Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

L'obligation de s'entendre et de travailler ensemble

Écoutez un regard décalé


Conscients qu'il faille communiquer sur ses politiques et ses choix en matière environnementale avec son opinion publique, le gouvernement algérien et plus particulièrement le ministère de l'Environnement et de l'Aménagement du territoire ont organisé plusieurs sessions de formation pour entamer ce qui doit être un dialogue avec les journalistes.


regard_decale_environnement_algerie.mp3 Regard décalé environnement Algérie.mp3  (526.94 Ko)

Mais on n'efface pas en quelques heures, des habitudes peut-être ancestrales de communication ou de non communication entre le pouvoir, les journalistes et la population devenue depuis peu l'opinion publique. Beaucoup de nouvelles donnes auxquelles il faut s'adapter. La bonne volonté manifestement existe - dans le cas contraire ces séminaires n'auraient pas eu lieu, il faut laisser au pouvoir algérien, le bénéfice du doute -, mais le discours et la volonté sous-jacente sont souvent encore guidés par des motivations qui prouvent qu'un long chemin est encore à parcourir jusqu'à la stabilisation du processus démocratique.

Il faudra d'abord accepter que l'autre ne pense pas comme soi. Accepter qu'il ne soit pas guidé, juste informé. Ne pas avoir peur de cette liberté de penser. Respecter ces choix, même s'ils ne sont pas nobles voire bassement égoïstes. Et pour l'Algérie ce n'est pas facile. Il a d'abord fallu sortir du colonialisme pour ensuite tomber dans les bras du terrorisme, alors nombreux sont encore ceux et on peut les comprendre qui ont une démarche non pas nationaliste mais patriotique. Ces Algériens là aiment leur pays, comme les autres d'ailleurs, mais les chemins empruntés pour exprimer cet amour ne sont pas forcément les mêmes. Ils veulent voir leur pays sortir de ses difficultés et ne comprennent pas toujours qu'une partie de la population ne les suivent pas dans leur croisade pour ce qu'ils estiment être le bien du pays.
Et pourtant il le faudra bien car les sujets sur lesquels communiquer et informer, mais aussi de débat ne manquent pas et ne risquent pas de disparaître. Le gaz de schiste dont on entend surtout parler en ce moment et qui certainement a en partie motivé ces rencontres, mais pas seulement. L'Algérie participera comme près de 200 pays au sommet contre le réchauffement climatique en décembre à Paris après s'être rendu à New York en septembre pour parler développement durable. Les rendez-vous sont de plus en plus nombreux et les journalistes francophones algériens se doivent de couvrir de tels événements en s'y préparant dès maintenant. Lors de ces sessions, représentants respectivement leurs médias, ils n'ont pas manqué d'enthousiasme et de curiosité. L'enjeu est de taille, et ces professionnels ne l'ignorent pas. Ils leur faut être prêts pour ces grands rendez-vous internationaux. Et c'est là que les intérêts des uns et des autres convergent: ceux des autorités, de la société civile - les séminaires sont aussi organisés en partenariat avec Giz une fondation allemande et enfin ceux des journalistes.

Et c'est peut-être grâce à ses défis et à l'intérêt commun que les uns et les autres devront composer. Qu'importe le chemin pris, le principal étant d'arriver au même but.

08/04/2015








Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :