Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Conakry: embouteillages en plein ramadan


Par Rédigé le 01/06/2019 (dernière modification le 21/05/2019)

La capitale guinéenne est réputée pour ses embouteillages. A Conakry, au niveau de chaque carrefour, se forme un long fil de véhicules provoquant des embouteillages qui bloquent la circulation. Un malaise qui frappe de plein fouet les usagers de la route en pleine période de ramadan.


Embouteillage à Conakry. (c) Boubacar Barry
Embouteillage à Conakry. (c) Boubacar Barry
Les raisons de ces bouchons incessants sont multiples: les flux énormes de personnes vers le centre-ville le matin et reflux le soir, l’indiscipline des conducteurs, la mauvaise gestion de la circulation par la police routière, le manque d’infrastructures adéquates, le prolongement des marchés sur les routes…

D’importants bouchons se voient sur les axes routiers. Des murs sont érigés à certains endroits, isolant les marchés des routes. Mais les embouteillages persistent. Que faut-il faire pour résoudre le problème?

Le directeur national de la sécurité routière accuse les ordures. "A certains endroits, d’ailleurs partout dans Conakry, il y a des tas d’immondices qui empêchent la libre circulation des usagers de la route", a déclaré Zakaria Camara vendredi 17 mai chez nos confrères d’Espace fm.

Pourtant ces tas d’immondices sont moins visibles à Kaloum, le centre-ville. Mais les embouteillages demeurent.

La coalition policière pour rétablir l’ordre

Face aux conducteurs indisciplinés. "Notre autorité a déployé presque tous le policiers de Conakry. Les Commissariats centraux, les Compagnies mobiles d’intervention et de sécurité, viennent s’ajouter à la police routière pour empêcher ceux qui ne respectent pas les files des véhicules", dit-il.

Contre les encombrants physiques le long des axes routiers. "Nous avons des grues. On les (encombrants) dépose à la fourrière… Mais on n’a pas de grues pour les gros porteurs"i, ajoute-t-il. Pour ces derniers, i["on a instruit aux commissariats centraux de les dégager avec l’appui des syndicats du port qui peuvent nous trouver des machines en cas de panne (des encombrants, ndlr)", poursuit-il.

Ces mesures d’urgences demeureront après le ramadan, rassure le directeur de la sécurité routière.

Dans le passé, des mesures avaient été prises, mais en vain.

les_durs_embouteillages_en_plein_ramadan.mp3 Les durs embouteillages en plein ramadan.mp3  (547.06 Ko)









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES









Recherche

L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        



Facebook