Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Revoir l'Estuaire de la Gironde


Par Elise Venet Rédigé le 19/03/2020 (dernière modification le 06/03/2020)

Plus vaste estuaire d’Europe occidentale s'étalant sur une superficie de 635 km², l'Estuaire de la Gironde est aussi un écosystème les mieux préservés en son genre. D'une longueur de 75km, et d'une largeur de 12km dans sa partie aval, il peut se targuer de border les prestigieux vignobles du Médoc, de Blaye et de Bourg. Plusieurs îles fixes s'y sont formées (l’île de Patiras, l’île Margaux et l’île Nouvelle), tandis que d'autres s'y font et s'y défont, au gré des marées.


Un incroyable écosystème

"Par temps calme, au descendant,la rivière glisse comme une coulée de bronze clair {...}.Mais tout à coup le courant s'inquiète, la coulée hésite, ralentit et s'arrête dans sa course. C'est la "renverse", c'est le flot qui s'annonce. Là-bas, très loin, ces bouées inclinées par le jusant viennent de se redresser". (Le fleuve impassible, Pierre Siré/© E.V.
"Par temps calme, au descendant,la rivière glisse comme une coulée de bronze clair {...}.Mais tout à coup le courant s'inquiète, la coulée hésite, ralentit et s'arrête dans sa course. C'est la "renverse", c'est le flot qui s'annonce. Là-bas, très loin, ces bouées inclinées par le jusant viennent de se redresser". (Le fleuve impassible, Pierre Siré/© E.V.
Des réserves ornithologiques à gogo ! Du fait de sa surface et de la diversité de ses paysages, l'estuaire et ses environs offrent aux amateurs de nature et d'animaux une succession de réserves naturelles aménagées pour le grand public. Balisées, bien documentées et dotées d'abris en bois dissimulant le spectateur aux yeux des oiseaux, elles méritent d'y passer une demi-journée à plusieurs jours pour les plus passionnés ; en particulier, hors saison. Toutes intègrent une pratique de l'éco-pâturage qui n'enlève rien au charme de cet écosystème semi-aquatique. Elles proposent des jumelles en location pour quelques euros, et documentent avec précision les espèces présentes.
 
  • La réserve du Teich
Probablement la plus connue, près de 320 espèces et sous-espèces d'oiseaux sauvages ont été répertoriées sur les 110 ha d'eaux salées et de végétation de la réserve, située entre le bassin d'Arcachon et le delta de la Leyre. Ces espèces sont soit migratoires, en transit entre Arctique et Afrique comme le gorge bleue à miroir blanc, la grue cendrée ; soit sédentaires comme le grimpereau des jardins, le héron garde-bœufs, le tadorne de belon, et le milan noir... Plus de 20 observatoires confortables y sont disséminés, permettant au visiteur de s'y abriter et d'y observer à sa guise, sans effrayer les animaux. A marée haute, pléthore d'oiseaux arrivent pour profiter des insectes et crustacés. Aussi, le site officiel de la réserve permet de connaître jour par jour les horaires les plus propices à l'observation des oiseaux.
 
  • Terres d'Oiseaux
Plus discrète que sa prédécesseure, Terres d'Oiseaux n'en reste pas moins un endroit à visiter en famille, plein de charme. Les cabanes y sont aménagées pour tous avec petits promontoires pour les enfants, et tabourets pour les plus passionnés. Le marquage y est discret mais efficace et propose un tracé entre jonqueraie, prairie humide et roseraie avec de magnifiques chevaux girondins, en charge de l'entretien des espaces herbeux.
 
  • La route de la Corniche Fleurie
D669/E1 ? Ce ne sont pas les coordonnées extra-terrestres pour joindre Mars, mais le nom d'une fantastique route qui vous conduira le long de l'estuaire de la Gironde, avec des hauts et de bas, parsemée de maisons fleuries. A l'endroit précis où se rejoignent Garonne et Dordogne, arrêtez-vous un instant. Peut-être aurez-vous la possibilité de rencontrer ce monsieur qui attendit 5 ans pour pouvoir vivre dans une maison qui donne sur l'estuaire. Le soir, la boue de l'estuaire se meut en miroir qui reflète le coucher du soleil.

Les cormorans sont des oiseaux de mer de la famille des phalacrocoracidae qui comptent 3 genres et 36 espèces. / © E.V.
Les cormorans sont des oiseaux de mer de la famille des phalacrocoracidae qui comptent 3 genres et 36 espèces. / © E.V.

Les carrelets et les guinguettes

Carrelet de pêche à la sortie de l'estran, proche de Terres d'Oiseaux / © E.V.
Carrelet de pêche à la sortie de l'estran, proche de Terres d'Oiseaux / © E.V.
Ces petites maisons de pêcheur, que l'on dirait sur pilotis, ne peuvent laisser personne indifférent. Il est possible d'en privatiser un pour s'initier à la pêche au carrelet, ou encore y dormir.

Un article de Sud Ouest détaille ainsi leur origine : "Les cabanes de pêche sur pilotis, typiques du littoral charentais, doivent leur nom au grand filet de pêche « carrelet », descendu et remonté de la mer par un système de treuil qui lève le filet horizontalement à l’aide d’une poulie. Si l’on en trouve les premiers descriptifs en 1760 dans le « Traité général de pêche » de Duhamel Du Monceau, inspecteur de la marine, il faudra attendre le début du XXe siècle pour voir apparaître les carrelets, montés sur une plate-forme reliée à la terre par une passerelle, comme nous les connaissons aujourd’hui. Après une première phase de développement après 1936, avec la mise en place des congés payés, on constatera une stagnation pendant la Seconde Guerre mondiale puis un développement important des années 1950 à nos jours."

Enfin, de nombreuses guinguettes invitent à se régaler de poissons et de fruits de mer frais, au bord de l'eau, en humant l'air de l'estuaire. Ce pourra-t-être en terrasse d'un chalet comme à La Maréchale, ou encore au Canoë, face au port de Goulée. Blaye et Bourg constituent deux bonnes raisons de sillonner la rive droite de l'estuaire, parfois délaissée. Ces deux villes portuaires sont en effet un moteur économique notable pour la région principalement grâce au commerce viticole. Si les pieds de vigne peuvent paraître similaires, la Gironde cache en réalité une belle diversité de paysages (plateaux verdoyants, coteau calcaire, marais) et de vins !
revoir_l__estuaire_de_la_gironde.m4a Revoir l'estuaire de la Gironde.m4a  (520.25 Ko)









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    



Facebook