Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche sur ce site avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Des faits surprenants à Bangkok


Bangkok a été nommée la "meilleure ville du monde" par Travel Leisure Magazine avec un sondage auprès de ses lecteurs pour quatre années consécutives, de 2010 à 2013. Il y a tellement de faits surprenants à propos de la Thaïlande qui vous laisse avec l'envie de visiter ce beau pays, que je vous ai établi une liste pour vous permettre de les découvrir.


Bangkok. Photo prise par Sarah Barreiros.
Bangkok. Photo prise par Sarah Barreiros.
bangkok.mp3 Bangkok.mp3  (673.18 Ko)

La Thaïlande est un des pays les plus accueillants au monde pour les touristes. C'est à la fois un pays exquis et un pays étrange pour les gens avec des goûts qui varient de la simplicité à l'excès.

En thaï, Bangkok est souvent appelé Maka Krung Thep Nakhon, ou simplement Krung Thep. Cependant, le nom complet est "Krung Thep Mahanakhon Amon Rattanakosin Mahinthara Ayuthaya Mahadilok Phop Noppharat Ratchathani Petchkasem Udomratchaniwet Mahasathan Amon Piman Awatan Sathit Sakkathattiya Witsanukam Prasit", il est répertorié dans le "Livre Guinness des Records du monde" comme le nom le plus long au monde, avec 168 lettres. Il signifie littéralement: "la cité des anges, la grande ville, la résidence du Bouddha d'Émeraude, la ville imprenable du dieu Indra, la grande capitale du monde dotée de neuf pierres précieuses, la ville heureuse, l'immense palais royal qui ressemble à la demeure céleste où règne le dieu réincarné, la ville donnée par Indra et construite par Vishnukarn".

Aujourd'hui, Bangkok est l'une des villes de l'Asie les plus cosmopolite et remplie de magnifiques temples, de palais, de canaux, de marchés authentiques et d'une vie nocturne animée. Voici quatre des faits les plus surprenants de la ville.


Des saveurs surprenantes

Les "cuisines de rues"
Vous pouvez en effet voir des vendeurs de nourriture de rue partout où vous tournez à Bangkok, cela fait partie de la culture urbaine! Fruits frais, sandwiches à la crème glacée, thé au paprika, poulet grillé, café et thé au lait glacé, surimi grillé... Un véritable melting-pot de saveur, il y aura quelqu'un qui en vend à bon marché à proximité. Pour vous nommer quelques uns des plats les plus célèbres: les pad-thaï (nouilles thaïlandaises), le khanom krok (pudding à la noix de coco), la brochette de viande grillée de votre choix (porc, poulet, poisson par exemple), et hoy tord (omelette d'huître croustillante). Bangkok est réputée pour sa nourriture. En fait, certains des meilleurs aliments dans le pays peuvent être trouvés dans ces petits camions de cuisine.

Les insectes comme snack
En Thaïlande beaucoup de gens aiment manger des insectes comme un casse-croûte, souvent appréciés avec de la bière. Ils sont habituellement frits dans un wok, et assaisonné avec un peu de poudre de piment thaï. Il n'est donc pas rare de retrouver un stand qui présente des brochettes de scorpions. Les Foires du Temple par exemple - qui sont détenues par chaque temple environ une fois par an - offrent non seulement un aperçu sur le véritable cœur de la culture thaïlandaise, mais aussi fournissent des insectes frits à la vente. Manger des insectes en Thaïlande est l'un des défis traditionnels lancés aux visiteurs pendant une bonne nuit, surtout dans des endroits comme Khao San Road de Bangkok et Phuket Bangla Road. La demande pour les insectes comestibles est si grande en Thaïlande qu'ils en importent plus de 800 tonnes par an en provenance du Cambodge, du Myanmar, de la Chine et le Laos. Il y a plus de 20.000 établissements d'engraissement de cricket en Thaïlande et l'élevage des insectes comestibles à lui seul génère jusqu'à 30 millions de dollars en fonction de l'alimentation.

Des emblèmes de la culture thaïlandaise

Le plus grand marché du monde
Chatuchak Weekend Market est une légende parmi les touristes et les résidents de Bangkok. C'est un immense marché qui se félicite au moins d'accueillir 200.000 personnes par jour sur le week-end. Il est né de feu le Premier ministre, le maréchal de Phibulsongkram plan, dans les années 1940. Après plusieurs déménagements, en 1982 le marché s'est finalement établi à son emplacement actuel au sud du parc Chatuchak, à partir duquel il a acquis son nom. S'étendant sur 35 hectares et offrant un éventail diversifié de produits peu coûteux, de la nourriture, des vêtements, et des antiquités, d'objets religieux, de l'artisanat, et des fleurs etc. C'est le plus grand marché de la Thaïlande, et l'un des plus grands marchés de week-end dans le monde. Parfois simplement appelé JJ (une abréviation puisque le "ch" en thaï est parfois romanisé comme un "j"). Chatuchak n'est pas seulement un marché, c'est une véritable expérience! Il y a une énergie folle, c'est un endroit où vous pouvez trouver tout et n'importe quoi. Ce lieu regroupe toutes sortes d'artisans exotiques, de vendeurs d'antiquités et d'objets de collection à vendre, des chaussettes et des caleçons, et pratiquement tout ce que vous voulez ou ce dont vous avez besoin, d'autant plus que son étendu correspond à environ 88 terrains de football. Malgré sa très grande taille, le marché est divisé en 27 zones distinctes, et il existe de nombreux indicateurs d'orientation disséminés dans les ruelles. Une visite au marché de Chatuchak est une expérience culturelle à ne pas manquer.

Le tuk-tuk
Pratiquement l'emblème du pays, la moto à trois roues est au cœur de l'expérience de Bangkok pour la plupart des nouveaux visiteurs et un élément omniprésent de la culture thaïlandaise. Provenant d'un vieux rickshaw pendant la Seconde Guerre mondiale, un tuk-tuk est essentiellement un pousse-pousse avec un petit moteur. Faisant un travail semblable à celui d'un taxi, il est ainsi nommé à cause du son de leur moteur. Ils sont populaires parmi les touristes car ils vont parfois plus vite que les taxis, et leur petite taille leur permettent d'éviter des embouteillages. Le prix initial cité est susceptible d'être bien au-dessus du taux courant, mais il est facile de négocier à un prix plus raisonnable si vous savez à-peu-près l'équivalent en taxi. Il est essentiel de négocier le prix avec les chauffeurs de tuk-tuk avant de monter. Si vous demandez seulement après la promenade, il est susceptible de mettre fin à une demande pour un tarif ridicule qui peut évidemment conduire à une situation désagréable. Tout comme leurs homologues taxi, les conducteurs de tuk-tuk proviennent en majorité des régions rurales au nord-est de la Thaïlande et n'ont pas à suivre une formation (certains n'auront même pas passé un examen de conduite), donc ne soyez pas surpris si parfois ils n'ont aucune idée de votre destination. Comme les tuk-tuks sont ouverts, ils exposent les passagers vers des niveaux élevés de pollution au milieu de Bangkok et n'offrent presque pas de protection en cas d'accident. Il y a théoriquement une interdiction de nouveaux tuk-tuks car ils sont trop bruyant et polluant, mais cela n'a pas vraiment l'air d'être appliqué à l'heure actuelle.



16/04/2018




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Strasbourg mon amour - 12/02/2018

1 2 3 4 5 » ... 21







Retrouvez le Podcast Journal :