Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Actus de Monaco janvier 2016 - 3


Par Rédigé le 20/01/2016 (dernière modification le 20/01/2016)


Monaco humanitaire

Photo (c) Manuel Vitali / CDP
Photo (c) Manuel Vitali / CDP
Bilan du Monaco collectif humanitaire

Vendredi 15 janvier 2016, les membres du Monaco Collectif Humanitaire, composé des associations, des centres de soins, de la Croix-Rouge monégasque et du Gouvernement princier, se retrouvaient pour leur réunion annuelle. Le bilan est très positif, depuis le début du projet en 2008, 272 enfants provenant essentiellement du continent africain ont pu être opérés à Monaco pour des pathologies non prises en charge dans leur pays. Lors de cette réunion, le caractère exceptionnel de l’année 2015 a été souligné par la Direction de la Coopération internationale, qui pilote le projet, avec la prise en charge de 44 enfants, soit 16 de plus qu’en 2014. Prise en charge rendue possible grâce aux centres de soins partenaires, Centre cardio-thoracique de Monaco, CHPG et Institut de médecine et de chirurgie sportive, aux deux structures bénévoles responsables de l’accueil chirurgical, Rencontres africaines et Croix-Rouge monégasque, ainsi qu'à l’association Aviation sans frontières. S.E. Philippe Narmino, vice-président de la Croix-Rouge monégasque, chargé de la gestion des fonds du Collectif, a rappelé le total des donations pour l’année 2015, plus de 440.000€. LL.AA.SS. le Prince et la Princesse de Monaco sont les premiers donateurs. Et parmi les fidèles mécènes on peut encore citer Children & Future, la Stavros Niarchos Foundation, l’association Pagani Elia, St Vincent de Paul et le Gouvernement princier. Cette année, les coordinateurs du MCH au Burkina Faso et au Sénégal étaient également présents et ont pu échanger avec tous les membres. Enfin, le soutien du footballeur Olivier Giroud, ambassadeur du MCH, a été rappelé, notamment son implication dans la campagne de crowdfunding #SaveNato organisée en décembre 2015. 

Soutien de l’UNICEF en Mongolie

Depuis 2014, le Gouvernement princier soutient l’UNICEF pour le développement des yourtes écoles mobiles en zone rurale, et la mise en place d’un projet pilote d’enseignement réalisé à domicile par les parents en zone péri-urbaine de Mongolie. Programme visant à rendre l’éducation accessible, avant l’âge de 6 ans, aux enfants les plus défavorisés des provinces de Khuvsgul et du district de Nalaikh. En Mongolie, les enfants d'éleveurs, de migrants, de familles pauvres et les enfants handicapés, ont un accès particulièrement limité aux services d'éducation de la petite enfance. Les conditions climatiques extrêmes, le mode de vie nomade, le manque d'infrastructures routières sont autant de raisons décourageant les familles vivant dans les zones les plus reculées d'envoyer leurs enfants à l'école, particulièrement avant 6 ans. L’éducation étant un des domaines d’intervention prioritaires de la coopération monégasque, le Gouvernement princier s’est engagé à soutenir ce programme de l’UNICEF pour que ces enfants puissent bénéficier d'une stimulation précoce et d’un apprentissage de qualité, afin de mieux les préparer à l’école. Depuis 2012, le programme UNICEF-Mongolie a déjà permis à 2.600 enfants de la province de Khuvsgul de bénéficier des programmes éducatifs et des services de préscolaire. Le projet pilote, nouveau et unique dans ce pays, a d’ores et déjà permis de scolariser la totalité des enfants n’ayant pu être inscrits au préscolaire dans le district de Nalaikh faute d’infrastructures, soit 1250 enfants.








ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    



Facebook