les ministres nommés en 2017 pour le premier gouvernement Philippe. On saura dans un an ce qu’il en est du deuxième gouvernement et avec le prélèvement à la source et les nouvelles directives fiscales, il pourrait y avoir d’autres surprises. La Haute autorité a tenu à préciser qu’à part un seul ministre, tous étaient de bonne foi mais ils ont quand même eu un redressement fiscal de plus de 10.000€, ce qui est loin d’être négligeable. Pour être honnête précisons qu’un petit nombre avait même versé trop d’argent! Sans douter de la bonne foi de ces ministres, certains contribuables aimeraient eux aussi que l’on ne doute pas de la leur lorsqu’ils se trompent, sachant qu’aujourd’hui il est pratiquement impossible de remplir ladite déclaration sans l’aide d’un spécialiste. A se demander si cela n’est pas fait exprès pour qu’il y ait des erreurs! L’arroseur arrosé peut-être? Toujours est-il que le message envoyé aux contribuables qui se battent avec leur feuille d’impôt est plus que mauvais.

domicile_16.m4a Edito 2 juin 19.m4a  (1.7 Mo)


Les actus vidéos du 27 mai au 2 juin 2019









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES









Recherche

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      



Facebook