Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche sur ce site avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Ambiance de fête "olo jiaby falifaly"


Tradition oblige, tous les ans, l’association IMT (Ino Maresaka Tamatave) et le GITH (Groupement Interprofessionnel du Tourisme et de l’Hôtellerie) organisent conjointement une fête de plusieurs jours pour la population tamatavienne. A part les festivités sportives, accompagnées d’une série d’animations diverses, le concours de miss IMT a beaucoup marqué l’évènement.


L'élection de miss IMT. Photo prise par l'auteur.
L'élection de miss IMT. Photo prise par l'auteur.
coucoursmiss.mp3 Miss IMT.mp3  (3.4 Mo)

L’occasion est mise à profit pour brosser l’historique de l’IMT. Au départ, c’était une association de jeunes à caractère apolitique. Elle a incité les aînés ainsi que les sociétés locales de venir en aide et de tendre la main aux membres dans la réalisation des œuvres sociales qu’elle entreprend. L’IMT vient en aide aux enfants démunis ou hospitalisés, ainsi qu’aux familles défavorisées. Ses actions ne sont nullement limitées. En fait, elles dépendent des moyens disponibles. Le leitmotiv de l’association étant le suivant: "Tsy misy manana ny ampy fa sambatra izay mifanampy", traduit librement en français comme suit: "Personne n’est comblée, mais heureux sont ceux qui savent s’entraider".

Notons également que les membres de l’IMT résidant en France ont tenu à faire le déplacement pour assister aux évènements. D’ailleurs, dorénavant, l’avènement IMT aura une couleur internationale, dans ce sens que les pourparlers et les tractations sont déjà en bonne voie avec des partenaires et des opérateurs étrangers. Dans son allocution, lors de l’ouverture de la fête, le maire de la ville a tenu à souligner que l’IMT est un modèle à suivre, tant pour ses œuvres que pour sa contribution à l’organisation de "olo jiaby falifaly".

Pour fermer l’ambiance de fête, une soirée dansante a été organisée, avec en prime l’élection de Jenny Angelina Jaonarison, 20 ans, comme miss IMT 2018. Grâce aux donateurs et sponsors, elle gagne un voyage à l’Ile Sainte-Marie et une somme d’argent d’un million d’ariary.



04/08/2018




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 18







Retrouvez le Podcast Journal :