Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Actus de Monaco janvier 2015 - 3


Par Rédigé le 20/01/2015 (dernière modification le 20/01/2015)

Échos du Palais - Monaco international - Monaco et l'économie - Monaco humanitaire - Monaco culturel - Monaco au quotidien - Au fil des ans


1. Sommaire
2. Échos du Palais: vœux à la Sûreté publique, au CHPG, déplacement à Granville
3. Monaco international: relations sino-monégasques, le ministre d’État est à Moscou, résidents français à Monaco et ISF, marque Monaco
4. Monaco et l'économie: école 42 et DENJS, data+, calendrier de la CDE
5. Monaco humanitaire: Monaco Collectif Humanitaire, don de la Mairie
6. Monaco culturel: éléphantesque, le cirque est endeuillé
7. Monaco au quotidien: bénédiction de deux navires, séance publique en session extraordinaire
, les mystères de Monaco
8. Au fil des ans

Pour naviguer entre les pages, cliquez sur les numéros de page (en blanc) ci-dessous

Échos du palais

Photo (c) Charly Gallo / CDP
Photo (c) Charly Gallo / CDP
Vœux à la Sûreté publique

Le jeudi 15 janvier, en présence de S.A.S. Albert II et de Paul Masseron, conseiller de Gouvernement pour l’Intérieur, représentant S.E. le ministre d’État en voyage officiel à l’étranger, Régis Asso, directeur de la Sûreté publique, a présenté ses vœux. Le Prince a souligné "Que l’on ne se méprenne pas: rien n’est jamais acquis. Certes la Principauté s’est dotée d’outils techniques lui permettant à la fois de protéger son territoire et, de ce fait, de dissuader la commission d’éventuelles infractions. Mais c’est bien la présence régulière sur le terrain qui constitue la base même de la mise en sécurité de notre pays". Dans son allocution, Régis Asso a exposé le bilan de la politique de sécurité de l’année 2014, "année exceptionnelle" avec notamment, la 83e Assemblée générale d'Interpol et la mise en service opérationnelle d'un nouveau système informatique I-Checkit, permettant de se connecter directement sur la base de donnée d'Interpol pour des contrôles approfondis des documents de voyage des visiteurs de la Principauté séjournant dans les hôtels. Les statistiques de la délinquance sont très encourageantes, -6,20% de délinquance générale, -4,50% de délinquance sur la voie publique et -38% de cambriolages. Enfin le directeur de la Sûreté publique a présenté les actions prioritaires qui seront menées en 2015 autour de deux axes principaux, renforcement de la coopération internationale, essentielle à la réussite des investigations de la police judiciaire, et amélioration de l’accueil du public avec un projet de rénovation et de restructuration du service des résidents.

Au CHPG

Le mardi 13 janvier, le S.A.S. Albert II assistait à la cérémonie des vœux, et devant le personnel réuni les a conclus par cette boutade de Voltaire "J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé". Après la naissance des jumeaux princiers le 10 décembre dernier, le souverain a souhaité assister à cette cérémonie pour remercier "très chaleureusement" les équipes du CHPG qui ont entouré le couple princier et leurs enfants pendant la dizaine de jours d'hospitalisation. Et de rappeler "Lors de mes déplacements quotidiens, voire plus que quotidiens, j'ai pu apprécier le dévouement des soignants et leur attention constante" non sans rappeler "les liens qui unissent ma famille à cet établissement qui porte le nom de ma mère". De son côté, le directeur Patrick Bini a évoqué la dynamique de l’établissement, qui a vu croître le nombre de ses admissions en 2014. Et la naissance des enfants princiers a été "un honneur" couronnant l'importante année 2014. Pour la septième fois consécutive, le budget de l'hôpital est excédentaire. Un excédent qui couvre les déficits de la résidence A Qietudine et du centre Rainier-III. Seul le Cap Fleuri, en attente de réfection, demeure en perte financière. Pour sa direction, le CHPG demeure un établissement hospitalier attractif, en 2014, les admissions ont augmenté de 2,3%, 32.000 au total, quant aux passages aux urgences ils se sont ont accrus de 4%, 41.000. Le directeur précise "Nous sommes aussi contents de voir que dans les questionnaires, les patients ont été à 99,8% satisfaits de la qualité des soins". Attractivité aussi pour le personnel, 2.600 feuilles de paye sont délivrées mensuellement. Patrick Bini indique "Le CHPG est un établissement où on a envie de venir travailler. Pour cinq démissions de titulaires en 2014, nous avons comptabilisé 3.600 demandes d'emploi". Il faut mentionner que le chantier du futur hôpital commence. la première étape en est la protection des façades par des murs antibruit. Par ailleurs, la rénovation du service mammographie est en cours de finition. Dans le bâtiment des Tamaris, des salles de consultations et deux étages de chambres VIP pour des bilans de santé seront bientôt installées. Enfin, la crèche sera livrée en fin d'année.

Déplacement à Granville

Jeudi 15 janvier, à l'occasion de la cérémonie des vœux, Dominique Baudry, maire de Granville, ville de quelque 13.000 habitants dans le département de la Manche, a confirmé la venue de S.A.S. Albert II. Elle a précisé que ce déplacement princier était prévu dans le cadre des commémorations du tricentenaire de l'union entre les Matignon et les Grimaldi. Le lancement de ces festivités aura lieu au musée d'Art moderne Richard-Anacréon, le MamRA. Toute la presse de l'ouest de la France parle de l'événement. Pour cette exposition, le Palais prêtera quelques tableaux, objets et documents relatifs à cet épisode de l'histoire. Rappelons que Louise-Hippolyte Grimaldi, princesse de Monaco, fille du prince Antoine Ier et de Marie de Lorraine, née le 10 novembre 1697 et décédée le 29 décembre 1731, épousa le 20 octobre 1715 Jacques Goyon de Matignon, comte de Torigni qui possède plusieurs terres autour de Cherbourg, Saint-Lô et les îles Chausey. Le Prince Albert, comte de Torigni, baron de Saint-Lô et sire de Matignon, s'était rendu à Saint-Lô et Torigni-sur-Vire le 27 avril 2011.

Monaco international

Relations sino-monégasques

A l'occasion du 20e anniversaire de l'établissement des relations bilatérales entre la Chine et Monaco, le président chinois Xi Jinping et le Prince Albert II ont échangé des messages de félicitations le 16 janvier. Pour Xi Jinping, ces relations se sont développées dans la bonne direction. Grâce aux efforts déployés par les deux parties, la confiance réciproque sur le plan politique s'est sans cesse renforcée, la coopération dans tous les domaines s'est rapidement développée, les échanges humains et culturels se sont intensifiés et les deux parties se sont soutenues mutuellement dans les affaires internationales. La Chine attache une grande importance au développement des relations bilatérales et elle souhaite travailler avec Monaco, pour élargir et renforcer les échanges et la coopération amicales dans tous les domaines. De son côté, S.A.S. Albert II a indiqué que les relations bilatérales entre Monaco et la Chine avaient connu un développement incessant depuis 20ans. Les deux parties ont connu des activités coopératives plus intenses dans les domaines tels que la culture, l'éducation, le sport et l'économie. Il a rajouté que le 20e anniversaire de l'établissement des relations bilatérales renforcera l'amitié bilatérale, et poussera les coopérations pragmatiques entre les deux pays avec des résultats fructueux.

Le ministre d’État à Moscou

Du 14 au 16 janvier, il effectuait dans la capitale russe une visite de travail, invité officiellement par les organisateurs du Forum Gaidar 2015 se déroulant à Moscou à ces dates. S.A.S. Albert II avait demandé à S.E. Michel Roger de le représenter pour la séance plénière d’ouverture du 14 janvier. Lequel a donc prononcé une allocution au nom du Prince Souverain devant les participants. Le Forum Gaidar est organisé par l’académie RANEPA, The Russian Presidential Academy of National Economy and Public Administration, il réunit des membres des gouvernements russes et étrangers, des experts économiques et politiques, des journalistes et des hommes d'affaires partageant leurs points de vue sur le thème "La Russie et le monde: nouvelles dimensions". Une rencontre entre le Premier ministre russe, Dimitri Medvedev, qui participe au Forum pour la 3e année consécutive, et le ministre d’État, était prévue à cette occasion. Elle constituait l’un des temps forts de ce séjour en Russie. Pendant la session "Global Forecast" du Forum Gaidar, Jean Castellini, conseiller de Gouvernement pour les Finances et l'économie, est intervenu sur l’économie et la place financière monégasque. Cette visite de travail a également été l’occasion de nouer des contacts avec les autorités russes et des hautes personnalités.
Une importante délégation monégasque accompagnait S.E. Michel Roger, elle comprenait notamment José Badia conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures et la coopération, le conseiller Jean Castellini et de représentants des milieux économiques et financiers de la Principauté, CDE, AMAF, S.E. Claude Giordan, ambassadeur de Monaco non résident auprès de la Fédération de Russie, S.E. Henri Fissore, ambassadeur en mission auprès du Ministre d’État. La Direction du Tourisme et l’Université internationale de Monaco participaient à ce déplacement pour promouvoir la destination Monaco, d’une part, et nouer un partenariat dans le domaine éducatif avec l’Académie RANEPA, d’autre part.
Par ailleurs, José Badia a rencontré le ministre des Affaires étrangères russes Serguei Lavrov. Une conférence de presse avec les rédacteurs en chef des médias russes a été organisée le 15 janvier à l’agence ITAR TASS pour promouvoir Monaco et "2015 Année de la Russie à Monaco". Le ministre d’État présentera aux côtés de l’ambassadeur S.E. Henri Fissore, les différentes manifestations et initiatives prévues tout au long de l’année pour célébrer les liens historiques et d’amitié entre Monaco et la Russie. Un autre rendez-vous de ce séjour a été l’organisation d’un dîner "Monaco Private Label" par Michel Bouquier avec des personnalités russes de haut niveau. Enfin la Direction du Tourisme a tenu le 16 janvier, en présence du ministre d’État et de la délégation monégasque, une conférence de presse autour du vernissage de l'exposition "Un œil russe sur Monte-Carlo" à la galerie Mamontov.

