Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Confinement : enfants en manque de nature


Par Audrey Gléonec Rédigé le 29/04/2020 (dernière modification le 23/04/2020)

Le temps passé dans la nature par les enfants est en chute constante dans nos sociétés. Le confinement accroît ce phénomène. Jeux en plein air, observation de la vie sauvage, découverte du monde végétal, sont pourtant indispensables pour nos enfants. Voici quelques idées pour réintroduire la nature dans nos vies confinées.


Enfance et besoin de nature :

Jeu dans la nature. Photo © A. Gléonec
Jeu dans la nature. Photo © A. Gléonec
Les enfants passent de moins en moins de temps en extérieur. Ce phénomène est d'autant plus important en milieu urbain, mais il n'épargne pas les enfants des milieux ruraux. En cause, certes la prévalence des modes de vie urbains, mais aussi le temps passé devant les écrans. Que l'on soit dans une grande ville ou habitant un petit pavillon dans une petite commune rurale, les écrans ont envahit le quotidien des enfants. Un enfant de treize ans passe en moyenne 7 heures par jours devant un écran ! Avec le confinement l'écran s'avère souvent être la seule alternative pour offrir une pause aux parents. Les enfants surconsomment dessins animés, séries, films, pour les petits, et jeux en ligne, ou réseaux sociaux pour les ado.

Nos enfants sont pourtant en manque réel de nature. Un syndrome qui a été identifié en 2005 par le journaliste américain Richard Louv, dans une étude intitulée : Last Child in the Woods : saving our children from nature déficit disorder ( Sauver vos enfants du syndrome du manque de nature). Enfants agités, souffrants de troubles de l'attention, incapables de relations sociales normales, avec un risque dépressif accru, est le constat alarmant de cette étude. Reprendre contact avec la nature et apprendre à nos enfants à se réensauvager voilà ce que préconise cet auteur.

Alors si on faisait du confinement un temps de pause dans nos vies, une occasion de redécouvrir en famille la nature. Proposer à vos enfants des alternatives aux écrans, les sensibiliser aux problématiques de l'environnement et leur donner l'occasion de s'émerveiller à nouveau est un bon moyen de les en détourner.
 

Nature et confinement : et si on redécouvrait son jardin ?

Découvrir un arbre par les sens. Photo © A.Gléonec
Découvrir un arbre par les sens. Photo © A.Gléonec
Se reconnecter à la nature à travers des activités ludiques de découverte de votre environnement cela est possible dans votre jardin ou dans le périmètre proche de chez vous. Il existe des jeux qui permettent par exemple de redécouvrir la biodiversité de son jardin ou de s'apaiser au contact du monde végétal.

Le Jeu de l'arbre : il permet d'approcher un arbre par les sens (ouïe, odorat, toucher) c'est à la fois une activité physique et une activité de découverte du biotope de votre jardin ou de la forêt proche de chez vous. C'est un véritable parcours sensoriel qui amène votre enfant à découvrir par les sens les différentes essences d'arbre. Bandeau sur les yeux, proposez à votre enfant d'aller découvrir les arbres et d'en choisir un. N'hésitez pas à le guider pour le sécuriser. Ce qui est important c'est de stimuler ses sens : l'écorce de cet arbre est-elle douce ou rugueuse ? A-t-il une odeur ? Est-ce qu'il sent avec ses mains ou son visage si d'autres plantes poussent dessus ? Est-ce qu'il a des racines qui sortent de terre ? Faites-lui découvrir plusieurs arbres. Lequel préfère-t-il ? Puis ensuite ramenez le au point de départ et faites lui enlever son bandeau. Proposez lui de retrouver cet arbre spécial ! Quand le jeu est terminé profitez-en pour en faire un moment pédagogique. Nommez les différentes essences d'arbre qu'il a touché. Parlez lui de ce que fournissent les arbres. Ils nous approvisionnent en bois et en fruits certes mais pas seulement. Pourquoi sont-ils utiles : Il fabriquent de l'oxygène, capture le CO2, et leurs racines empêchent l'érosion des sols. Ils servent aussi de nichoir à beaucoup d'espèces d'oiseaux. Ce qui est important est d'amener votre enfant à prendre conscience qu'un arbre n'a pas qu'une valeur ornementale, il indispensable à la bonne santé de nos écosystèmes.
Vous pouvez également poursuivre ce moment d'émerveillement en lui racontant un conte au pied de son arbre favori ou en organisant un goûter.

Accueillir la nature chez soi :

Nichoirs à oiseaux.Photo © A.Gléonec
Nichoirs à oiseaux.Photo © A.Gléonec
Si vous n'avez pas de jardin, il est toujours possible de se livrer à quelques activités nature en intérieur, avec ou sans balcon.
Vous disposez d'un balcon, lancez un défi à votre famille. Et si on en faisait un refuge de la LPO (Ligue de protection des oiseaux). Et oui, bien sûr cela est possible ! Les balcons sont comme de petits oasis de verdure pour les oiseaux et les insectes des villes... à condition d'être aménagés.

Je transforme mon balcon en refuge : Disposez pots et bacs à fleurs. Privilégiez les espèces méllifères (sauge officinale, bourrache, lavande...) pour attirer les insectes pollinisateurs tels que les abeilles et papillons. Installez ou fabriquez des nichoirs à oiseaux. Pensez à mettre des arbustes à baies. Il régaleront rouge-gorges et fauvettes. Enfin n'oubliez pas de créer un bac à composte, il vous fournira de la bonne terre pour vos plantations et recyclera vos déchets. N'hésitez pas à contacter la LPO pour avoir davantage de conseils et inscrire votre refuge.

Si vous n'avez pas de balcon : proposez à vos enfants de créer un mini jardin aromatique pour la cuisine.
Sinon lors de votre promenade quotidienne en bas de chez ou dans le parc proche de votre domicile vous pouvez organiser une safari photo nature. Si vous n'avez pas d'appareil photo, un smartphone fera largement l'affaire. Réalisez un book de la biodiversité autour de chez vous (plantes, fleurs, oiseaux, animaux...). C'est l'occasion d'apprendre à vos enfants à observer, et de développer leur curiosité. La photographie aide à se focaliser sur l'instant présent. C'est aussi une forme d'art et elle développe donc la créativité. Ces images peuvent être collées sur un book. Développées, elles peuvent être rangées dans une "boite à bonheur" dans laquelle votre enfant pourra replonger pour retrouver le souvenir joyeux de ce moment passé en famille.

Et si on se racontait des histoires de nature :

N'hésitez pas à sensibiliser vos enfants à la nature et au respect du vivant par les histoires. Animaux sauvages, arbres magiques, forêts enchantées peuplent les histoires et contes de notre enfance. N'oubliez pas que pendant longtemps on a occupé les longues soirées d'hiver sans télé et sans écrans. Les paysans autrefois travaillaient eux aussi le soir après les travaux des champs. Ce n'était pas un temps de repos. Les soirées servaient à la réalisation de travaux d'artisanat (tissage, ou confection d'outils) pour être vendus et servir de revenus d'appoint. Pendant ces soirées, au coin du feu, on se racontait des contes pour se distraire.
Vous trouverez ci-dessous un conte paysan, à la morale écologique. Après l'avoir écouté, vous pouvez proposer à votre enfant de vous dessiner le jardin de Marouchka. Il fera ainsi travailler son imagination et s'appropriera davantage l'histoire.
le_feu_de_cheminee_version_1.mp3 Le feu de cheminée version 1.mp3  (9.34 Mo)









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            



Facebook