Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Cours des comptes: réunion haut niveau international, en langue française


Par E.E. Rédigé le 14/10/2010 (dernière modification le 15/10/2010)

L'AISCCUF* est l'organisation qui regroupe ceux qui ont un regard officiel sur les finances publiques dans leurs pays respectifs, francophones. Créée en 1994, elle a 44 membres et 7 observateurs permanents.
Quel est le rôle d'un tel organisme? Réponses recueillies lors de la Conférence des Chefs des I.S.C., suivie de la rencontre presse avec le Président du Bureau, Boureima Pierre Nebié (Premier Président de la Cour des Comptes du Burkina Faso), Didier Migaud (Premier Président de la Cour des Comptes de France) et de James Charrier (Président de la Commission Supérieure des Comptes de la Principauté de Monaco).


CONFERENCE DES CHEFS DES COURS DES COMPTES FRANCOPHONES

De gauche à droite: Didier Migaud, Boureima Pierre Nebié et James Charrier. Photo (c) Eva Esztergar
De gauche à droite: Didier Migaud, Boureima Pierre Nebié et James Charrier. Photo (c) Eva Esztergar
Du 13 au 15 octobre 2010, les Chefs des Institutions Supérieures de Contrôle (I.S.C.) se sont réunis à Monaco pour débattre sur le thème : "Le regard des Institutions Supérieures de Contrôle sur le droit budgétaire et son application".

Les sujets qui ont été abordés par les Premiers Présidents des I.S.F. au cours de cette conférence étaient "en rapport avec les questions posées aux Cours des Comptes par le droit budgétaire et ses applications, questions d’une particulière actualité quand la plupart des Etats connaissent de sérieux problèmes budgétaires."

Les institutions membres de l'AISCCUF sont en majorité des Cours des Comptes (et leurs équivalents) dans les pays suivants: Andorre, Belgique, Bénin, Bulgarie, Burundi, Burkina-Faso, Cameroun, Canada, Cap Vert, CEMAC, Congo, Côte d'Ivoire, Djibouti, France, Gabon, Guinée-Bissau, Guinée, Haïti, Liban, Luxembourg, Madagascar, Mali, Maroc, Mauritanie, Moldavie, Monaco, Niger, République Centrafricaine, Roumanie, Sao Tome et Principe, Sénégal, Suisse, Tchad, Togo, Tunisie, UEMOA, Union des Comores ainsi que les observateurs permanents (Algérie, Burundi, Cameroun, Mozambique, Québec, Vietnam et Canton du Valais en Suisse).

Éclaircissements par James Charrier, sur le fonctionnement de l'organisme et des contrôles, en podcast audio ci-dessous, recueillis lors de la conférence de presse qui a suivi les allocutions du prince Albert II de Monaco et de M. Boureima Pierre Nebié, Président de l'AISCCUF.

* AISCCUF, Association des Institutions Supérieures de Contrôle Ayant en Commun l'Usage du Français. L'association est subventionnée par l'Organisation internationale de la Francophonie.
Dans ce cadre, l'AISCCUF a le plaisir de vous convier à l'ouverture de la conférence le jeudi 14 octobre à 9 heures au Novotel (avenue Princesse Charlotte).
aisccuf_james_charrier.mp3 AISCCUF_James_Charrier.mp3  (5.27 Mo)









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      



Facebook