Résidents français à Monaco et ISF

Jeudi 15 janvier, la Cour européenne des droits de l'homme a validé la soumission à l'ISF, Impôt de solidarité sur la fortune, des Français installés à Monaco. Ceci malgré leur forte réticence. La CEDH a en effet estimé que l'ISF ne violait pas le droit européen sur la propriété, comme l'estimaient huit ressortissants français installés à Monaco. Selon eux, ces nouvelles règles fiscales étaient discriminatoires par rapport aux autres ressortissants français de pays étrangers qui ne paieraient pas d'ISF. Mais le conseil a jugé leur requête irrecevable "Les Français de l’étranger ne peuvent être considérés comme formant une catégorie uniforme dont les membres se trouveraient dans une situation similaire et il convient de les distinguer selon le pays où ils ont élu domicile". Les juges européens de la CEDH ont estimé "que cette législation s'inscrit dans le cadre d'une relation ancienne et étroite entre la France et Monaco en matière fiscale", justifiée par la proximité géographique et par la fiscalité particulière de Monaco. Elle a aussi souligné que les contribuables avaient reçu "une information préalable leur permettant de s'acquitter au mieux de leurs obligations". La CEDH a rappelé que les États "disposent en matière fiscale d'une large marge d'appréciation", ajoutant qu'une application rétroactive de nouvelles règles en la matière pouvait se justifier. Précisons que sur les 8. 800 Français vivant en principauté, soit 28% de la population, environ 800 grandes fortunes sont concernées par cet impôt, leur patrimoine net étant supérieur à 1,3 million d'euros.

Marque Monaco

La Principauté ne peut pas bénéficier de la protection de la marque "Monaco" dans l'Union européenne pour certains produits et services, car elle désigne aussi une origine ou une destination géographique. Ainsi en a statué le jeudi 15 janvier le tribunal de l'UE. L'OHMI, Office de l'harmonisation dans le marché intérieur, office chargé de l'enregistrement des marques dans l'Union européenne, avait refusé en 2013 la protection de la marque pour certains produits et services, dont les produits de l'imprimerie, les photographies, l'organisation de voyages, le divertissement ou les activités sportives et fondait son refus sur le caractère descriptif de la marque, dans la mesure où le terme "Monaco" désignait le territoire du même nom et pouvait dès lors être compris dans n'importe quelle langue officielle de l'UE comme désignant l'origine ou la destination géographiques des produits et services concernés. Ledit office soulignait par ailleurs que la marque était clairement dépourvue de caractère distinctif. Le tribunal, saisi d'un recours par les Marques de l’État de Monaco, MEM, l'a rejeté et a confirmé la décision de l'OHMI, en reprenant ses arguments.

Monaco et l'économie

Paul Masseron, Christophe Gerbaudo, Isabelle Bonnal et Nicolas Sadirac. Photo (c) DR
Paul Masseron, Christophe Gerbaudo, Isabelle Bonnal et Nicolas Sadirac. Photo (c) DR
École 42 et DENJS

Mardi 13 janvier, Paul Masseron, conseiller de Gouvernement pour l’Intérieur et Isabelle Bonnal, directeur de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des sports, ont visité l’École 42, créée à Paris par Xavier Niel. A cette occasion, ils ont convenu avec son directeur, Nicolas Sadirac, de nouveaux échanges pour matérialiser les coopérations entre l’École 42 et la DENJSi.
Xavier Niel, qui est actuellement l'actionnaire majoritaire de la Société Monaco Telecom, a créé l’École 42, destinée à former de jeunes informaticiens selon une méthode originale. Sa pédagogie innovante se base sur le "peer learning" qui permet d’apprendre "en situation et d’interagir entre élèves dans un but commun". Martin Peronnet, directeur général de Monaco Telecom, André Saint-Mieuxet Olivier Rosenfeld, administrateurs de Monaco Telecom, ce dernier représentant de Xavier Niel, ont participé à la visite et aux échanges très fructueux qui ont eu lieu à cette occasion et qui devraient déboucher à brève échéance sur des mesures concrètes. Rappelons que l’École 42 accueille déjà en formation un étudiant monégasque, Christophe Gerbaudo, Paul Masseron et Isabelle Bonnal l'ont rencontré et encouragé pour la suite de son cycle de formation.

