Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Handicap: travailler pour s’intégrer


Depuis 1978, l’AGEF de Nuits-Saint-Georges œuvre pour intégrer par le travail les personnes en situation de handicap. Le directeur adjoint Hébergements, Hubert Lahoz nous permet de faire le point sur cette association.


Chemin gourmand à Nuits-Saint-Georges. Photo (c) Clément Bonvalot
Chemin gourmand à Nuits-Saint-Georges. Photo (c) Clément Bonvalot
agef_21.mp3 AGEF 21.mp3  (922.86 Ko)

Si chaque employeur occupant au moins 20 salariés se doit d'employer à plein temps ou à temps partiel des travailleurs handicapés dans une proportion de 6% de l'effectif total de l'entreprise, beaucoup font le choix de verser une contribution à l'Agefiph, le fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées. À l’AGEF de Nuits-Saint-Georges en Bourgogne, les 70 salariés de l’association se mobilisent quotidiennement pour "intégrer par le travail les personnes en situation de handicap et développer leur autonomie sociale".

Cette structure a vu le jour en 1978 grâce à la volonté d’un groupe d’employés de la Poste et de la société Orange. Outre leur emploi, toutes ces personnes avaient un point commun: le handicap de leur enfant. Aujourd’hui, l’AGEF gère quatre établissements: un ESAT qui accueille 94 travailleurs handicapés, une entreprise adaptée qui emploie 15 travailleurs handicapés, un foyer d’hébergement qui loge 41 personnes travaillant à l’ESAT et trois résidences qui hébergent 40 personnes travaillant à l’ESAT.

Si de nombreux degrés de handicap sont représentés à l’AGEF, Hubert Lahoz précise "qu’un minimum d’autonomie est nécessaire. Nous n’accueillons pas les personnes qui ont besoin d’aide pour manger par exemple. Celles-ci pourront être accueillies dans des Maisons d’Accueil Spécialisées (MAS)". L’ESAT leur permet ensuite de trouver un travail en fonction de leurs compétences. Certains vont travailler le métal, le bois, d’autres vont travailler dans des buanderies tandis que les personnes qui sont plus en difficulté travaillent dans le conditionnement. Elles s’occupent par exemple de mettre des pansements dans des boites au sein de l’entreprise Urgo.

Chemin gourmand et solidaire

Afin de financer une partie de son service d'accueil de jour, l’AGEF organise chaque année le "Chemin gourmand de Nuits-Saint-Georges". Grâce à la centaine de bénévoles locaux, les participants dégustent spécialités culinaires et vins choisis pour les accompagner dans une ambiance festive. Étendue sur 7 kilomètres, cette balade gourmande permet à l’AGEF de proposer des activités aux personnes vieillissantes qui ne travaillent plus. Rendez-vous le dimanche 25 juin 2017 pour participer à cet évènement joyeux et solidaire!

AGEF 21
7 rue Philippe le Bon
21700 Nuits-Saint-Georges, France


16/01/2017




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Noël avant l'heure - 14/11/2017

Divorcer sans juge - 29/05/2017

1 2 3 4 5 » ... 16





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :