Podcast Journal
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
YouTube
 

Recherche repreneur désespérément


Par Rédigé le 23 Juillet 2014 (dernière modification le 23 Juillet 2014)

Dans Les Echos, quotidien français d’information économique et financière, du vendredi 18 juillet, on pouvait lire "69 chambres, restaurants, bars, piscine, héliport, jardin et plage". L'annonce concerne un endroit fabuleux sis aux portes de Monaco, à Roquebrune Cap Martin.


Photo (c) Mossot
Photo (c) Mossot
vista_palace.mp3 Vista Palace.mp3  (248.29 Ko)

Il s'agit du Vista Palace placé en redressement judiciaire par le Tribunal de commerce de Nice. Et Pierre-Louis Ezavin, l’administrateur judiciaire, cherche un repreneur pour le fonds de commerce mais aussi l’immobilier, faute de quoi l’affaire sera liquidée.

L'établissement qui a eu pour clients nombre de personnalités célèbres, a été racheté en 2006 par un investisseur italien, Bruno Arosio et avait été luxueusement restructuré par l’architecte Norman Foster, compte une cinquantaine de salariés. Et il croule sous les dettes, notamment vis-à-vis de l’Urssaf, Unions de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d’allocations familiales, même si le Vista et sa plage ont réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires d’un peu plus de 5 millions d’euros.

Créé en 1870, l’établissement, qui surplombe la Principauté de Monaco et le Cap-Martin, a d’abord été un salon de thé et ce n’est que beaucoup plus tard qu’il deviendra un palace avec un fabuleux jardin de 35.000 m2 dominant la Baie de Monaco. On sait que le traité franco-monégasque de 1861 entérinait le rattachement à la France de Roquebrune.

Les repreneurs potentiels de l'hôtel 5 étoiles vont pouvoir mettre à profit le mois d’août pour examiner les lieux et ce sans se ruiner, puisque des sites de réservation par Internet proposent des chambres à partir de 269€. L’administrateur judiciaire a fixé la clôture du dépôt des offres au 3 septembre prochain à 16h.
Pour accéder au dossier, il faut envoyer un mail à p.l.ezavin@etude-aj.fr, puis présenter un extrait K Bis, document officiel attestant l'existence juridique d'une entreprise commerciale en France, et signer un engagement de confidentialité.

L'époque n'est décidément pas tendre pour les palaces, puisque le Negresco, à Nice, a lui aussi été placé sous administration judiciaire, il est vrai que ce n'est pas pour les mêmes raisons que le Vista.








ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES | ÉPHÉMÉRIDES, LOISIRS






Recherche

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28      



Facebook