Data+

Lundi 12 janvier, la SMEG, Société monégasque de l’électricité et du gaz et le Gouvernement princier ont présenté conjointement la nouvelle base de données Data+. Démarche qui s’inscrit dans le cadre du Plan Énergie Climat de la Principauté. Le Gouvernement a donc confié à la SMEG la mission de développer Data+, une base de données relative aux consommations énergétiques sur le territoire de la Principauté. Son but est d'optimiser la connaissance de ces consommations pour cibler au mieux les objectifs de la politique de la demande énergétique et améliorer ainsi l’efficacité énergétique. L’ensemble du dispositif sera développé, entretenu et maintenu par la SMEG. Data+ sera alimenté par des informations connues de la SMEG, notamment les consommations d’électricité et de gaz, et sera complété par des données collectées au moyen d’enquêtes réalisées sur le web entre le 2 février et le 31 mars prochains. La démarche commencera dans un premier temps avec les professionnels et les entreprises, puis s’étendra aux particuliers. Les clients sollicités recevront un courrier du Gouvernement princier accompagné d’une note explicative de la SMEG, leur précisant les modalités de l’enquête. Celle-ci prendra la forme d’un questionnaire accessible par Internet et protégé par un identifiant personnel et un code d’accès. Chaque année, la SMEG transmettra à l’Administration monégasque, sous forme de statistiques, des éléments de suivi des consommations par segments de clientèle, usages et énergies. Ces restitutions garantiront l’anonymat, le respect du secret statistique et de la protection des données nominatives. Data+ constituera ainsi un référentiel utile, qui permettra le diagnostic, la hiérarchisation puis le pilotage d'actions de maîtrise de la demande en énergie, MDE. Pour encourager cette démarche, le Gouvernement princier et la SMEG ont décidé, pour chaque client répondant à l’enquête, de subventionner pendant un an, à hauteur de 50%, les certificats d’origine renouvelable de l’électricité "EGEO". Ces derniers attestent que l’équivalent de la consommation pendant un an a été produit à partir de sources d’énergies renouvelables, éoliennes, solaires, géothermiques, hydrothermiques. Dans un souci d’exemplarité, le Gouvernement a souscrit à EGEO pour l’ensemble de ses contrats d’énergie électrique, depuis le 1er janvier dernier.

Calendrier de la CDE

Plus de 200 acteurs économiques étaient récemment réunis ce au Yacht Club de Monaco pour la première édition de l’année des Rendez-Vous des adhérents de la CDE. A cette occasion, Michel Dotta a fait un point sur la conjoncture économique, en évoquant notamment l’activité du service des formalités internationales de la CDE, qui "incite à la confiance mais aussi à la prudence pour 2015". Le calendrier pour 2015 a ensuite été dévoilé, avec notamment trois destinations-phares de missions économiques résolument tournées vers l’est, Prague, Bakou et Pékin.
Les 14 et 15 janvier, la CDE a participé à la délégation conduite par S.E. Michel Roger, ministre d’État, au Forum GAIDAR à Moscou, sur le thème "La Russie et le Monde: Nouvelles Dimensions"; du 7 au 10 avril, une mission économique est prévue à Prague dans le cadre d’une visite d’État de S.A.S. Albert II en République tchèque; le 2 juin, une opération de promotion sera organisée à Londres en partenariat avec l’ambassadeur de Monaco au Royaume-Uni, S.E. Evelyne Genta; du 11 au 17 juin, la CDE prendra part à la "Monaco Week in China", organisée à Shanghai et Pékin sous l’égide de l’ambassadeur de Monaco en Chine, S.E. Catherine Fautrier; du 29 juin au 3 juillet, une mission économique sera organisée à Bakou, en Azerbaïdjan; du 9 au 13 novembre, la CDE accompagnera les entrepreneurs monégasques en mission à Pékin.
Les activités à Monaco ne seront pas moins importantes, relevons le 17 février, un expert de COFACE viendra à la rencontre des entrepreneurs monégasques pour leur présenter les conclusions du Colloque Risque Pays prévu le 27 janvier à Paris en présence de 1.200 participants; le 17 mars, Monaco Inter Expo présentera lors d’une conférence, les atouts des Pavillons de Monaco aux expositions universelles de Milan 2015 et Astana 2017 pour les entreprises de la Principauté; le 21 avril, la CDE fera son bilan 2014 et le point sur 2015 à l’occasion de son Assemblée générale; les Ambassador’s Lunches de la CDE mettront tour à tour Israël, le 26 mars, le Canada, le 18 septembre et le Mexique, le 8 octobre, à l’honneur; la 4e édition des Trophées du Club de l’Éco de Monaco-Matin se tiendront en décembre. La CDE sera également présente lors de nombreux salons qui se dérouleront en Principauté.

Monaco humanitaire

Photo (c) Palais Princier
Photo (c) Palais Princier
Réunion du Monaco Collectif Humanitaire

Le 14 janvier, le Prince y a participé pour le bilan de cette ONG, en présence de l’attaquant d’Arsenal, le footballeur Olivier Giroud, qui en est l'ambassadeur de cœur. Le MCH a été créé lors du 50e anniversaire du Prince Albert dans le but de venir en aide aux enfants qui à l’étranger, souffrent de pathologies cardiaques ou de maladies pédiatriques qui ne peuvent être soignées dans leurs pays. Il réunit l’ensemble des hôpitaux de Monaco, mais aussi de 23 associations monégasques et 3 françaises. Le tout supervisé par la Croix-Rouge monégasque et la Direction de la coopération. En 6 ans, 228 petits patients ont été opérés avec succès en Principauté, alors que l’objectif d’origine était d’en accueillir une cinquantaine. En 2014, 28 d’entre eux, venus de 7 pays africains, ont pu bénéficier d’un accompagnement, et recouvrer la santé. Le Prince a insisté sur le bilan particulièrement positif de cette initiative. Olivier Giroud est, de son côté, le représentant du MCH depuis la mi-juillet et s’y consacre très activement, et il en est déjà à son troisième déplacement en Principauté pour promouvoir cette action. Lors de cette réunion, il a annoncé qu’il allait lever des fonds supplémentaires en vendant 16 places dans sa propre loge à Arsenal pour les matchs contre Monaco et Chelsea. En outre, Olivier Giroud a promis qu’une cagnotte allait être placée sur Internet, ce que l’on appelle le crowdfunding ou en bon français le financement participatif, courant 2015, sur la plate-forme Ulule, premier site de financement participatif européen.

Don de la Mairie

Le 16 janvier, le maire Georges Marsan, accompagné de Jacques Pastor, conseiller communal, a officiellement remis un chèque de 1.000€ à l'Association de Quartier Le Rocher, AQLR, et à l’association I Fiyoei d'A Roca. La cérémonie s’est déroulée au Musée du Vieux Monaco où le Comité national des traditions monégasques a également remis à Monaco Aide et Présence, Les Enfants de Frankie et Soupe de Nuit, le résultat des sommes récoltées à l’issue de l’opération Pan de Natale. En 2014, le Conseil Communal a souhaité s’associer au Comité des traditions qui a remis à l’honneur l’une des plus anciennes traditions monégasques en faisant participer, comme dans les temps anciens, toutes les familles du pays. La Mairie, garante des traditions et du patrimoine, a donc naturellement soutenu cette initiative et participé à l’opération Pan de Natale. Le 20 décembre dernier, Georges Marsan accueillait à la Mairie le Comité des traditions monégasques pour la présentation et la bénédiction du Pan de Natale 2014. La Mairie de Monaco a participé financièrement à l’opération par la commande de 100 Pan de Natale. Le maire avait profité de cette occasion pour annoncer aux représentants de l'Association de Quartier Le Rocher (AQLR) et d’I Fiyoei d'A Roca, la remise future d’un don de 1.000€ à chacune de ces deux associations.

Monaco culturel

Éléphantesque

Avec le comité du festival du cirque, l’AMAC, Association monégasque des amis du cirque a organisé une exposition sur le thème des éléphants, sous le haut patronage de S.A.S. la princesse Stéphanie. Elle se tient du 16 janvier au 1er février dans le lobby et le bar de l’hôtel Marriot de Cap-d’Ail et l’entrée en est gratuite. Trois artistes proposent, photographies ou peintures, des œuvres liées à ce pachyderme. Le photographe Dominique Secher montre son reportage noir et blanc réalisé sur le spectacle Géant au cirque d’hiver Bouglione. Pour l'AMAC, "Il parvient à créer une atmosphère veloutée par ses lumières caressantes". Quant à l'artiste peintre Elena Zaïka, elle a réalisé une série d’affiches de cirque pour le festival international de Monte-Carlo, le cirque Nikuli ou le cirque d’hiver Bouglione entre autres. Par ailleurs, elle présente une dizaine d’œuvres des éléphants Baby et Népal effectuées pour la Princesse Stéphanie. De son côté, Thierry Mordant, l’artiste qui a dessiné l’affiche du 39e festival du cirque de Monaco, est un graphiste qui a déjà créé plusieurs timbres sur le thème du cirque, il expose aussi ses réalisations.

