Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
YouTube
 

Grand Est: Une Châlonnaise "handi-capable"


Par Rédigé le 26/02/2019 (dernière modification le 26/02/2019)

Affectée d’une pseudarthrose de l’odontoïde et d’une névralgie d’Arnold droite, Monique Cugnot vit à Châlons-en-Champagne. Handicapée depuis plus d'un an , elle a décidé d’agir et de faire de son infirmité une force. Ambassadrice de l’association Handi Model Grand Est, à 33 ans, elle mène un combat, celui de défendre la cause des personnes handicapées.


Monique Cugnot. Photo (c) Steeve Bazar
Monique Cugnot. Photo (c) Steeve Bazar
momo.mp3 Monique Cugnut.mp3  (8.43 Mo)

Mère de deux enfants, Monique Cugnot a été couronnée Miss Handi Grand Est 2018. La native de Troyes, défend aujourd’hui les couleurs de l’association Handi Model Grand Est comme ambassadrice. Une organisation qui promeut le handicap, visible ou non. Pour la Miss, l'invalidité ne doit pas constituer un frein, mais au contraire, une véritable force.

Son principe est de faire briller le handicap tout autant que le diadème qu’elle porte. " Je suis convaincue que les personnes dans cette situation sont dotées d'un sixième sens. Et j'aime nous appeler les "handi-capables"". Celle qu’on appelle affectueusement "Momo" conjugue avec succès engagements associatifs, vie de famille, rééducation et études.


Un programme bien chargé

Très active et volontaire, l’ambassadrice ne rate aucune occasion pour témoigner de son parcours et sensibiliser. Momo du haut de ses 1m65, ne sait plus où donner de la tête tellement elle est sollicitée. Elle multiplie conférences, interviews, galas, œuvres caritatives où elle nous affirme faire de belles rencontres. Elle a même été la première à être interviewée pour lancer l’émission "à l’assaut des assos" avec le président de Châlons Handisport, Stéphane Guérin sur la radio Mau-Nau. La jeune femme ne s’arrête pas là. Elle donne aussi des conférences dans des écoles, des entreprises et des centres de loisirs. "Je suis intervenue lors d’une conférence s’inscrivant dans la journée famille et tous égaux avec nos différences qui a été inaugurée, par madame Cluzel, secrétaire d’État en charge des personnes en situation de handicap".

Dernièrement, Momo a participé au téléthon dans le secteur Marne Est où elle a œuvré durant 19 jours sur le terrain, sans relâche, aux côtés de la coordination de l’Association française contre les myopathies (Afm- téléthon Marne Est).

C’est donc une mère polyvalente et très épanouie que l’on retrouve sur le terrain souvent accompagnée de sa famille. "Mes enfants s’émerveillent à chaque fois que j’endosse mon écharpe et que je me couvre de mon diadème. Pour eux, je ne suis pas malade, je suis simplement leur maman".

La reconversion professionnelle

Monique Cugnot (tenant le micro) sur le terrain. Photo (c) M.Cugnot
Monique Cugnot (tenant le micro) sur le terrain. Photo (c) M.Cugnot
Victime d’un accident de travail il y a deux ans, Monique a perdu son emploi après avoir chuté de sa hauteur. Elle s’est fracturée l’odontoïde (seconde vertèbre du cou, qui forme une dent avec la première cervicale. Utilisant dans un premier temps un déambulateur trois- roues, Monique se déplace désormais à l’aide d’une canne de marche et suit un traitement médical particulièrement lourd. Séances de balnéothérapie toutes les semaines et vélo elliptique (un appareil de cardio-training, utilisé en salle de fitness ou à domicile) tous les jours.

Étant quasiment tous les jours sous les projecteurs, Momo décide de suivre une formation dans le domaine du journalisme. Détentrice d’une licence en finances, elle intègre l’école supérieure de journalisme (ESJ) de Paris pour un master 1 à distance. Elle entend se reconvertir dans ce métier qu’elle qualifie de passionnant. Monique Cugnot est très enthousiaste. Elle entame son premier stage dans une grande radio musicale de France. "J’ai réalisé deux stages, un en journalisme radio et l’autre en presse écrite. Ce sont des métiers complètement différents mais aussi très palpitants ! Comme on dit, jamais deux sans trois. Ce n'est que le début mais déjà qu'elle aventure"!

Le 3 mars en Bretagne aura lieu le concours de Miss Handi France. Monique a décidé de se présenter sous la bannière de l'association Handi Model Grand Est. Même si la candidate appréhende la compétition, elle est d’avis que toutes se battent au quotidien pour celles et ceux qui sont dans l’ombre et est convaincue que cela classe leur engagement bien au-delà d’une victoire nationale.










ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES





Les derniers articles




Recherche

L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    



Facebook