Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Salton Sea Lake, ou le lac repoussant toute forme de vie


Par Louise Guthauser Rédigé le 26/02/2020 (dernière modification le 17/02/2020)

Salton Sea Lake, plus grand lac d’eau salée en Californie pourrait en faire rêver plus d’un. Mais le tourisme de masse et les industries en ont abusé et entraînent sa disparition. Toute vie y devient impossible et sa toxicité contamine la vallée. Alors comment la création accidentelle d’un lac a-t-elle pu engendrer une importante affluence avant de faire fuir ?


Carcasse d'oiseau au bord du lac de Salton (c) Louise Guthauser
Carcasse d'oiseau au bord du lac de Salton (c) Louise Guthauser
salton_sea_.mp3 salton sea-.mp3  (878.22 Ko)

A première vue, Salton Sea Lake a l’air d’un lac paradisiaque à l’eau transparente et au sable fin. Mais c’est en s’approchant et en sentant l’odeur irritante dégagée que l'idéalisme du lac disparaît. Les petits ossements d’animaux morts font office de sable et les carcasses de poissons et d’oiseaux surplombent les bords de l’eau. La terre devenue vaseuse forme des marécages émanant des substances chimiques et repoussantes. Mais comment un écosystème peut-t-il atteindre un tel désastre écologique ?

 

Salton Sea Lake est en fait le fruit d’une erreur humaine. En 1905, la crue du Colorado devient incontrôlable et l'entièreté de l’eau du fleuve se déverse dans la plaine désertique de Salton formant ainsi un lac. C’est à partir des années 1950 que celui-ci devient une réelle attraction touristique. Une mer intérieure à l’eau bleue turquoise et complètement inexploitée au beau milieu de la Californie, qui passerait à côté de cet investissement et particulièrement en période de croissance ? Les hôtels, restaurants, campings et activités touristiques s’installent donc en place autour du lac qui attire plus d’un million et demi de visiteurs par an à son apogée.

 

Mais ce tourisme florissant dépend de la santé du lac et celle-ci se dégrade à partir des années 1970. L’eau commence à s’évaporer et le niveau de l’eau baisse, les industries construisent autour y déversent leur déchets toxiques. La quantité de sel dans le lac et sa contamination rend toute vie impossible et les poissons et oiseaux y meurent, effrayant les touristes. La concentration de toxicité de Salton Sea Lake a pollué l’air de la vallée. Le taux de cancer du poumon y est quatre fois plus élevé que dans le reste des Etats-Unis et les maladies respiratoires y sont très fréquentes. Si le lac continue de s'assécher, toute la vallée de Coachella devra être évacuée, soit 1 million et demi d’habitants.

 








ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES









Recherche

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Facebook