Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche sur ce site avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Surfshops indépendants en terre basque


La culture surf en pleine explosion prend sa source sur les terres hawaïennes. Depuis sa naissance et plus particulièrement depuis son importation la pratique de ce sport ancestrale a fortement évolué. Le temps des premiers surfshops florissants sur la côte californienne est révolu et laisse la place à des multinationales distribuant des planches et du matériel à la pelle. Qu'en est-il des surfshops indépendants qui subsistent? Pour cela nous avons rencontré deux d'entre eux sur la Côte basque.


ND Surf, le surf doctor

ND surf. Photo (c) Julie Etcheverry
ND surf. Photo (c) Julie Etcheverry
surf_basque.mp3 Surf basque.mp3  (218.57 Ko)

C'est Nicolas Delors qui nous accueille dans son repair shop à Bidart. Pour lui, être indépendant c'est cool: "On peut moduler ses horaires. Pour la vie familial c'est pratique et quand tu es surfeur ça l'est encore plus". Quand on lui a demandé s'il observait une différence entre le début de son activité et aujourd'hui, ce qu'il en était du marché avec les grosses enseignes qui pointent leurs nez un peu partout, il répond positivement: "Au début je me fabriquais mes propres planches à l'atelier. Juste par plaisir et je faisais mon job de réparateur. Aujourd'hui je shape des planches pour des clients et cette partie a pris 50% de l'activité. Les commandes ont augmenté petit à petit. Ma passion devient mon travail. Jamais je n'aurais imaginé ça huit ans plus tôt en ouvrant cet atelier".

Nicolas donne aussi des cours de shape à la shaperhouse à Biarritz et nous conseille, si l'envie nous prend de nous lancer dans le business: "Commencer à shaper pour soi et ses potes et entendre leurs critiques. Essayer de s'améliorer constamment. Si tes planches plaisent, le business viendra. C'est un long apprentissage. Mais surtout le faire par passion, c'est beaucoup plus facile".
A ce sujet la série d'article "Je shape ma planche" des derniers surf-session donne un bon aperçu du job à effectuer pour construire sa première planche fait main.

Si on parle du futur de ce sport, Nicolas a personnellement envie d'essayer de surfer des choses plus "passées" comme le finless, l'alaïa ou des grandes planches de 13 pieds. "Sinon je pense quand-même que les piscines à vagues vont jouer un énorme rôle dans le futur du surf. On verra si ces choses seront bonnes ou mauvaises..."


Liberty surf 64, le passionné

Libertysurf 64. Photo (c) Julie Etcheverry
Libertysurf 64. Photo (c) Julie Etcheverry
C'est un plaisir de rendre visite à Ludo. En effet, présent sur la côte à Bidart et ce depuis bien longtemps, c'est un passionné de vagues, de planches et de freeride. Ludovic Lopez a installé son magasin accolé à sa propre maison où il nous propose des planches neuves fabriquées par des shapers peu célèbres et des planches d'occasions: c'est ici qu'on trouve des supers pépites non loin de la plage du Centre.
Lui rendre visite c'est aussi admirer sa collection personnelle de planches: une magnifique planche de Christian Li Flecher, deux longboards uniques fabriqués à la main par Bill Stewart...

De son côté Ludo fait évoluer son shop chaque année avec un bar à jus et des smoothies, des concerts en saison chaque mercredi, un intérieur construit par lui et ses amis et des marques éco-responsables. En parallèle il se réjouie d'avoir d'autres activités car c'est de plus en plus difficile de se dégager un salaire face à des grosses marques qui fixent les prix de ventes pour des petits distributeurs comme Liberty.



21/11/2017




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 19