Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

CP

Découverte de la plus ancienne preuve directe de la domestication des caprinés dans le sud de l'Afrique


Les origines de l’élevage en Afrique australe restent controversées. La date de 2000 ans BP (Before Present) est communément admise pour situer la première apparition des caprins domestiques (chèvres et moutons) dans cette région, même si les modalités de leur arrivée sont encore largement débattues.


Exemples des restes archéologiques (outils en pierre et en os, objets de parure, tesson de poterie) mis au jour dans la couche 6 de Leopard Cave, où a été trouvée la plus ancienne dent de chèvre ou de mouton du gisement. Photo (c) David Pleurdeau / MNHN
Exemples des restes archéologiques (outils en pierre et en os, objets de parure, tesson de poterie) mis au jour dans la couche 6 de Leopard Cave, où a été trouvée la plus ancienne dent de chèvre ou de mouton du gisement. Photo (c) David Pleurdeau / MNHN
De récentes analyses génétiques appuient l'hypothèse migratoire impliquant une arrivée importante de nouvelles populations d’éleveurs, hypothèse avancée depuis longtemps par certains linguistes et archéologues. Néanmoins d'autres chercheurs mettent en avant le manque de preuves archéologiques tangibles pour faire valoir cette hypothèse, et se demandent si cette apparition ne serait pas liée à un phénomène de diffusion culturelle (de proche en proche), sans grands mouvements de population humaine.

Des chercheurs du Muséum national d’Histoire naturelle et du Musée National de Namibie viennent de mettre au jour des niveaux d’occupations de chasseurs-cueilleurs dans le site de Leopard Cave (Erongo, Namibie) contenant des restes de chèvres ou de moutons. Cette découverte confirme la présence d’animaux domestiques dans le sud de l’Afrique dès la fin du premier millénaire avant JC. Ces vestiges sont les plus anciennes traces d’élevage connus à ce jour dans toute l’Afrique australe.

Cette nouvelle découverte participe ainsi du débat sur la chronologie et les modalités d'émergence de pratiques d'élevage dans le sud de l'Afrique. Elle permet aussi de discuter des itinéraires possibles empruntés par les premiers éleveurs, ou du moins par les premières chèvres ou moutons, vers la pointe sud du continent africain, en privilégiant une route occidentale, le long de la côte atlantique.

18/07/2012









Dans nos blogs :

Que signifie être végan?

Devenir végan veut dire adopter un mode de vie respectueux des animaux. Cela passe avant tout par une alimentation végétalienne, mais aussi...

Tereza Kesovija sa carrière française à l'honneur (suite)

Depuis le 16 février 2018, il est possible pour les fans, les collectionneurs de posséder en digital les premières chansons de Tereza...



Retrouvez le Podcast Journal :