Le cirque est endeuillé

Le Gouvernement princier a tenu à exprimer la profonde émotion et la solidarité de la Principauté et de sa population à l'annonce du tragique accident mortel qui s’est produit lors d’une répétition du Festival International du Cirque de Monte-Carlo. Il fait part de sa compassion à la famille et aux proches de la victime et leur présente, ainsi qu’aux membres du Comité d’organisation et à l’ensemble de la famille du cirque si douloureusement endeuillée, ses condoléances émues.

Lors de l'ouverture du 39e Festival international du cirque de Monte-Carlo le 15 janvier, en présence du Prince Albert II et de la Princesse Stéphanie, les artistes et le public ont observé une minute de silence en mémoire du motard italien qui s'était tué la veille en répétition (voir notre publication précédente). "Nous vous informons que nous ne serons pas en mesure de vous présenter le numéro de Flic Flac en raison d'un accident mortel. L'artiste s'appelait Kevin Ferrari. Il avait 24 ans". C'est la première fois qu'un accident mortel se produit sous le chapiteau de Fontvieille. Nul n'ignore cependant que dans l'univers du cirque, le risque est sans arrêt présent, acrobates, dompteurs ou voltigeurs, tous côtoient le danger quotidiennement. Un dresseur de 29 ans confie "Vous ne pouvez pas comprendre. Cela vous paraît étonnant que je vous dise ça alors que je travaille avec des fauves. Mais pour moi, c'est normal. Je les connais par cœur, je les ai toujours à l'œil. Quand je les regarde, je sais s'ils sont prêts à attaquer. Alors non, je ne prends pas de risque".
Le Belge Danny Vrijsen qui exécute un numéro de planche à bascule précise "On a l'habitude des blessures, des bleus, des foulures… Mais je n'ai jamais été confronté à la mort d'un artiste là où je me produisais. Je l'ai su ce matin juste avant de répéter. Ça a été très difficile de me concentrer. Mais c'est le métier alors, on fait face et… et on y va"! Et l'on connaît la formule dans ce genre de situation "The show must go on" (voir la vidéo ci-dessous)…

Pour les autres événements culturels, consultez l'agenda de Monaco


Monaco au quotidien

Photo (c) Manuel Vitali / CDP
Photo (c) Manuel Vitali / CDP
Bénédiction de deux navires

Le matin du vendredi 16 janvier, avait lieu la bénédiction de Sainte Dévote II et Corallium II, deux nouveaux semi-rigides qui viennent moderniser la flotte de la Direction des Affaires maritimes. Après les discours de leur directeur, Armelle Roudaut-Lafon, puis du conseiller de Gouvernement pour l'Équipement, l'environnement et l'urbanisme, Marie-Pierre Gramaglia, marraine des deux navires, Mgr Bernard Barsi a procédé à leur bénédiction. Sainte Dévote II a 9,70m de longueur et est propulsé par 600 CH répartis sur 2 moteurs hors-bord, il dispose d'une cabine fermée et équipé de tous les équipements nécessaires en matière de navigation ou de communication. Corallium II mesure 6,80m, il est propulsé par un moteur à turbine, sans hélices apparentes, de 270 CH. Les semi-rigides ont été construits par Parker Poland dans leur chantier situé au nord-est de la Pologne. Des bateaux du même type équipent déjà les gardes-côtes polonais ainsi que la police norvégienne.

Séance publique en session extraordinaire


Une séance publique du Conseil communal est convoquée en session extraordinaire, le mercredi 21 janvier à 18h dans la salle du Conseil. Ceci conformément aux dispositions des articles 11, 12, 25 et 26 de la loi n° 959 du 24 juillet 1974 sur l'organisation communale, modifiée. L'ordre du jour de cette session comprend l'examen de quelques affaires. Notamment les dossiers d'urbanisme avec la Société des Bains de Mer - surélévation de l'Hôtel de Paris sis Place du Casino; les tarifs 2015 pour le Jardin exotique et le Service municipal de l'affichage et de la publicité; la proposition de dénomination pour l'appontement du T central du port Hercule.

