Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

L'ONU craint une augmentation du nombre de victimes de la famine


L’ONU a mis en garde contre le risque d'un nombre de morts "massif", en raison de la famine qui sévit dans la Corne de l’Afrique, au Soudan du Sud, au Nigeria et au Yémen.


Illustration. Image du domaine public.
Illustration. Image du domaine public.
famine_afrique_et_yemen.mp3 Famine Afrique et Yémen.mp3  (1023.71 Ko)

La famine, qui sévit dans la Corne de l’Afrique, au Soudan du Sud, au Nigeria et au Yémen, risque de provoquer un nombre de morts "massif", a alerté, le 11 avril 2017, le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

"Nous relevons notre niveau d'alerte aujourd'hui, en disant que le risque augmente d'assister à des famines faisant de nombreux morts parmi les populations de la Corne de l'Afrique, du Yémen et du Nigeria", a déclaré le porte-parole du HCR, Adrian Edwards, lors d'un point de presse à Genève. "Nous assistons d'ores et déjà à une augmentation des déplacements (de populations, NDLR)", a ajouté Adrian Edwards. Il n'exclut pas que cette crise soit pire que celle de 2011, lors de laquelle 260.000 personnes avaient perdu la vie.

La situation actuelle est le résultat d'une conjugaison de facteurs: sécheresses, pénurie de financement et conflits, qui provoquent des déplacements massifs, a expliqué Adrian Edwards, déplorant que cette crise humanitaire semble devenir "inévitable", alors qu'elle "aurait pu être évitée".

La Somalie, le Soudan du Sud, le Nigeria et le Yémen sont touchés par une grave sécheresse, mais ces États sont également en proie à des violences ou conflits armés. Les Nations unies réclament à la communauté internationale 4,4 milliards de dollars d'ici juillet 2017 pour acheminer de l'aide dans ces quatre pays où plus de 20 millions de personnes sont confrontées à la famine. L'ONU n'a reçu pour l'instant que 21% de ces fonds, soit 984 millions de dollars, a indiqué le porte-parole du Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies, Jens Laerke.


Famine en Afrique et au Yémen: l'ONU alerte sur le risque de décès "massifs"


21/04/2017




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 62





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :