Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Guinée: La HAC suspend un journaliste


Par Rédigé le 01/01/2019 (dernière modification le 31/12/2018)

La HAC suspend le journaliste Thierno Maadjou Bah et met en demeure la radio Nostalgie Guinée pour "diffamation", suite à la plainte déposée par Amara Somparé, ministre de l’Information et de la Communication.


Thierno Maadjou Bah/coordinateur et animateur principal dans l’émission Africa 2015 de la radio Nostalgie Guinée. Photo (c) Boubacar Barry
Thierno Maadjou Bah/coordinateur et animateur principal dans l’émission Africa 2015 de la radio Nostalgie Guinée. Photo (c) Boubacar Barry
rec003_4.mp3 Guinée la HAC.mp3  (652.07 Ko)

Lors de l’émission "Africa 2015" diffusée le vendredi 14 décembre 2018 sur la radio Nostalgie, les animateurs Thierno Maadjou Bah, Habib Marwane Camara et Ibrahima Sory Soumah ont tenu, selon la HAC, des propos "diffamatoires" à l’ égard du ministre Amara Somparé.

Après l’audition le 19 décembre au cours de laquelle Thierno Maadjou Bah aurait aussi manqué de respect aux commissaires de la HAC qui l’ont exclu de la salle, la HAC a incriminé les animateurs. Dans une décision rendue publique le 20 décembre, elle a condamné les propos des journalistes. Par conséquent, elle met en demeure la radio Nostalgie, avertit Habib Marwane Camara et Ibrahima Sory Soumah, et suspend pendant un mois Thierno Maadjou Bah, du 24 décembre 2018 au 23 janvier 2019.

Le numéro incriminé de l’émission "Africa 2015" portait sur un projet de loi du ministre Amara Somparé notamment la révision de la loi sur la situation de la presse en Guinée. "Dans ce numéro, on a voulu interpeller les autorités du pays" pour changer certaines dispositions de l'actuelle loi, a déclaré Thierno Maadjou Bah, interrogé par notre rédaction. "Il (le ministre,ndlr), s’est senti offensé mais nous on assume", poursuit-il.

Toutefois, Thierno Maadjou Bah n’a pas souhaité revenir sur son audition à la HAC et les propos tenus au cours de l’émission, pour dit-il, "ne pas l’offenser de plus comme il se dit offensé", sans pour autant regretter les propos. "Je prends acte de la décision de la HAC mais je ne regrette pas les propos", soutient-il, mordicus.

Cette suspension par la HAC intervient un mois après celle du correspondant de RFI en Guinée, Mouctar Bah et alors que le procès de la journaliste d'Espace fm, Moussa Yéro Bah, est en cours dans une juridiction du pays.

Les journalistes guinéens sont confrontés à la violation de la liberté de la presse. Abdoul Latif Diallo du site depecheguinee avait été attaqué à son domicile par des hommes armés, en début d’année, pour avoir enquêté sur la mort de l’ex directrice du trésor public. Cherif Diallo d’Espace TV, est porté disparu depuis juillet 2015.










ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            



Facebook