Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Bangladesh: L'EI assassine un professeur d’université


Un professeur d’université a été tué à la machette, le 23 mars 2016, dans la ville de Rajshahi, dans le nord-ouest du Bangladesh. Le groupe État islamique (EI) a revendiqué l'assassinat. Ce meurtre s'ajoute à la longue liste de crimes commis contre plusieurs militants laïques par des islamistes au Bangladesh.


Faculté des arts de l'université de Rajshahi où enseignait Rezaul Karim Siddique. Photo © Shmitra.
Faculté des arts de l'université de Rajshahi où enseignait Rezaul Karim Siddique. Photo © Shmitra.
meurtre_professeur_bangladesh_1.mp3 Meurtre professeur Bangladesh.mp3  (936.98 Ko)

Professeur d’anglais de 58 ans, Rezaul Karim Siddique a été attaqué par derrière à la machette en se rendant à l’arrêt de bus depuis son domicile à Rajshahi, où il enseignait à l’université publique. L’organisation État Islamique affirme avoir agi en raison "des appels du professeur en faveur de l’athéisme".

Outre son enseignement à l’université, le professeur menait de nombreuses activités culturelles: selon ses proches, il écrivait des poèmes et des nouvelles, s'intéressait à la musique, éditait une revue littéraire, mais il n'écrivait ni ne parlait en public contre la religion.

Mi-avril 2016, les autorités bangladaises avaient annoncé l’arrestation de deux membres d’un groupe islamiste armé interdit et soupçonné d’être impliqué dans l’assassinat, quelques jours plus tôt, d’un militant laïque. Nazimuddin Samad, un étudiant en droit défenseur de la laïcité, avait été abattu près de son université à Dacca par des inconnus armés de machettes. En 2015, quatre blogueurs défenseurs de la laïcité et un éditeur avaient été assassinés par des islamistes.

Les militants laïques accusent les islamistes d’avoir une liste noire des personnes à abattre et demandent au gouvernement de cet État laïque de mieux protéger la liberté d’expression.


Un professeur d'université bangladais assassiné par l'EI


30/04/2016




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 62





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :