Un 3e loup a été capturé et équipé d’un collier GPS, dans le cadre d’un programme scientifique dont l’objet est de mieux connaître l'impact du prédateur sur ses proies sauvages.*


La jeune louve - âgée d’environ 2 ans et d'un poids de 30 kg - une fois équipée, a été relâchée sur le lieu même de sa capture, dans le Parc national du Mercantour. Elle avait été télé-anesthésiée lundi dernier depuis un hélicoptère survolant Saint-Dalmas-le-Selvage dans les Alpes-Maritimes.

Cette troisième capture est sensée aider à comprendre comment le loup sélectionne ses proies sauvages, grâce au suivi GPS de ses déplacements, car son collier est paramétrable pour la transmission des données diverses. Ce collier pèse 600g, il est anti-chocs et étanche.

"Pour mémoire, le collier posé sur la louve capturée en juillet 2009 (capture au sol) a connu des problèmes techniques qui n’ont pas permis un suivi dans la durée. Le second animal, capturé fin mars 2010 (par hélicoptère), a été moins chanceux puisqu’il a été retrouvé mort l’automne dernier des suites d’une blessure (septicémie) très probablement causée par une chute de pierres", précise le communiqué du Parc de Mercantour.

www.loup.developpement-durable.gouv.fr


* Le programme "Prédateur - Proies" constitue un élément du volet "Etude de la place et du rôle du
loup dans les écosystèmes" du plan d’action national sur le loup 2008-2012 porté conjointement par les ministères de l’Ecologie et de l’Agriculture.




Podcast Journal Animal


Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest Permalien | Podcast Journal Animal 17/04/2011