Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
YouTube
 

"Fury room": la solution insolite pour passer ses nerfs


Par Rédigé le 10/05/2019 (dernière modification le 08/05/2019)

Votre belle-mère vous met à bout? Vous ne supportez plus un collègue? Une journée difficile? Les "fury room" sont ce qu'il vous faut. Des salles entièrement dédiées au défoulement, en toute légalité.


Un concept récent en France

L'idée des "fury room"? Casser tous les objets qui se trouvent autour de vous. Fraîchement arrivé en France, ce loisir existe depuis une vingtaine d'années au Japon. Il aurait été inventé pour aider les Japonais a évacuer leur stress lié aux excès de travail. La première "fury room" a fait son apparition à Paris en 2017. La salle de casse est un endroit où l'on vient tout détruire: ordinateurs, vaisselles, écrans de télé, etc. Ici, tout est fait pour évacuer sa colère en toute sécurité. Casser oui, mais pas n'importe comment! Contre les éclats de verre et autres objets tranchants, une combinaison, des chaussures à coque, des protections et un casque sont obligatoires. Bien équipé, il ne vous reste plus qu'à choisir votre arme: pied de biche, batte de baseball, club de golf et bien d'autres.

Qu'est-ce qui explique l'apparition en grappe de ces "fury room" en France? "Il y a tellement peu de place pour l’émotion dans notre société qu’on est obligé de créer un lieu dédié à son expression, analyse Estelle Rollin-Simon, psychiatre. "L’idéal de vie promu est centré sur l’action et le contrôle; les émotions (colère ou tristesse) sont, elles, très mal vues. Il faut toujours être joyeux, en forme, cela provoque de grandes frustrations chez les personnes qui n’y parviennent pas".

Une nouvelle méthode thérapeutique?

Séance de défoulement pour ces deux clients qui n'y sont pas allés de main morte (c) youtube - Fury Room : tout casser pour déstresser - Le Magazine de la santé
Séance de défoulement pour ces deux clients qui n'y sont pas allés de main morte (c) youtube - Fury Room : tout casser pour déstresser - Le Magazine de la santé
Il est indéniable que la méthode fait du bien. Elle permet d'évacuer la colère, procure une sensation intense de lâcher-prise. Pour autant, cela s'apparente t-il à une thérapie? Rien n'est moins sûr. Selon certains psychologues, les séances présenteraient des effets bénéfiques, mais à court terme. L'idée qu'il n'y est pas de conséquences à ces actes de violence offre un aspect libérateur qui attire beaucoup de monde. A l'inverse, des échos contraires se sont faits entendre par certains professionnels de la santé. Selon eux, ce dispositif est très violent et difficile à gérer. Sans suivi, le fait d'exploser un vase contre un mur ne réglera pas le problème. Au mieux, la personne va s'épuiser physiquement et psychologiquement, mais reviendra au même point de départ. Dans ce cadre, les propriétaires de ces salles de défoulement détiennent une certaine responsabilité sur l'accompagnement des clients. Payer pour tout casser comporte le risque créer un défouloir hors de la réalité.

Loin d'être une aide pour surmonter ses problèmes, les "fury room" permettent néanmoins de décharger sa colère sans risque.

fury_room.m4a Fury Room.m4a  (1.16 Mo)










ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES









Recherche

L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    



Facebook