Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Est-il possible de partir en vacances à l'étranger cet été ?


Par Rédigé le 20/05/2020 (dernière modification le 09/05/2020)

Après un peu plus d'un mois de confinement, le 13 avril à 20 heures, le président Emmanuel Macron a donné une date officielle de déconfinement. Celle-ci aura lieu le 11 mai prochain. Mais à l'approche des vacances d'été, les Français se demandent s'ils pourront profiter de leurs vacances à l'étranger.


Tant que la propagation du virus n'aura pas ralenti, les Français ne pourront pas voyager hors du pays (c) Michael Gaida / Pixabay
Tant que la propagation du virus n'aura pas ralenti, les Français ne pourront pas voyager hors du pays (c) Michael Gaida / Pixabay
Cela fait maintenant 6 semaines que la France se retrouve confinée pour lutter contre le covid-19. Déplacements limités, port de masques pour certains, interdictions de se rassembler, garder un mètre de distance, rues désertes, c'est une situation totalement inédite pour les citoyens français. Le soir du lundi 13 avril dernier, le chef de l'Etat français, Emmanuel Macron a pris la parole pour faire le point sur la situation. Mais ce que les Français retiennent de son discours c'est la date du déconfinement qui aura lieu le 11 mai seulement si la situation ne vient pas à se dégrader. Ainsi, les salons de coiffures, boutiques de prêt-à-porter, petits musées locaux, bibliothèques, médiathèques, marchés et cimetières seront de nouveau ouverts aux publics. Sans oublier les activités sportives en plein air qui seront autorisées. C'est en tout cas ce qu'a proposé à l'Assemblée nationale, le Premier ministre, Edouard Philippe. Qu'en est-il des départs à l'étranger pendant les vacances d'été ?

Un gouvernement non favorable à un départ à l'étranger

A l'approche de l'été, après être restées confinées chez elles presque deux mois, il se pourrait que certaines personnes aient bien envie de profiter des grandes vacances. Mais face à l'épidémie, le gouvernement n'est pas favorable à l'idée de passer ses vacances en dehors du territoire français. Le secrétaire d'Etat chargé des transports, Jean-Baptiste Djebbari, conseille aux Français "la plus grande prudence sur la préparation de leurs voyages car la situation aujourd'hui est encore trop incertaine". Il leur demande donc d'être encore un peu patient. La porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, explique qu'elle ne peut pas dire "ce qu'il en sera d'un voyage aux Etats-Unis, d'un voyage dans un pays africain ou asiatique". Le Premier ministre déconseille de quitter l'Hexagone: "je crains qu'il ne soit pas raisonnable d'imaginer voyager loin à l'étranger très vite, juge-t-il avant de donner les raisons. Je ne suis pas sûr que le transport aérien pourra reprendre dans de bonnes conditions rapidement et les conditions d'entrée ou de ré-entrée sur le territoire nationale seront assez exigeantes vis-à-vis de ceux qui arrivent de l'étranger". Enfin, la ministre de la Transition écologique, Elisabeth Borne, n'approuve pas les voyages à l'étranger: "aujourd'hui ce n'est pas le moment d'acheter un billet pour partir à l'autre bout de la planète avec toutes les incertitudes que l'on peut avoir sur ce que sera l'état de l'épidémie".
les_francais_pourront_ils_partir_en_vacances_d__ete.mp3 les Français pourront-ils partir en vacances d'été.mp3  (3.57 Mo)


Les pays fermés aux Français

La France fait partie des pays les plus touchés par le coronavirus derrière les Etats-Unis ou encore l'Italie. C'est pourquoi presque tous les pays du monde entier ont préféré fermé l'accès aux touristes français. Parmi eux, les Etats-Unis. Pour Donald Trump tant que l'Europe, dont la France, n'ira pas mieux, les frontières avec elle resteront fermées. C'est également le cas pour le Chili, le Pérou, la Thaïlande, le Cap vert, Madagascar, l'Argentine, Cuba ou encore le Sri Lanka. C'est en tout cas une liste non exhaustive des pays qui souhaitent protéger leur population en limitant la propagation du virus.

Si le voyage à l'étranger n'est donc pas pour tout de suite, voyager en Europe n'est pas non plus tout à fait possible à moins que les frontières soient réouvertes d'ici là. Si certains pays de l'espace Schengen (26 Etats européens au total) pourraient rouvrir leurs frontières à partir du 11 mai selon le gouvernement, l'agenda sur une potentielle réouverture n'est pas encore très clair. Le président Emmanuel Macron, lui, n'envisage pas la réouverture des frontières de l'espace Schengen avant au moins mi-juillet. Il a même émis l'hypothèse d'une rouverture des frontières avec l'Europe qu'à partir du mois de septembre selon BFMTV. En attendant, les Français sont vivement encouragés à voyager à l'intérieur de l'Hexagone afin de faire "tourner le tourisme de leur pays". C'est en tout cas ce que propose les 60 parlementaires car cela représenterait 2 millions d'emplois directs et indirects et 7,2% du PIB (Produit Intérieur Brut) du pays. Il faudra patienter encore un peu avant de pouvoir réserver un hôtel en Europe, en Asie, en Afrique ou en Amérique.









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES









Recherche

L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            



Facebook