Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Actus de Monaco décembre 2014 - 3


Par Rédigé le 16/12/2014 (dernière modification le 16/12/2014)


Activités princières

Photo (c) Palais Princier
Photo (c) Palais Princier
S.A.S. Albert II à Berne

Samedi 6 décembre, à l’occasion de la cérémonie célébrant la journée académique annuelle de l’Université de Berne, S.A.S. Albert II et Luc Pettavino ont été faits docteur honoris causa. Distinction offerte par l'université à une personnalité s'étant fait remarquer dans un domaine particulier. Le Prince a été distingué pour son grand intérêt pour la recherche et les sciences ainsi que pour son soutien à la recherche scientifique dans les Universités. Dans son éloge, le recteur de l’Université de Berne, le professeur Taüber a également rappelé que S.A.S. Albert II a créé sa Fondation démontrant aussi son intérêt particulier pour les sciences du climat, ce qui le lie à l’Université de Berne. Le professeur Taüber a souligné que le Souverain soutient d’autres domaines scientifiques, particulièrement la lutte contre les maladies rares et orphelines et qu’il a apporté une contribution essentielle à la recherche et aux possibilités de traitement de la myopathie de Duchenne.
Quant à Luc Pettavino, il a été fait docteur honoris causa par le Sénat et la direction l’Université de Berne. Ceci pour son engagement constant dans la quête de solutions thérapeutiques sur les maladies neuromusculaires en général et les myopathies en particulier. Le professeur Taüber, dans son intervention, a rappelé l’importance du travail accompli par Luc Pettavino depuis près de quinze ans, afin de promouvoir, faciliter et financer la recherche visant à trouver un traitement sur la myopathie de Duchenne. C’est dans le cadre de ces efforts que Luc Pettavino, président de l’Association monégasque contre les myopathies et organisateur d’Only Watch, coopère avec l’Université de Berne au sein d’une société de  biotechnologie regroupant des chercheurs de renom et protégeant ainsi les savoir-faire et brevets financés par l’association monégasque. Cette deuxième édition du "Gala de Berne" se déroulait au Kursaal.

Retour sur une semaine exceptionnelle

C'est évidemment la naissance des jumeaux princiers et tout ce qui s'y est rattaché qui en a fait l'actualité.

L'Ordonnance souveraine n°5.105 du 11 décembre 2014 confère le titre de marquis des Baux à S.A.S. le Prince héréditaire Jacques. Elle s'appuie sur l’article 16 de la Constitution; l’article 2 des statuts de la famille souveraine et l’ordonnance souveraine n°1.739 du 16 mars 1958. Il est précisé que S.A.S. le Prince Jacques, Honoré, Rainier, Prince héréditaire, fils bien-aimé de S.A.S. Albert II, portera, selon l’usage historique, le titre de marquis des Baux.
Quant à elle, l'Ordonnance souveraine n°5.106 du 11 décembre 2014 confère le titre de comtesse de Carladès à S.A.S. la Princesse Gabriella. Là encore, il est précisé que S.A.S. la Princesse Gabriella, Thérèse, Marie, fille bien-aimée de S.A.S. Albert II, portera, selon l’usage historique, le titre de comtesse de Carladès.

S.A.S. Albert II a proclamé officiellement, jeudi, la naissance de Gabriella et Jacques dans une allocution diffusée en plusieurs langues sur Radio-Monaco. "J’ai la grande joie de vous annoncer que la princesse Charlène, mon épouse bien-aimée, a donné naissance le 10 décembre 2014 à un garçon et une fille, qui ont reçu les noms de Jacques Honoré Rainier, qui devient prince héréditaire. Et Gabriella, Thérèse, Marie, princesse et deuxième dans la ligne de succession". Avant de poursuivre "Je souhaite partager ce bonheur avec les Monégasques, et plus largement avec tous les résidents du pays. Car je vous sais unis dans une même communauté de sentiments autour de la princesse et de moi-même. Remercions Dieu de ce grand bonheur".
Le vendredi 12 décembre, S.A.S. Albert II présidé la cérémonie de signature des actes de naissance de ses enfants le prince Jacques et la princesse Gabriella a et a assisté à un office religieux en compagnie de sa sœur la princesse Stéphanie et ses nièces Pauline et Camille ainsi que de sa cousine la baronne Elizabeth Ann de Massy.
Au cours de la messe, l'archevêque de Monaco et grand aumônier du Palais princier, Mgr Barsi, qui la célébrait en l'honneur des nouveau-nés, a déclaré "Tous se réjouissent avec vous. Ceci n'est pas surprenant car en Principauté le Prince souverain est regardé comme le chef d'une famille, celle des Monégasques". Après la messe, le directeur des Services judiciaires, Philippe Narmino, a lu les actes de naissance des jumeaux Jacques et Gabriella. "La population monégasque et résidente, dans une communauté de sentiments séculaires avec la famille princière, se réjouit de ces naissances. Votre union comble toutes les attentes et donne à la Principauté un prince héritier qui perpétuera l'illustre lignée des Grimaldi. La naissance des jumeaux princiers est une première dans la riche et longue histoire des princes de Monaco". Puis à la surprise de tous, le directeur des Services judiciaires a ensuite évoqué la "légende africaine du peuple Yoruba". "Le second jumeau, moins fasciné par les affaires du monde que l'aîné, dit au premier: "Va voir si le monde te convient. Si c'est le cas, restes-y. Sinon reviens". Ainsi le premier jumeau se risque à naître et aime suffisamment le monde pour y rester. Voyant que son double ne revient pas, le second jumeau décide de le rejoindre, mais après avoir pris le temps de la réflexion. La légende prétend que c'est lui le plus sage et le plus profond et les Yorubas le considèrent donc comme le véritable aîné. A Monaco, selon la Constitution, le second jumeau de sexe masculin est l'héritier du trône en vertu de son rang de priorité par rapport à sa sœur jumelle. La règle dynastique rejoint ici la légende africaine…"
De son côté, le Gouvernement princier a adressé ses plus sincères félicitations à LL.AA.SS. le Prince Albert et la Princesse Charlène pour la naissance de S.A.S. La Princesse Gabriella et S.A.S. le Prince héréditaire Jacques. Il s'associe à leur joie et à leur bonheur. Il les assure de son indéfectible attachement, de celui des Monégasques et de toutes les personnes qui travaillent en Principauté.
Il en a été de même pour le Conseil communal. Le maire Georges Marsan et les membres dudit Conseil ont exprimé leur profonde joie à l'annonce de la naissance de S.A.S. le Prince Héréditaire Jacques et S.A.S. la Princesse Gabriella. Ils ont adressé leurs plus chaleureuses et respectueuses félicitations à LL.AA.SS. le Prince Albert II et la Princesse Charlène et formé les souhaits les plus sincères de santé, bonheur et prospérité pour les nouveau-nés.
Pour sa part, Georges Marsan, maire de Monaco, inter­ve­nait le matin du 11 décembre sur l’an­tenne d’RTL et s'entretenait avec Yves Calvi. A ce moment-là, il ne pouvait pas dire quand les jumeaux seraient présentés publiquement "Pour l’ins­tant, il n’y a pas de date. Ce sera proba­ble­ment en début d’an­née je pense. Ou peut-être avant Noël… Je ne sais pas". Il a beaucoup insisté sur les manifestations de joie dans les rues de Monaco dès l’annonce de la nouvelle. "C’était spon­tané. Tout le monde est sorti mani­fes­ter sa joie sur la place du Palais". Il faut dire qu'il n'y avait pas eu de nais­sance d’en­fant prin­cier depuis 49 ans! Il a aussi annoncé que "Nous allons deman­der aux Moné­gasques une contri­bu­tion pour que les nouveaux-nés puissent rece­voir un cadeau au moment du baptême. La mairie va rece­voir des dons et nous réflé­chis­sons déjà à ce que nous pour­rions offrir aux nouveaux-nés". Le couple princier a fait savoir entretemps qu'il préférait des dons plutôt que des cadeaux, de façon à les offrir à diverses associations.
Quant à la présentation des jumeaux, elle aura lieu le 7 janvier. On peut d'ores et déjà imaginer que l'événement donnera lieu à de nombreuses manifestations de joie.
Voir également nos autres articles au sujet des jumeaux princiers

Nouveau mariage en vue

Cette fois, il s'agit de Pierre Casiraghi, le second fils de S.A.R. Caroline de Hanovre. Au printemps prochain, il devrait épouser l'Italienne Beatrice Borromeo, fille de Carlo Ferdinando Borromeo, comte d'Arona. La presse italienne annonce ces noces pour le mois d'avril 2015, le 20, précise-t-elle même. Le site du Vanity Fair italien rapporte que "Selon la rumeur, il lui a demandé sa main en lui offrant un très rare diamant rose". Pierre Casiraghi s'est toujours montré discret, âgé de 27 ans, il vit en Italie où il a fait ses études. C'est donc dans ce pays qu'il a rencontré, il y a six ans, Beatrice Borromeo, de deux ans son aîné. L'ancien mannequin allie élégance et culture, puisqu'elle a suivi entre autres, des études de journalisme et de relations internationales à l'Université de Columbia. Elle confiait récemment à la revue l'Officiel "Je ne conçois pas la vie sans travailler, je ne demande plus rien à mes parents depuis des années, je paie mes factures et mon loyer". Le mariage pourrait avoir lieu à Milan ou autour du lac Majeur. La cérémonie civile devrait se dérouler à Monaco.








Rubriques thématiques | Les éphémérides quotidiennes | EUROPE | AFRIQUE | MOYEN-ORIENT | ASIE ET PACIFIQUE | AMÉRIQUES | AUSTRALIE ET OCÉANIE | A propos du site Le Podcast Journal





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  



Facebook