Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Argentine: Premier cas de triple filiation


Jeudi 23 avril dernier, le gouvernement provincial de Buenos Aires est entré dans l'histoire en autorisant l'enregistrement légal d'un enfant au nom de ses deux mères et de son père. Le petit Antonio devient ainsi le premier enfant de triple parentalité en Amérique latine.


triple_filiation.mp3 Triple filiation.mp3  (117.96 Ko)

Antonio, aujourd'hui âgé d'un an, est né à Mar del Plata, en Argentine, où il a été reconnu légalement comme étant le fils de Susana et Valeria, un couple homosexuel marié. Son père biologique, Hernán, s'est, dès son arrivée au monde, impliqué dans l'éducation de son fils et a ainsi demandé à être également reconnu en tant que parent d'Antonio.

Susana et Valeria, 37 ans chacune, vivent en couple depuis onze ans et se sont mariées il y a deux ans. Lorsqu'elles ont décidé d'avoir un bébé, leur ami Hernán, qu'elles connaissent depuis près de vingt ans, a offert non seulement de donner son sperme pour la fécondation assistée, mais aussi de faire partie intégrante de la vie de l'enfant. Depuis la naissance d'Antonio, Hernán ne s'est jamais considéré comme un donneur, mais bien comme un père à part entière.

La demande d'être tous les trois reconnus légalement comme les parents du petit Antonio, a été présentée à l'officier d'état civil des provinces et soutenue par la Fédération argentine des lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres (FALGBT).

Cette requête s'appuyait sur la nécessité de garantir à l'enfant son droit à la reconnaissance de sa pleine identité, de sa situation familiale, et d'être reconnu comme le fils de ses deux mères et de son père, sans qu'aucun d'eux n'ait à renoncer à leurs droits et obligations envers l'enfant.

En Argentine, si la norme culturelle veut qu'un individu soit reconnu légalement par deux parents, la législation, elle, n'interdit pas expressément les situations de triple filiation. En effet, elle n'établit pas de limite au nombre de parents qu'une personne peut avoir.



28/04/2015




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Noël avant l'heure - 14/11/2017

Divorcer sans juge - 29/05/2017

1 2 3 4 5 » ... 16





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :