Une campagne d’envergure est lancée sur toute la France, avec 2.266 panneaux alertant le public sur la réalité des abattages rituels en l'absence d'étourdissement.


C'est "malgré de nombreuses embûches et pressions" que la campagne nationale a pu avoir lieu depuis début janvier.
Il est difficile de connaître le nombre d’animaux concernés par l’abattage rituel, mais les estimations les plus basses font apparaître que 2.670.000 ovins et caprins, 453.000 bovins et 191.000 veaux ont été abattus rituellement en France en 2009.

On distingue deux types d’abattage : l’abattage conventionnel avec étourdissement et l’abattage rituel sans étourdissement. Dans l’abattage conventionnel, l’animal est étourdi avant la saignée, ce qui
entraîne une perte de conscience et une insensibilité à la douleur. Dans l’abattage rituel, l’animal est égorgé en pleine conscience, sans insensibilisation ; son agonie peut durer de longues minutes (viande Halal ou Casher). Une autre source de souffrances animales réside dans l’absence de formation des sacrificateurs qui ne maîtrisent pas leurs gestes ou qui utilisent un matériel inadapté (couteau trop petit ou mal aiguisé). Trop souvent les animaux ont leur gorge cisaillée et non tranchée : la saignée n’est pas profuse, ce qui retarde la perte de conscience puis la mort de l’animal. A noter que dans certains établissements, les animaux sont accrochés par une patte arrière, suspendus en pleine conscience puis saignés, ce qui est strictement interdit par la réglementation. La pratique de l’abattage rituel constitue également une importante dérogation aux règles relatives à l’hygiène alimentaire.*

Une réglementation européenne assure la protection minimale des animaux au moment de leur abattage. Ils doivent être immobilisés et étourdis avant d’être saignés. Cette réglementation a prévu la possibilité pour les Etats membres de ne pas imposer l’étourdissement des animaux ; cette dérogation vise à garantir le libre exercice de certains rites religieux.

Les animaux non étourdis sont égorgés à vif, en pleine conscience, ils éprouvent des souffrances inacceptables. L’agonie des animaux peut durer jusqu’à 14 minutes. Dans le cadre de l’abattage avec étourdissement, l’animal ne souffre pas au moment de son égorgement, puisqu’il y a perte de conscience. Les scientifiques ont clairement déclaré : "En raison des graves problèmes de bien-être animal liés à l’abattage sans étourdissement, un étourdissement doit toujours être réalisé avant l’égorgement ".
Dans certains pays, les animaux tués rituellement sont étourdis avant la saignée (Norvége, Suède, Autriche, Suisse, Nouvelle-Zélande...). Les étapes sont alors les mêmes que pour l’abattage conventionnel.

La réglementation actuelle n’exige pas que la viande provenant d’animaux abattus sans étourdissement soit systématiquement identifiée comme telle (Halal ou Casher). Or, il est fréquent que ce type de viande entre dans le circuit traditionnel, sans aucune mention spécifique sur l’emballage. Ainsi, le citoyen non informé consomme sans le savoir (et sans le vouloir) de la viande d’animaux mis à mort sans étourdissement. Actuellement, la France ne semble pas vouloir remédier à cette tromperie qui constitue une grave violation de la liberté de conscience, alors que le parlement européen s’est déclaré favorable à cet étiquetage à une très large majorité.


Des organisations nationales de protection animale se sont réunies dans le but d’informer les consommateurs sur la réalité des pratiques d’abattage des animaux et de défendre la liberté de conscience des citoyens.
VOS MOYENS D’ACTION: Ecrivez à votre député et au ministre de l’Alimention, de l’Agriculture et de la Pêche (78 rue de Varenne - 75349 Paris 07SP), et demandez-leurs d’imposer l’étiquetage des modes d’abattage.
Contactez votre supermarché, et demandez-lui de ne plus commercialiser de viande d'animaux qui n'ont pas été étourdis au moment de l'abattage.
Dans l’attente de cet étiquetage, et dans le doute sur les conditions d’abattage… abstenez-vous.


* Le règlement (CE) n° 853/2004 du Parlement européen et du Conseil du 29 avril 2004 fixant des règles spécifiques d’hygiène applicables aux denrées alimentaires d’origine animale prévoit en effet que "la trachée et l’oesophage doivent rester intacts lors de la saignée, sauf s’il s’agit d’un abattage selon un rite religieux".
Or, l’impossibilité matérielle de ligaturer l’oesophage d’animaux qui ont été égorgés peut nuire gravement à la salubrité des viandes. En effet, lorsque l’animal est suspendu pour être éviscéré, une souillure massive du bas de la carcasse peut se produire car il y a épanchement de matières stercoraires en provenance de l’estomac qui s’écoulent à travers la section béante de l’oesophage.
Certains germes d’origine digestive pouvant être très pathogènes pour l’homme risquent ainsi d’être retrouvés dans des pièces de découpe (collier notamment) ou dans des steaks hachés préparés avec celles-ci.
Avec l’abattage rituel, il y a donc un danger potentiel pour la santé humaine, tout particulièrement pour les enfants, les personnes âgées et les populations immunodéprimées.

Nous sommes donc loin des qualités prétendument "hygiéniques" des viandes halal et casher si souvent avancées.

Télécharger les informations (format pdf)

Télécharger le document INRA sur la douleur ressentie par les animaux (format pdf)


Podcast Journal Animal


Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest Permalien | Podcast Journal Animal 23/01/2011



Galerie
animal podcast animal podcast Podcast Journal chien abécédaire animaux insolite vidéo France chat in memoriam cruauté Europe cheval PETA hommage abattage Etats-Unis animaux de compagnie zoo éléphant massacre sauvetage viande élevage Paris humour Allemagne gorille environnement ours chaton Espagne vacances rhinocéros singe extinction vie privée Podcast Journal Animal abattoir Chine la vie privée des animaux adoption perroquet loi abandon pétition protection vache Asie Amériques WWF âne voyage laboratoire chien volé chiot hamster halal fourrure Inde voiture exposition espèce baleine souffrance Nouvelle Zélande Afrique panda nature mouton Peta mammifères marins maltraitance Royaume-Uni loup Australie écologie équitation Brigitte Bardot association Afrique du Sud Noël braconnage accident Coupe du monde canard SPA 30 millions d'amis chasse Belgique chat perdu chevaux chiens chimpanzé concours condamnation corail crocodile dauphin découverte hippophagie intelligence livre oiseaux orang-outan orque phoque pigeon poule recherche refuge secours serpent stress traitement éthique des animaux vaches vol végan Monaco foot football colloque félin garde d'animaux girafe cochon d'Inde grenouille grippe clip hallal cirque hippocampe victime hippopotame cinéma homme et animal chihuahua hérisson A H1N1 industrie animal Diego Indonésie journée mondiale des animaux Mexique animaux sauvages lion Madrid animaux de la ferme loisirs Suisse lynx lémurien casher Roquebrune manchot masque Roger Moore maître mer miracle Paul moutons méduse naissance Paris Hilton océan oeufs oie virus opération Nations Unies élevage en liberté campagne Oscar perdu Colorado CITES photo photos animalières pieuvre Berlin pingouin plongeur Marseille Koko poisson rouge pollution polémique poney porc végétarien poulpe poussin abeille préservation de la nature prévention Népal yorkshire Buddy requin Kiki robot salamandre salon sauvegarde sauver les animaux biodiversité scandale Vietnam échouage bien-être animal sons Chili Bretagne séisme tortue tortue géante torture Union européenne transmission du virus témoignage Kenya vaccin Japon cétacés élevage en cage deuil dinde douleur dromadaire drôle dugong Italie défilé cétacé cosmétique euthanasie exploitation contamination expérience commerce illégal faits divers faune foie gras fondation Brigitte Bardot changement climatique chanson chant d'oiseaux chasse à courre chat allaite chiot chat sauvage anniversaire Alain Chabat Alaska Anapka Andalouisie Andalousie Angleterre Anilien Antarctique Antibes Aragon Argonne Ben Heinrichs Berna Berne Besançon Blackfish Bombay Boo Bornéo Boston Botswana Brandebourg Briesen Britches British Airways Bruxelles Cyd animals Côte d'Azur Danemark Dawn Brancheau Diesel Dimitri Nikolau Djalo Duke Dvur-Kralove Dwyer Earthlings Eating Animals Egypte Emirats arabes unis Euro 2012 Eurogroup for Animals Ewa Bedynski FAO FEI FIFA Facebook Fantik Fashion Week Faut-il manger les animaux Fenton Filipa Scarpa Filipka Finn Floride Foulées Roquebrunoises Frank and Louie Fred Testot Fédération Équestre Internationale GAIA Gadhimai Khumba Knut Koweït La Clau La Ferme des Célébrités La Londe-les-Maures La Rochelle La Vallée des Singes Laikipia Lambert Wilson Laos Laura Cunliffe Le Grand Bleu Le Raincy Leipzig Les Sims Lightening Bolt Lola London Londres Lotte Lucien Sims Lycka Lynx Maharashtra Major Malaga Mambo Manuel Valls Manyula Mark Carwardine Maroc Marsupilami Meadow Meghan Markle Melomys rubicola Mercantour Merry Michel Platini Minnesota Minnie Mondiale Montluçon Moscou Mowgli Mozambique Mugly Muséum national d'histoire naturelle Méditerranée Méhémet Ali Même pas mal Nairobi Nano Nantes Nature Navi Mumbai New York Normandie Nouveau Mexique Nouvelle Zéland Nouvelle-Guinée Nouvelle-Zélande ONU Oberhausen Ochotona iliensis Ol Pejeta Conservancy Orlando Titeuf Tomi Tomek Toumako Tricky Trinité-et-Tobago Turritopsis nutricula Téléthon UE UICN Ursina Usain Bolt Valencia Var Vercors Vienne Vincennes Vitalij Klitchko Vouziers Véronique Aïache Washington Wellington Willow Woolite Xinjiang Xisto Xochimilco Youri Yusuf ZSL Zarafa ZooLabo Zürich abattoirs abus accident de voiture adhésif affection agneau agriculteurs aide algues aliment alimentation amitié animaux amputation anguille animal animaux de compagnie animal business animal d'Etat animal de compagnie animal de l'année animal expo animaux perdus animaux rares animaux trouvés #rhinocéros annonce année du cheval antennes anti-chasse anti-fourrure antispécisme application aquarium ara art art déco assurance astuces attaque autocollant autoportrait autres animaux avion axolotl bain de Noël bain de sang baleines barbarie beluga berger allemand bien-être bio-minéralisation boa boeuf bonobo boucherie bouledogue bouledogue français bouquetin bovins braconnier brebis bull terrier bébé bébé gorille bébé panda bébé phoque cachalot cadeaux calmar campagne contre l'abandon camping caméra caniche nain canicule capture capucin caribou carte d'identité castor catastrophe cause animale caïman chacal chaleur chameau champion