Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche sur ce site avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Clermont-Ferrand: sous la robe du sapin de Noël


Tous les ans, à la même époque, l’arrivée du sapin de Noël place de Jaude est une petite fête pour les habitants de Clermont-Ferrand. Suivi de près par la grande roue, il lance le compte à rebours qui conduira doucement vers Noël. Mais ce que le quidam qui s’émerveillera devant ses lumières ignore, même s’il le pressent, c’est toute la logistique qui aura été nécessaire en amont pour aboutir à cette féérie de saison...


Un sapin féérique. Photo (c) Isabelle Lépine
Un sapin féérique. Photo (c) Isabelle Lépine
sapin.mp3 Sapin.mp3  (3.16 Mo)

La préparation commence bien à l’avance, par un repérage de l’individu. C’est l’équipe technique de la ville, chargée de l’évènementiel, qui est au cœur de l’organisation de l’installation et de la décoration du sapin. Plusieurs semaines à l’avance, ces hommes cherchent, pistent, traquent autour de Clermont, auprès des particuliers et des communes, celui qui sera l’élu de l’année. Les beaux spécimens sont rares, la chasse devient de plus en plus compliquée…

Les critères sont de plusieurs ordres: une taille minimum de 25/26 mètres de haut, une belle forme triangulaire avec des branches en bas, ce qui élimine d’office les sapins des forêts qui ne peuvent se déployer autrement qu’en hauteur. Le candidat parfait doit donc être un peu isolé, idéalement situé au bord d’une route ou d’un chemin, pour permettre sans trop de difficultés les opérations d’abattage et de grutage. Le "casté" de cette année mesure 30m10 avant préparation. Il s’agit d’un épicéa de 75 ans, qui a été offert à la ville de Clermont par la commune de St-Ours-les-Roches.

Des véhicules spécifiques, semi-remorques avec plateaux extensibles directionnels arrières sont utilisés pour le transport, qui aura duré cette année 3 heures, pour effectuer les 14 kilomètres de routes sinueuses qui descendent depuis les hauteurs de Vulcania jusqu'au centre-ville de Clermont.

Une fois sur place, il faut compter environ une semaine de travail pour l’installation. Le tronc est descendu dans le sol à deux mètres de profondeur, et sécurisé par des filins, amarrés avec de gros rivets sur la place. Notre hôte y bénéficiera d’une coupe "spéciale fêtes" pour parfaire sa forme, ainsi que de quelques opérations de comblement. "Les gens le veulent comme sur une carte postale. On doit donc boucher les trous en rebranchant les endroits abîmés par le transport, la manipulation, les découpes ou tout simplement la nature", explique Thierry Pranal, régisseur technique évènementiel en charge de l’organisation de l’opération.

Vient ensuite la phase de l’habillage, pour laquelle ce sont entre 150 et 200 boules et motifs, et environ 2,5 km de guirlandes lumineuses qui seront utilisées, sur l’arbre et au sol alentour.

Une fois l’électrification prête, la mise en lumière fera l’objet d’une inauguration officielle (le 23 novembre, cette année).

Notre beau sapin restera ensuite durant toute la période des fêtes sur la place, pour être démonté en général au cours de la deuxième semaine de janvier, afin que son départ ne soit pas trop brusque après le Nouvel An.
Il finira débité "in situ". Ses branches partiront en déchets végétaux, et le tronc sera utilisé comme bois de chauffage ou de coffrage. En tout, ce sont entre 12 et 15 personnes qui se seront relayées autour de lui, pour offrir aux Clermontois un peu de rêve pour les fêtes.



23/11/2018




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 18