Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche sur ce site avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Encourager la lecture publique


Si le support numérique s'est véritablement imposé ces dernières décennies, il n'a pas pour autant signé la fin du livre papier. Les librairies et les bibliothèques en sont les gardiennes. Quels sont les nouveaux outils utilisés afin de promouvoir la lecture publique?


Ouvertes aussi le dimanche

Boîte à livres. Photo prise par l'auteur.
Boîte à livres. Photo prise par l'auteur.
lecture.mp3 Lecture.mp3  (630 Ko)

Depuis deux ans, le débat concernant l'ouverture des bibliothèques le dimanche ne cesse d'alimenter les réseaux sociaux. Offrir un moment de lecture aux Français lors de la pause dominicale, il s'agit notamment du combat de l'écrivain Erik Orsenna et de Françoise Nyssen, ministre de la Culture. C'est la loi Macron, concernant la possibilité du travail le dimanche, qui a rendu cette opération possible. En effet, l'amendement déposé par Aurélie Filipetti, ancienne ministre de la Culture, a été accepté. Ainsi, depuis la rentrée des classes 2017, plus d'une cinquantaine de bibliothèques ont ouvert leurs portes un ou plusieurs dimanches par mois. La nouvelle a bien évidemment réjoui de nombreux adhérents, mais le succès de cette initiative est pour l'instant assez mitigé.


S'ouvrir à la diversité culturelle

La liste des ouvrages proposés au public est toujours en constante augmentation. Oubliés, les vieux livres défraîchis, les nouveautés littéraires et les rééditions s'imposent dans les divers rayonnages. Si la section "littérature française" propose une grande quantité d'ouvrages, il ne s'agit pas de la seule catégorie valorisée dans les bibliothèques. Romans policiers et de science-fiction, carnets de voyages, écrits culinaires, essais... tous les genres occupent une place de choix sur les étagères. Mais bien plus encore, la frontière française semble abolie: la francophonie est notamment mise à l'honneur grâce à la découverte de nombreux auteurs africains, belges, québécois... Il s'agit d'une belle ouverture vers l'ailleurs. La diversité culturelle est de plus en plus célébrée et encouragée.

De la lecture en livraison express

Moins bruyants que les marchands de glaces aux États-Unis, mais parfois tout aussi attendus, les bibliobus se promènent dans les rues des grandes villes depuis quelques années déjà. Bibliobus pour les adultes, bibliobus pour la jeunesse, ils s'arrêtent dans tous les quartiers à la demande des lecteurs. Généralement, il suffit de réserver le ou les exemplaires souhaités via un compte Internet ou tout simplement auprès des bibliothécaires. La demande effectuée, il ne reste plus qu'à attendre le passage du bus... Ce service plait énormément aux seniors et aux personnes à mobilité réduite et rencontre aussi un certain succès auprès des enfants.

Cherchez les petites boîtes!

Elles ressemblent souvent à des clapiers ou à des petites maisonnettes en bois ou en plastique. Les boîtes à livres intriguent les passants. En 2017, leur nombre a triplé dans les villes. Celles-ci sont généralement implantées dans les jardins publics, près des bancs, pour que les promeneurs puissent s'installer tranquillement afin de profiter du livre choisi.

Le principe est simple: les personnes qui le souhaitent, peuvent déposer dans la boîtes les romans, ou autres écrits, qu'ils aimeraient faire partager à d'autres lecteurs. La bibliothèque tamponne les nouveaux exemplaires recensés. Remis dans la boîte, ils peuvent alors être empruntés. Une manière de procéder amusante et qui n'est pas sans rappeler le fameux "bookcrossing" qui a fait fureur dans les années 2000. En France, le phénomène avait été rebaptisé "passe-livre". Il reposait sur l'oubli volontaire d'un livre dans un lieu public. Rapidement, un lecteur intéressé récupérait l'exemplaire, le consultait, puis l'oubliait à son tour dans un autre endroit fréquenté. Et ainsi de suite. Voici une belle manière d'allonger l’espérance de vie d'un livre!

Il est temps de chasser les préjugés, les bibliothèques ne sont plus ces lieux trop silencieux réservés aux adeptes de romans classiques. Elles offrent de multiples possibilités: une ouverture vers les autres, vers des ailleurs, un voyage à travers les divers genres littéraires. Les débats et les ateliers ont remplacé le motus d'avant. Ce sont véritablement des lieux d'échange. Aujourd'hui, beaucoup d'outils ou de services sont mis à disposition des utilisateurs afin de favoriser la diffusion de la lecture publique.



13/12/2017




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 18







Retrouvez le Podcast Journal :