Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Dortmund, une ville médiévale


Avec près de 600.000 habitants, c'est la plus grande ville de la Ruhr. Presque la moitié de la ville est couverte de parcs et de verdure. Ancien centre industriel de l'Allemagne, elle est aujourd'hui l'une des villes les plus écologiques d'Europe.


La vieille place du marché avec l'église St.-Reinold's. Photo prise par Sarah Barreiros.
La vieille place du marché avec l'église St.-Reinold's. Photo prise par Sarah Barreiros.
dortmund.mp3 Dortmund.mp3  (593.83 Ko)

Dortmund est une ville indépendante en Rhénanie du Nord-Westphalie. C'est aussi la troisième plus grande par la population après Cologne et Düsseldorf. Elle est considérée comme la capitale administrative, centre culturel et commercial de l'est de la Ruhr. Sa population est de 581.612, ce qui en fait la huitième plus grande ville d'Allemagne. Dortmund a longtemps été connue pour l'extraction du charbon et la fabrication de l'acier. Les mines, les chaudières, étaient par exemple de distinctes caractéristiques de cette région. Grâce à l'extraction du charbon, l'ensemble Ruhrpott était le centre de l'industrie allemande.

Avec le temps, Dortmund s'est réinventée comme une ville culturelle. L'ensemble de la région a été nommé capitale européenne de la Culture en 2010. Les habitants de Dortmund sont de grands fans de football, surtout quand il s'agit de leur propre club, le BVB (Ballspiel-Verein Borussia). Le BVB Stadium est le plus grand stade de football avec des sièges pour 80.000 fans. Dortmund a beaucoup à offrir également dans d'autres domaines. De nombreux espaces verts, qui représentent près de la moitié de la ville, 280 kilomètres carrés qui offrent une qualité de vie élevée. Le Dortmund Zoo, est célèbre par exemple pour ses succès de reproduction d'espèces animales et ses immenses parc. Les 90 districts de la ville de Dortmund sont entourés par de beaux paysages verts: plus de 100 jardins sont plantés dans les cours et les terrains de jeux. Sur le côté sud de Dortmund, du Westfalenpark, il y a 70 hectares d'espaces verts avec une multitude de petits sites à visiter.

Les zones horticoles méritent également le détour: le Deutsches Rosarium a 3.000 variétés de roses. Le Romberg parc possède 65 hectares, (les jardins botaniques de Dortmund) sont parmi les plus importants au monde. Ils portent le nom de la famille de Romberg, dont la succession a été aménagée comme un parc anglais en 1822. Le parc est entré dans la ville dans les années 1920 et des milliers de vivaces, de plantes à fleurs, les herbes médicinales et les arbres ont été plantés. Près de la moitié en claire, de l'aire métropolitaine se compose de parcs, de champs et de prairies. Et directement à l'extérieur de la ville sont les régions de Münster, qui donnent la possibilité de se baigner dans les lacs artificiels, ainsi que de faire du ski et de la randonnée.


Une histoire riche et variée

L'histoire de Dortmund remonte à plus de 1100 ans. Fonder vers 882, Dortmund devint une ville libre impériale. Ses liens commerciaux de grandes envergures sont tellement prospères au XIVe siècle que la couronne anglaise a été promise à ses commerçants comme garantie pour des prêts à plusieurs reprises. Sa prospérité a diminué après la guerre de Trente ans et, lorsqu'elle a perdu ses droits impériaux en 1803, sa population ne s'élevait qu'à environ 4.000 habitants. Le développement de l'extraction du charbon et de minerai de fer au XIXe siècle et l'achèvement du canal en 1899 a stimulé sa croissance rapide, et Dortmund est maintenant un important centre de transports et de l'industrie de la Ruhr. L'acier, les machines, le matériel électronique, les véhicules à moteur, du charbon, et la bière sont les principaux produits de la ville, bien qu'elle dépende de plus en plus des activités de service.

Cette ville a été en grande partie détruite pendant la Seconde Guerre mondiale, ce qui a conduit à la reconstruction planifiée sur des lignes modernes. Quatre églises médiévales la Propsteikirche, la Reinoldikirche, la Marienkirche et la Petrikirche ont été restaurées, et la ville conserve quatre châteaux à douves et les ruines de forteresses saxonnes qui donnent l'impression de faire un saut dans l'époque médiévale. Des exemples notables de l'architecture moderne sont la synagogue (1956) et la salle Westfalenhalle (Westphalie, 1952), l'un des plus grands halls, qui est utilisé pour des congrès, des expositions et des événements sportifs. Avant la Seconde Guerre mondiale, la Ruhr était devenue l'une des plus grandes agglomérations industrielles en Europe et Dortmund était devenue l'un des endroits les plus importants de l'économie industrielle du Reich allemand. La production de charbon en 1913 a atteint 12,2 millions de tonnes dans les charbonnages de Dortmund. Entre 1870 et 1913, la production de bière a augmenté, passant de 140.000 à 1,7 millions d'hectolitres, faisant de Dortmund, l'un des plus grands producteurs de bière au monde. Dortmund a acquis le surnom de Stahlstadt ("la ville de l'acier") au XIXe siècle, lorsqu'elle est devenue le centre mondial de la production d'acier. Par conséquent, la ville a été l'une des plus bombardée en Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale. Les raids de bombardement dévastateur du 12 mars 1945 a détruit 98 % des bâtiments du centre ville. En septembre 2017, le New York Times fait l'éloge de la ville de Dortmund, qui s'est adaptée passant de la production industrielle à la haute technologie, la technologie biomédicale, les micro systèmes technologiques et les services.



07/03/2018




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Strasbourg mon amour - 12/02/2018

1 2 3 4 5 » ... 20






Dans nos blogs :

Que signifie être végan?

Devenir végan veut dire adopter un mode de vie respectueux des animaux. Cela passe avant tout par une alimentation végétalienne, mais aussi...

Tereza Kesovija sa carrière française à l'honneur (suite)

Depuis le 16 février 2018, il est possible pour les fans, les collectionneurs de posséder en digital les premières chansons de Tereza...



Retrouvez le Podcast Journal :