Podcast Journal
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
YouTube
 

Koweït: Négociations de paix inter-yéménites


Par Bulent Inan Rédigé le 6 Mai 2016 (dernière modification le 5 Mai 2016)

Les négociations de paix sur le Yémen qui devaient débuter le 18 avril 2016 au Koweït n’ont pu commencer en raison du retard de la délégation houthie invoquant des "violations saoudiennes" de la trêve instaurée le 11 avril 2016. L’Émir du Koweït affiche malgré tout détermination et optimisme.


Sanaa, capitale du Yémen, entourée de montages. Photo (c) Ferdinand Reus.
Sanaa, capitale du Yémen, entourée de montages. Photo (c) Ferdinand Reus.
negociations_de_paix_inter_yemenites_koweit.mp3 Négociations de paix inter-yéménites Koweït.mp3  (1.01 Mo)

Le troisième cycle de négociations de paix sur le Yémen (après Genève en juin et Bienne en décembre 2015) qui devait se tenir au Koweït à partir du 18 avril a été retardé en raison de l’absence de la délégation houthie. Elle a invoqué des "violations saoudiennes" de la trêve instaurée le 11 avril 2016.

Les discussions ont connu une première percée le 26 avril 2016, avec l’acceptation par les différentes parties de discuter l’ordre du jour issu de la résolution 2216 des Nations unies. Cette annonce a été faite après que l’Émir a reçu séparément les représentants du pouvoir du président Abd Rabbo Mansour Hadi et ceux des rebelles houthis. L’Émir les a tous appelés à faciliter un règlement du conflit. Les négociations, dont la durée n'a pas été précisée, portent sur cinq sujets: le retrait des milices et groupes armés, la restitution des armes lourdes à l’État, le rétablissement des institutions de l’État, le traitement du dossier des prisonniers politiques et des otages, et la recherche de mesures de relance du processus politique.

Le chef de la délégation des Houthis a souligné que l’Émir les avait rassurés sur l’aboutissement à une solution de la crise yéménite. Pour autant, la route d'un accord politique est encore longue et tortueuse: d'abord parce que le niveau de défiance entre les deux camps demeure élevé. Ensuite, parce qu'au-delà des discours et déclarations de bonnes intentions, les sujets politiques et sécuritaires n'ont pas encore véritablement fait l'objet de discussions entre les parties.


Pourparlers de paix inter-yéménites au Koweït









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31



Facebook