Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche sur ce site avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Baisse du pouvoir d'achat ou pas?


Le pouvoir d'achat, actuellement, on entend parler que de ça. Carburant trop cher, taxation excessive, rémunérations ne suivant pas l'inflation. Si 440€ par ménage ont été perdus entre 2008 et 2016, la tendance serait actuellement en train de s'infléchir avec une stagnation en 2018 précédant une hausse attendue pour 2019 (les mesures prises soutiendront le pouvoir d'achat à hauteur de 3.5 milliards d'euros).


"Nous progressons à 2 chiffres" (c) Frédérique Gelas
"Nous progressons à 2 chiffres" (c) Frédérique Gelas
podcast_pouvoir_d__achat_28_11_18.mp3 Pouvoir d'achat.mp3  (1.45 Mo)

Myriam Lemaire, gérante d'un magasin Darty qui se trouve être la principale enseigne proposant hifi et multimédia à Saint-Marcellin (Isère), répond à quelques questions sur les tendances de consommation.

Les ventes baissent-elles?
Je ne vois pas de changement, et bien au contraire nous progressons à deux chiffres. Aujourd'hui les gens mettent entre 800 et 1.200 € dans un téléphone, on n'aurait jamais vu ça il y a 10 ans, mais ils rognent sur les achats de première nécessité (type machines à laver) au profit des achats plaisir: la nouvelle technologie. Un jeune de 20 ans est capable de s'endetter pendant 10 mois pour un téléphone à 1.000€. Il n'y a donc pas de baisse générale du budget "achat", mais il est réparti différemment.

Quels achats pour le Black Friday?
Étonnamment les achats faits n'étaient pas pour Noël (nous n'avons fait aucun paquet cadeau). On a vendu de beaux produits dédiés au plaisir personnel comme des télés 65-75 pouces. Ils ont été payés comptant, sans crédit".

Quelles orientations stratégiques pour l'avenir?
Le multimédia ne nous intéresse pas niveau rentabilité, mais il est incontournable et il faut être réactif. C'est du "faire venir" qui nous permet de vendre derrière les produits sur lesquels je gagne de l'argent. Le "gris" nous permet de fidéliser le client et si je n'ai pas en rayon ils iront ailleurs, et achèteront aussi le reste là-bas. Les autres aussi sont bons.



10/12/2018




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Économie bleue - 06/08/2018

1 2 3 4 5 » ... 13