Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche sur ce site avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

900 bénévoles costarmoricains contre la misère


Il y a quelques jours, les Restos du cœur lançaient leur 34e campagne d'hiver. Une longévité dont les équipes se passeraient bien. Dans le département breton des Côtes-d'Armor, les quelque 900 bénévoles répartis sur les 16 centres costarmoricains livreront une nouvelle bataille contre la précarité, cette année encore.


Patrick Corre, coresponsable du centre de Matignon. Photo (c) Cindy Giraud
Patrick Corre, coresponsable du centre de Matignon. Photo (c) Cindy Giraud
restos_du_coeur_1.mp3 Restos du coeur.mp3  (2.07 Mo)

"L'hiver dernier, 3.824 familles ont bénéficié de l'aide proposée dans l'un des seize centres du département. Cela représente 7.651 personnes, la population d'une ville comme Paimpol. C'est énorme. Nous avions distribué 512.515 repas, souligne Maryline Dumail, présidente des Restos du cœur des Côtes-d'Armor. Cette année, c'est la grande inconnue. Mais le nombre de bénéficiaires est en constante augmentation. En 2017, nous avons servi un million de repas sur les campagnes d'hiver et d'été".
Mais la mission des Restos du cœur ne se limite pas à l'aide alimentaire.


Une aide au-delà de l'alimentaire

Les personnes accueillies bénéficient également d'un accompagnement pour ce qui concerne les questions relatives au logement, l'emploi, le micro-crédit ou encore l'accès au droit. Les bébés et leurs parents ont également accès aux Restos bébés du cœur, une structure spécifiquement adaptée à leurs besoins, un espace où se procurer nourriture, couches - dont les besoins se font sentir actuellement - produits d'hygiène et de puériculture.

"Nous constatons que le profil des personnes venant nous voir a changé. Depuis deux ou trois ans, nous accueillons des personnes âgées, des étudiants, des jeunes de moins de 25 ans, et des gens qui travaillent, poursuit Maryline Dumail. Chaque centre va adapter ses horaires d'ouverture afin de pouvoir accueillir les personnes concernées".

Si le nombre de familles accueillies est en augmentation, les équipes savent aussi que certaines n'osent pas pousser les portes des Restos du cœur, particulièrement en campagne.

Un projet de service itinérant

C'est la raison pour laquelle les restos ont pour projet de mener, au sein du département, une "étude sur la détresse sociale cachée".
"C'est un travail qui va commencer cette année. Les responsables des 16 centres vont interroger, entre autres, les Centres communaux d'action sociale, afin de dresser l'inventaire des besoins. L'idée est de mettre en place un service itinérant pour aller à leur rencontre".

Il y a beaucoup de travail. Et pour mener à bien ces projets, les Restos du cœur ont besoin de bénévoles, sur la région de Saint-Brieuc notamment.
"Où nous sommes aussi à la recherche d'un nouveau local d'environ 1.000 m2, afin de remplacer le centre Émile Zola, trop exigu pour un accueil décent des familles. Plutôt dans les quartiers ouest. Cela permettrait de réunir nos trois entités et d'avoir un local adapté à l'ameublement".

Spectacles et collectes

A Matignon, l'un des centres du département, ils sont 70 mobilisés pour cette campagne d'hiver. "La campagne d'été a concerné 144 familles, précise Patrick Corre, coresponsable. Au cours des 16 semaines de distribution de la dernière campagne d'hiver, nous avions reçu 170 familles et distribué 28.000 repas. Je pense que nous allons tourner autour de 220 cette année. Hélas, les choses ne vont pas dans le bon sens".

Dans les Côtes-d'Armor, les Restos du cœur pourront compter sur les spectacles des Enflammés, qui se tiendront à Lamballe les vendredis 11 et 25 janvier 2019, à 20 h 30, les samedis 12 et 26, également à 20h30, les dimanches 13 et 27, à 15h. Les collectes nationales se dérouleront les 8, 9 et 10 mars 2019.



15/12/2018




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 18