Les mystères de Monaco

On serait tenté de les évoquer, après ceux de Paris et de Londres qui ont fait la joie des amateurs de feuilletons. On se souvient que la semaine dernière le site du diocèse avait subi la cyberattaque du Polisario. Cette semaine, Georges Marsan, maire de Monaco est devenu Colette Marsan, du moins sur une enveloppe qu'il a reçue le jeudi 15 janvier. L’expéditeur de cet étrange courrier n’était autre que lui-même, en tant que candidat à l’élection communale du 15 mars prochain... Il n'était pas au bout de ses surprises puisque quelque 6.000 Monégasques ont reçu une lettre avec sur l’enveloppe, une erreur de prénom. On pourra penser que cela ne fait pas très sérieux et que celui qui déclare sa candidature à un quatrième mandat de maire de Monaco peut en être surpris. Mais la Poste s'est excusée de l'erreur commise et un même courrier, libellé avec les bons noms et les bons prénoms est immédiatement parti. A cette heure tout est rentré dans l'ordre.

Au fil des ans

6 janvier 1926, décès à Rouen du compositeur Émile Paladilhe qui était né le 3 juin 1844 à Montpellier. Entres autres œuvres on lui doit "Le passant", opéra comique en un acte d'après la comédie éponyme de François Coppée. L’œuvre fut donnée le 25 janvier 1879, sous la direction de Jules Cohen, lors de l'inauguration de l'Opéra de Monte-Carlo, en présence de Sarah Bernhardt qui dit le "Prologue" écrit par Jean Aicard pour la circonstance.

11 janvier 1890, première représentation à l'Opéra de Monte-Carlo de "La statue", opéra comique en 3 actes et 7 tableaux d'Ernest Reyer, livret de Michel Carré et Paul Jules Barbier, direction de Léon Jehin, mis en scène de A.Gandrey.

14 janvier 1850, naissance à Varsovie de Jan Mieczysław Reszke qui devint le ténor Jean de Reszke, décédé à Nice le 3 avril 1925. Le 18 février 1893, lors de la première représentation scénique de "La damnation de Faust" d'Hector Berlioz, donnée à l'Opéra de Monte-Carlo, mise en scène de Raoul Gunsbourg et direction de Léon Jehin, il chantait le rôle de Faust.
14 janvier 1884, décès de Charles Victor Émile, baron de Boyer de Sainte-Suzanne qui était né le 4 novembre 1824. Dans les années 1870, il fut gouverneur de la Principauté de Monaco.
14 janvier 1920, naissance à Paris du romancier et essayiste Jean Gwenaël Dutourd, mort dans cette ville le 17 janvier 2011. Membre de l'Académie française, lauréat de nombreux prix dont en 1961 celui du Prince-Pierre de Monaco.
14 janvier 1931, naissance à Avignon de l'écrivain et éditeur Yves Berger qui fut de 1960 à 2000 le directeur littéraire des Éditions Grasset. Dans plusieurs romans il a exprimé son attachement pour les États-Unis. En 1987, il reçut le Prix littéraire Prince-Pierre de Monaco. Il est décédé le 16 novembre 2004 à Paris.
14 janvier 1962, Ordonnance souveraine ayant pour but d’assurer la prise de contrôle de Radio Monte-Carlo par l’État monégasque, que l’État français contrôlait alors à travers une société de droit monégasque. Ce qui provoquera de vives réactions de la part de la France.

15 janvier 1889, première représentation à l'Opéra de Monte-Carlo de "Philémon et Baucis", opéra comique de Charles Gounod, sur un livret de Jules Barbier et Michel Carré, d'après Jean de La Fontaine et les "Métamorphoses d'Ovide". Mise en scène de A.Gandrey et direction de Léon Jehin. Dans le rôle de Baucis, on remarquait la soprano Marguerite Vaillant-Couturier qui fut la mère du journaliste et homme politique français. Paul Vaillant-Couturier dont le nom fut donné à maintes rues françaises.
15 janvier 1906, naissance à Smyrne, alors dans l'Empire ottoman du célèbre armateur grec Aristote Socrate Onassis. Durant l'été 1953, il devient le principal actionnaire de la Société des bains de mer jusqu'en 1966. Il est aussi très connu pour sa vie mondaine, sa liaison avec Maria Callas et son mariage avec Jacqueline Kennedy en octobre 1968. Aristote Onassis est décédé le 15 mars 1975 à Neuilly-sur-Seine.
15 janvier 1909, décès au Lavandou du compositeur Ernest Reyer qui était né Louis Étienne Ernest Rey à Marseille le 1er décembre 1823. Le 11 janvier 1890 son opéra comique La statue est donné à l'Opéra de Monte-Carlo.
15 janvier 1959, décès de Jean Marsan qui était né le 16 août 1867. Directeur du Service d’Hygiène publique, il avait à ce titre, représenté la Principauté au IIIe Congrès international de technique sanitaire et d’hygiène urbaine qui s'était tenu à Lyon du 6 au 9 mars 1932. Il avait été élu conseiller national le 23 avril 1911. Il fut vice-président de l'institution les 16 juin 1911, 19 mai 1918 et 21 mai 1922, avant d'en être président du le 16 juin 1929. Au JO du 1er août 1929, il était nommé membre de la Commission des économies au titre du Conseil national et du Conseil communal.

