Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

Confinement… fatal pour les amoureux ?


Par Marie Nowicki Rédigé le 24/05/2020 (dernière modification le 24/05/2020)

Ils sont jeunes, ils s’aiment et le Covid-19 ne devait pas les séparer. Alors, forcément, quand les évènements se sont précipités le 16 mars 2020, la question s’est posée : "Veux-tu te confiner avec moi ?". Délicate interrogation dont la réponse pouvait engager les amants à se cloîtrer plusieurs semaines, sinon plusieurs mois. Trois couples témoignent ici de cette expérience inédite, pour le meilleur… et pour le pire.


confinement_fatal_pour_les_amoureux.mp3 Confinement-fatal-pour-les-amoureux.mp3  (2.38 Mo)


Certains couples n’ont pas manqué d’ingéniosité pour maintenir une pointe de romantisme dans leur quotidien © Pexels
Certains couples n’ont pas manqué d’ingéniosité pour maintenir une pointe de romantisme dans leur quotidien © Pexels
La récente période de confinement obligatoire a-t-elle permis de résoudre l’antique équation platonicienne : chaque être humain est en quête de sa moitié pour ne former qu’un ? Eloi, jeune expert-comptable parisien, filait le parfait amour avec sa douce : "Je ne connaissais Valentine que depuis peu, mais ce confinement on l’a vu comme une opportunité, une bénédiction de vivre chaque instant ensemble et pleinement ! Ayant accumulé les relations chaotiques tous les deux, je pensais qu’il fallait qu’on sache rapidement si cette nouvelle histoire en valait la peine et… chaque jour a finalement soudé un peu plus notre couple. Aujourd’hui, j’ai pleinement confiance dans un avenir à ses côtés".

Toutefois, tout le monde n’a pas connu la même félicité. Ainsi Léa et Pierre, 27 ans tous les deux, en couple depuis quatre mois à Amiens, ont décidé de mettre un terme à leur relation après quinze jours de confinement révélateur de leurs divergences : "On a fait tout de suite le choix d’aller s’installer plutôt chez Léa qui habite dans un plus grand appartement. Mais les 40m² ont eu raison de nous ! Au bout de deux semaines, la communication devenait difficile, la tendresse disparaissait tandis que l’agacement croissait… On a fait le choix raisonné de nous séparer en constatant simplement que nous n’avions pas trouvé notre équilibre ensemble !" Ils n’ont pourtant aucun regret car maintenant sûrs de leurs différences incompatibles et du "gain de temps" que le confinement a permis dans cette prise de conscience.

Margaux et Louis, jeune couple lillois, ont négocié encore différemment le confinement : "On s’est confiné ensemble mais on a rapidement senti que c’était trop tôt, pour chacun de nous. Il faut dire que notre relation n’était que de quelques semaines… Or, nous voulons préserver notre jeune histoire et ne pas brûler trop rapidement les étapes. On a donc préféré retourner chacun chez soi au bout de quinze jours mais en nous promettant de nous revoir au 11 mai… ce qu’on a fait ce lundi et avec joie !"

Pendant ce confinement, beaucoup de jeunes couples se sont donc ainsi aimés, essayés, voire retrouvés ou tout simplement séparés. Bref, un sacré "tourbillon de la vie" pas facile à étudier ou quantifier aujourd’hui mais… peut-être plus distinctement dans neuf mois, quand se dessinera une nouvelle courbe de la natalité en France ?









ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES









Recherche

L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    



Facebook