Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

La Fashion week de Paris de Phoenix Alternative Models se fera à guichet fermé


Par Monique CUGNOT Rédigé le 25/09/2019 (dernière modification le 25/09/2019)

"Comme un phoenix qui renaît de ses cendres", c’est le projet porté par Phoenix Alternative Models, une production indépendante soutenue par l’association Objectif Sport Adapté (OSA) de Genay (Lyon) et différents mécènes qui propose à treize femmes italiennes et françaises amputées d’être mannequins d’un jour lors d’un défilé Fashion week. Il aura lieu le 26 septembre aux Invalides à Paris, dès 19 heures et tenez vous bien car pour une première... il se fera à guichet fermé ! Bien plus qu’une présentation de collections, cet événement permettra aux élues de vivre une véritable métamorphose et ainsi leur permettre de repousser les limites de la féminité. Une collaboration franco-italienne qui valorise également le travail d’un trio depuis plus d’un an.


Fabio Porliod accompagné de deux modèles amputées, sublimées par ses créations (c) Romuald Desandré
Fabio Porliod accompagné de deux modèles amputées, sublimées par ses créations (c) Romuald Desandré
"Un défilé de haute couture hors du commun pour battre en brèche les préjugés sur le corps humain", s’exclame Fabienne Sava Pelosse, présidente de l’association Objectif Sport Adapté (OSA) de Genay à Lyon.

Comme un Phoenix qui renaît de ses cendres

C’est le projet porté par Phoenix Alternative Models, une production indépendante soutenue par l’association Objectif Sport Adapté (OSA) de Genay (Lyon) sous la présidence de Fabienne Sava Pelosse, qui propose à treize femmes italiennes et françaises amputées, âgées de 14 à 51 ans d’être mannequins d’un jour. Il aura lieu à guichet fermé, le 26 septembre aux Invalides à Paris, dès 19 heures. Ce défilé d’un nouveau genre offrira une métamorphose permettant ainsi à ces treize stars de repousser les limites de la féminité. Ce que souhaitent les organisateurs, c’est "présenter un autre regard sur la féminité et magnifier leur différence". C’est davantage ce qu’a constaté amèrement Fabienne Sava Pelosse lors de ses rencontres. Elle nous révèle avoir échangé avec des femmes qui souffraient de leur image et qui "ne se sentaient plus femmes". Une action née d’une collaboration franco-italienne qui valorise également le travail de Fabio Porliod, un jeune styliste italien et de Romuald Desandré, photographe et documentariste italien oeuvrant pour changer le regard à la différence.
fashion_week_de_paris_phoenix_alternative_models.m4a Fashion week de Paris Phoenix Alternative Models.m4a  (2.8 Mo)


Phoenix Alternative Models

Un projet un peu fou né d’une rencontre entre Fabienne Sava Pelosse et Romuald Desandré, documentariste lors d’un trail running de Fabienne en Italie où elle exposait des photographies d’elle-même en combinant à la fois "sport et élégance". "Mes photos en robe de soirée avec ma lame de course en ont interpellé plus d’un » partage l’athlète et présidente de l’association OSA. Elle souhaite alors aller plus loin et offrir la possibilité à d’autres femmes dans la même situation qu’elle, de retrouver leur féminité. Elle rencontre alors Fabio Porliod, jeune styliste italien et deviennent tous les trois, initiateurs du concept Phoenix Alternative Models. D’un commun accord, ils décident de lancer le premier défilé indépendant de la Fashion week Paris que vous connaissez tous, avec des femmes amputées françaises et italiennes pour battre en brèche les préjugés des corps mutilées.

Un défilé hors du commun pour interpeller

Deux des mannequins d'un jour qui défileront lors de la Fashion week de Paris le 26 septembre 2019 (c) Romuald Desandré
Deux des mannequins d'un jour qui défileront lors de la Fashion week de Paris le 26 septembre 2019 (c) Romuald Desandré
Le but de cet événement est de redonner espoir et d’être source d’inspiration pour quiconque ressent le besoin de se libérer des préjugés : "nous avons envie que chaque femme se sente l’égale des autres femmes avec une partie de corps amputée ou non", affirme Fabienne.
Vous l’aurez compris, ce défilé "hors du commun" souhaite apporter une autre vision de la sensualité et de la beauté féminine. Raison pour laquelle Romuald Desandré aimerait faire un documentaire qui sera diffuser en France et en Italie à un public large, à commencer par les écoles, centres de rééducation, entreprises, séminaires, conférences et pourquoi pas même les festivals de films.
"On voudrait beaucoup par la suite organiser d’autres défilés avec un public tout handicap pour interpeller, attiser la curiosité et enfin agir pour désacraliser leur différence", confie Fabienne. Notez que cet événement atypique aura pour parrain et marraine, des para-athlètes médiatisés : Assola Alessandro, un para-athlète italien et Cécile Saboureau, marraine para-triathlète française... de quoi conjuguer sport, mode et handicap. Vous aussi, vous vous sentez concernés ? Vous êtes comme un phoenix qui renaît de ses cendres ? Alors n’hésitez pas à suivre les aventures d’un projet hors du commun.









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      



Facebook