Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
Média d'information international diffusé en podcast 🎙️
Facebook
Twitter
Instagram
Newsletter
 

Baisses d’impôts en 2017, qui va en bénéficier?


Par Rédigé le 29/09/2016 (dernière modification le 06/06/2022)

Le gouvernement français a annoncé le 9 septembre 2016 une série de gestes fiscaux, dont une baisse d'un milliard d'euros de l'impôt sur le revenu en 2017. Cinq millions de contribuables pourraient en bénéficier. Après avoir été critiqué pour les fortes hausses d'impôt du début de son quinquennat, François Hollande multiplie les gestes fiscaux alors que l'élection présidentielle approche à grands pas.


impots_france.mp3 Impots France.mp3  (329.59 Ko)

Le nouveau ministre en charge de l’Économie et des Finances, Michel Sapin, a confirmé la baisse d'un milliard d'euros de l'impôt sur le revenu en 2017 et cette mesure devrait prendre la forme d'une réduction d'impôt sur le revenu de 20% au bénéfice des classes moyennes. En moyenne, la baisse devrait avoisiner les 200 euros par ménage concerné.


​Qui est vraiment concerné?

À taux plein, les personnes seules gagnant jusqu'à 1.700 euros net par mois, et les couples gagnant jusqu'à 3.400 euros de salaire net par mois. L’impact de la réduction n’étant, naturellement, pas le même en fonction du nombre d’enfants. Ainsi, l'économie pour un couple avec un enfant gagnant 3.770 euros est de 423 euros; un couple avec deux enfants gagnant 4.100 euros économise 360 euros; un couple avec trois enfants gagnant 4.790 euros paie 249 euros en moins tandis que pour un parent célibataire avec un enfant gagnant 2.400 euros par mois l'économie est de 87 euros.

Le gouvernement français a également prévu de faire bénéficier les retraités d’un crédit d’impôt. En effet, un crédit d'impôt est mis en place à partir de 2017, pour les services à la personne et l'emploi de salariés à domicile pour tous les retraités, peu importe leurs revenus.

Concernant l’imposition des entreprises, une baisse d’impôt sur les sociétés est prévue d’ici à 2020. Michel Sapin a confirmé que le taux d'impôt sur les sociétés serait ramené, d'un taux normal de 33% à 28% (la moyenne en Europe) pour les petites et moyennes entreprises en 2017 et 2018, et pour toutes les entreprises à compter de 2020.

Le gouvernement a aussi souhaité rendre plus attractif le taux du crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE) qui passera de 6% à 7% en 2017 pour les salaires allant jusqu'à 2,5 fois le SMIC. D’après Bercy, ceci représenterait un allégement supplémentaire de 3,3 milliards d’euros.

Défiscaliser et réduire ses impôts

L'autre possibilité pour réduire son montant d'imposition est la défiscalisation via l'investissement dans des secteurs aidés. 
Cela ne concerne pas toutes les personnes imposables bien sûr puisqu'il faut pouvoir "dépenser pour gagner". 
Le principe général est donc de proposer à des foyers imposables sur des sommes relativement importantes, de les convaincre à investir une partie de leur patrimoine, quitte à avoir recours aux différentes formes de crédit, dans des secteurs de l'économie qui pourront ensuite leur permettre un retour sur investissement. Pour soutenir cet investissement, l'état prévoit alors de nombreux dispositifs d'aides dont la principale mesure est donc la forte réduction d'impôts à régler. 
L'exemple le plus connu est le dispositif de la Loi Pinel et l'investissement immobilier.
Cette défiscalisation, plébiscitée par les foyers français, consiste à soutenir les promotions immobilières neuves en incitant les épargnants à investir une partie de leur capital dans ces nouvelles réalisations contre une baisse substantielle du niveau d'imposition. La contre partie, pour l'investisseur, est de conserver le bien acquis dans le domaine locatif pendant une durée de 6,9 ou 12 ans, afin de bénéficier pleinement de la défiscalisation promise par la loi Pinel.  
Le gouvernement soutien fortement ce dispositif en élargissant les zones couvertes par ce dispositif ( il s'agit de communes ou d'agglomération en forte tension immobilière). 
Pour beaucoup de petits épargnants et d'investisseurs, les aides de ce type ont souvent été synonymes de risques, d'immobilisation non contrôlée des fonds personnels et autres placements suspicieux ! Mais le dispositif Pinel ( ex loi Duflot) présente beaucoup plus de garanties que les anciens dispositif comme la Loi Robien ou Scellier. 
De nombreux établissements spécialisés comme Immobilier Danger peuvent aujourd'hui accompagner en toute sécurité les futurs investisseurs pour lever tous les doutes sur le fonctionnement de ces méthodes de défiscalisation et vérifier le modèle le plus adapté pour chacun.








ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | ÉDUCATION | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | JEUNES | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR





Recherche



Les derniers articles

Accord préalable sur les prix de transfert

28/06/2022 - Le Podcast Journal