16 janvier 1863, ordonnance introduisant certaines modifications dans les statuts de l'Ordre de Saint-Charles qui avait été créé par celle du 15 mars 1858.
16 janvier 1947, Léon Blum, président du Gouvernement provisoire de la République française confère au Prince héréditaire Rainier, la Croix de Chevalier de la Légion d'Honneur à titre militaire.
16 janvier 1961, création du Festival international de télévision de Monte-Carlo, le président en est Marcel Pagnol.
16 janvier 1986, mort à Paris de l'écrivain, critique d'art, traducteur et poète Jean Cassou qui fut directeur-fondateur du Musée national d'art moderne de Paris. Il était né le 9 juillet 1897 à Bilbao. En 1967, le Prix littéraire Prince-Pierre de Monaco lui fut attribué.

17 janvier 1942, la comédienne Ghislaine Dommanget, née le 13 octobre 1900 à Reims et morte le 30 avril 1991 à Neuilly-sur-Seine, est l'Aiglon dans la pièce éponyme d'Edmond Rostand, pendant une tournée en Principauté. A cette occasion, elle rencontre le prince Louis II, ils se marieront le 25 juillet 1946.
17 janvier 1958, loi n° 644 qui instaure un régime obligatoire de retraite pour les travailleurs indépendants. En faveur des personnes exerçant ou ayant exercé à Monaco une activité professionnelle artisanale, industrielle, commerciale ou libérale.

18 janvier 1798, décès à Maury de Charles-Maurice Goyon de Matignon, dit "le Chevalier de Monaco", chevalier de l’ordre de Malte, comte de Valentinois, grand d’Espagne de première classe. Né le 14 mai 1727 à Paris, il était le dernier fils de la princesse souveraine Louise-Hippolyte de Monaco et du futur Jacques Ier. Il fit carrière dans les armées françaises et fut entre autres gouverneur de Granville, de Saint-Lô, de Cherbourg et des îles Chausey.
18 janvier 1973, nouvelle adhésion après retrait de la Principauté, à l'Organisation internationale de météorologie légale O.I.M.L. Elle y avait d'abord adhéré lors de la création le 12 octobre 1955.
18 Janvier 1890, reprise à l'Opéra de Monte Carlo de l'opéra-comique en 3 actes de François-Emmanuel-Joseph Bazin "Le voyage en Chine". Sur un livret d'Eugène-Marin Labiche et Alfred-Charlemagne Lartigue "Delacour", direction de Léon Jehin, mise en scène de A. Gandrey. La première représentation avait eu lieu le 6 avril 1886 sous la direction d'Arthur Steck et une mise en scène de Fabien. Une autre représentation aura lieu le 8 mars 1892. La création avait eu lieu le 9 décembre 1865 au Théâtre Impérial de l'Opéra-Comique.
18 janvier 1910, naissance à Montpellier du chanoine Henri Carol qui fut aussi organiste, improvisateur, chef de chœur, compositeur, musicologue et professeur d'orgue. Il meurt le 23 septembre 1984 à Montélimar d'un accident de voiture. En janvier 1946, il est nommé directeur de la Maîtrise de la cathédrale de Monaco où il succède au chanoine Aurat. A partir de 1967 et durant onze ans, il fut professeur à l’Académie de Musique Fondation Prince Rainier III de Monaco. Il devient organiste titulaire du grand orgue de la cathédrale de Monaco en 1968, succédant à Émile Bourdon.
18 janvier 1949, naissance à Wilmington dans l'État du Delaware de l'éditorialiste, biographe, présentateur de télévision et romancier français Franz-Olivier Giesbert. En 1997, le Prix littéraire Prince-Pierre de Monaco lui fut remis.

19 janvier 1793, fin du règne d'Honoré III qui avait commencé le 7 novembre 1733. Il était né le 10 novembre 1720 à Paris où il mourut le 21 mars 1795. Ce même 19 janvier 1793, Joseph Barriera président de la Convention nationale gouverne jusqu'au 24 février suivant.
19 janvier 1924, première représentation, par les Ballets russes de Serge de Qiaghilev, du ballet en un acte "Les fâcheux", musique de Georges Auric sur un argument de Boris Kochno d'après Molière et Alfred de Musset. Chorégraphie de Bronislava Nijinska, rideau, décors et costumes de Georges Braque, direction musicale d'Édouard Flament.

20 janvier, jour de la Saint-Sébastien. saint patron des Carabiniers.








Nouveau commentaire :