Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Mort de George Floyd : des journalistes pris pour cible lors des manifestations aux Etats-Unis


Par Nouria Anseur Rédigé le 03/06/2020 (dernière modification le 02/06/2020)

Des dizaines de journalistes ont été pris pour cible par la police américaine pendant la couverture des manifestations anti racisme aux États Unis, en réaction au décès de Georges Floyd, un homme de 46 ans mort par " homicide" à cause de la "pression exercée sur son cou" par un policier, selon l'estimation du médecin légiste officiel en charge de son autopsie.


Des moments durs pour les journalistes

Le reporter de CNN Omar Jimenez, a été menotté par des policiers en plein direct à Minneapolis. (c) capture d'ecrain YouTube.
Le reporter de CNN Omar Jimenez, a été menotté par des policiers en plein direct à Minneapolis. (c) capture d'ecrain YouTube.
Aux États -Unis la liberté d'expression est protégée par le Premier amendement de la Constitution, mais cela n’a pas empêché les forces de l’orde d’arrêter et d’agresser les journalistes pendant leur travail.

Le reporter de CNN Omar Jimenez, a été menotté par des policiers en plein direct à Minneapolis vendredi 29 mai au matin, avant d'être relâché, une heure plus tard.

Une journaliste free lance, Linda Tirado, a reçu une balle en caoutchouc au visage. Sur son compte Twitter elle publie une photo d’elle, blessée, et indique avoir perdu l’usage de son œil. "Hey folks, took a tracer found to the face (I think, given my backpack) and am headed into surgery to see if we can save my left eye. Am wisely not gonna be on Twitter while I’m on morphine", a-t-elle déclaré.

A Louisville, dans le Kentucky, un policier anti-émeute n’a pas hésité à tirer des cartouches lacrymogènes sur une équipe de télévision locale qui le filmait. "On me tire dessus !" a crié, à l'antenne, Kaitlin Rust, de la chaîne locale WAVE 3.

Deux journalistes de TF1, Mathieu Derrien et Amandine Atalaya, ont également subis le même sort,"A Minneapolis hier soir, à proximité d’un barrage, la police a tiré une balle en caoutchouc sur notre véhicule en marche côté conducteur, puis nous a arrêtés avec Amandine Atalaya. Relâchés rapidement heureusement, plus de peur que de mal", a déclaré Mathieu Derrien sur son compte Twitter.

Dans la soirée du samedi 30 mai le Comité de protection des journalistes (CPJ), a exhorté les autorités (locales) "d’ordonner à leurs forces de police de ne pas prendre des journalistes pour cible".
 

Le tweet de Donald Trump

Le président américain, Donald Trump, ne s’est toujours pas adressé à la population pour apaiser les tentions, mais il enchaîne les interventions sur son compte Twitter. Dans son dernier message relayé sur le réseau social, il s’adresse à la chaîne CNN suite aux attaques qu’elle a subie par des émeutiers à Atlanta : "Ironie du sort, le siège de CNN est attaqué par des émeutiers que (la chaîne) a présenté comme nobles et justes. Oops."
Dès sa campagne électorale, le président américain a fait des médias une des cibles principales de ses attaques et il continue de multiplier les messages virulents qui dénigrent leur travail. Le conflit entre Donald Trump et CNN remonte à des années et ne cesse de s’accentuer.
d_8_42.mp3 Mort de George Floyd : des journalistes pris pour cible lors des manifestations aux Etats-Unis  (423.86 Ko)










ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES









Recherche

L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    



Facebook