Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Mort de Michel Serres : un philosophe atypique


Par Rédigé le 08/06/2019 (dernière modification le 09/06/2019)

Le philosophe s’est éteint le 1er juin à l’âge de 88 ans, laissant derrière lui un monde culturel atterré.


Une mort paisible

" Le Gaucher boiteux ", publié en 2015 aux éditions Le Pommier
" Le Gaucher boiteux ", publié en 2015 aux éditions Le Pommier
"Il est mort très paisiblement à 19h entouré de sa famille", a annoncé son éditrice Sophie Bancquart. Apprécié du grand public, passionné par l’écologie et l’éducation, cet éternel optimiste s’est intéressé à toutes formes du savoir, anticipant les bouleversements liés aux nouvelles technologies de la communication.
Cet ancien professeur de Stanford (université californienne) était l'invité de France Inter et franceinfo dimanche dernier, afin de partager ses réflexions sur le monde dans "Questions politiques".

Dans l'Heure Bleue, présentée sur France Inter, l'auteur de Petite poucette répondait aux nostalgiques que "non ce n'était pas mieux avant"; cette thèse développée dans C'était mieux avant (Le Pommier) était illustrée avec des exemples, à la fois graves et souriants.

"Quand je pense à mon avant à moi, je peux vous assurer qu'on était gouverné rien que par des braves gens. Ils s'appelaient Franco, Mussolini, Hitler, Staline, Mao Zedong, Pol Pot, rien que des braves gens qui ont simplement fait quelques dizaines de millions de morts. Par rapport à ce que nous vivons aujourd'hui, il n'y a pas photo. Et je parle là du camp adverse d'une certaine manière. Mais si je parlais de mon camp à moi et des gens qui passent pour des héros. N'oubliez pas que Winston Churchill, par exemple, a diligenté sur Dresde qui était une ville qui n'avait aucune industrie, ni aucun apparat militaire un bombardement qui a fait 200 000 morts. Et le président des Etats-Unis a balancé sur Hiroshima et Nagasaki la bombe A qui fait encore des victimes aujourd'hui."

Un voyageur éternel de la pensée

Citation marquante de Michel Serres (C) capture d'écran par Nour Mezouane
Citation marquante de Michel Serres (C) capture d'écran par Nour Mezouane
Michel Serres avait marqué la pensée écologiste avec son livre Le Contrat naturel, qui présentait l’idée d’un changement des relations entre l’humanité et la nature. Selon lui, elle ne devait plus être étrangère à l’activité humaine, en étant susceptible de devenir une personnalité juridique. A l'occasion de la sortie de la nouvelle édition du Contrat naturel chez Le Pommier (publié 30 ans plus tôt), Michel Serres évoquait dans La Tête au Carré, la grande question de l'environnement.

Son éditeur de longue date Le Pommier, disait du philosophe : "Il existe le médecin que je préfère et qui est à mon avis le vrai médecin : le généraliste. Le médecin de la famille, le médecin traitant qui est un peu toutes les spécialités à la fois. La philosophie, c'est ça. Et je l'ai faite pour cela. Un philosophe peut être mathématicien, physicien, sociologue, mais il n'est pas spécialiste."

Une salle de recueillement pour le public à la mairie d’Agen

" L’homme est un pou pour l’homme. " disait le philosophe (C) capture d'écran par Nour Mezouane
" L’homme est un pou pour l’homme. " disait le philosophe (C) capture d'écran par Nour Mezouane
Le corps du défunt sera exposé à la salle des Illustres, vendredi et samedi prochains. En effet, le cercueil de Michel Serres sera présenté vendredi de 14 heures à 18 heures et samedi de 9 heures à midi. Un registre des condoléances sera alors accessible au public.
 

Quelques dates importantes ayant marquées la vie de Michel Serres

Dans le discours « Petite Poucette », M. Serres décrit une génération connaîssant des mutations profondes, des transformations hominescentes rarissimes dans l’histoire. (C) capture d'écran par Nour Mezouane
Dans le discours « Petite Poucette », M. Serres décrit une génération connaîssant des mutations profondes, des transformations hominescentes rarissimes dans l’histoire. (C) capture d'écran par Nour Mezouane
1er septembre 1930 : naissance à Agen (Lot-et-Garonne).
1955 : agrégation de philosophie.
1956/58 : officier de marine, participe à l’expédition de Suez.
1958 : assistant de philosophie à la faculté de Clermont-Ferrand où enseigne Michel Foucault.
1969 : professeur d’histoire des sciences à l’Université Panthéon-Sorbonne.
1976 : Prix Roland de Jouvenel décerné par l'Académie Française.
1984 : professeur de philosophie à l’université californienne de Stanford.
1985 : Les Cinq Sens, prix Médicis de l’essai.
1990 : élu à l’Académie française (siège occupé par Edgar Faure).
2003 : Jules Verne, la science et l'homme contemporain, Paris, Le Pommier
2012 : Petite Poucette, son principal succès (270 000 exemplaires vendus).
2013 : Prix Dan David attribué pour des recherches innovantes interdisciplinaires, décerné par la Fondation Dan David et l'Université de Tel Aviv
mort_de_michel_serres_.mp3 Mort de Michel Serres .mp3  (5 Mo)









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Facebook