Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast
Podcast Journal
 
Facebook
Twitter
 

La Chandeleur: connaissez-vous réellement son histoire?


Par Rédigé le 02/02/2020 (dernière modification le 03/02/2020)

Comme tous les ans, la Chandeleur, se tient le deuxième jour du mois de février. Elle se traduit principalement par la dégustation d'un célèbre dessert gourmand et facile à réaliser, les crêpes. Cependant, elle remonte à plusieurs décennies. Rallongement des jours, fête des lumières, ou encore superstitions, d'où vient vraiment cette tradition?


Chaque année, à l'occasion de la Chandeleur le 2 février, des familles se réunissent pour manger des crêpes (c) Rita/pixabay
Chaque année, à l'occasion de la Chandeleur le 2 février, des familles se réunissent pour manger des crêpes (c) Rita/pixabay
La Chandeleur est une tradition séculaire qui se déroule chaque année le 2 février. Pour l'occasion, des familles se réunissent autour de crêpes précisément à cette date-là. Pourtant, au-delà d'une ambiance chaleureuse autour d'un dessert gourmand nombreux sont ceux qui ignorent la véritable signification de cette fête si particulière. Superstitions, fête des lumières, chandelle, retour du soleil, explorons les origines de la Chandeleur.

La Chandeleur, une fête romaine qui célébre le retour du soleil et la prospérité

Le terme chandeleur découle de l'élocution latine "festa candelarum" qui signifie fête des lumières. Elle tire précisément son nom de la chandelle. Tous les ans, les premiers jours du mois de février se traduisent par des jours qui commencent à se rallonger. A l'époque romaine, pour célébrer le retour du soleil et prospérer, les paysans réalisent des crêpes avec un reste de farine (pour qu'elle ne soit pas perdue). En effet, elles sont par excellence le symbole qui rend hommage à l'abondance, au retour du soleil et à la nouvelle saison, le printemps car à cause de leur forme ronde et leur couleur dorée, les crêpes font penser à un disque solaire. De plus, le mois de février "februare" qui signifie en réalité purification est aussi consacré à la purification des terres avant les nouvelles semences. Les femmes qui souhaitent devenir enceintes ou qui le sont se font également purifier lors des jours dits "Lucarnes". Pour cela, lors d'une cérémonie spéciale, elles se rendent au temple de la déesse mère Brigit en portant sur elles un manteau de junon (en peau de chèvre).

Il existe aussi de multiples superstitions autour des crêpes. Les gens croient qu'ils prospéreront l'année à venir en préparant ce type de dessert. Pour cela, ils les font sauter en l'air de la main droite et en veillant qu'elle retombe correctement dans la poêle tout en tenant de la main gauche une pièce d'or (Louis d'or). La première crêpe doit ensuite être déposée au-dessus (ou à l'intérieur) d'une armoire pour avoir de très bonnes récoltes (de blé par exemple) l'année d'après. Une autre croyance raconte, qu'à l'inverse, si les paysans ne font pas de crêpes le 2 février, l'année qui suit, ils feront de mauvaises récoltes.

Une tradition chrétienne instaurée par le pape Gélase

Peinture sur la présentation du Christ au temple (c) Dimitris Vetsikas/pixabay
Peinture sur la présentation du Christ au temple (c) Dimitris Vetsikas/pixabay
Mais si la Chandeleur est, à l'origine, une fête païenne, elle finit par être christianisée. Chez les croyants, cet événement représente la présentation du Christ au temple, célébré 40 jours après Noël soit le 2 février. Il y a 2000 ans, lorsque Marie et Joseph amènent Jésus au temple pour la présentation, Siméon un homme juste et pieux (ou Simon) reconnaissant la nature divine de Jésus, le considère comme la lumière d'Israël et le Messie (évangile de Luc au chapitre 2 verset 21). Par la suite, cette commémoration qui a essentiellement lieu dans les pays d'Orient, s'installe de façon progressif en Occident.

Bien plus tard, en 472, à l'occasion de la Chandeleur, le pape Gélase 1er décide de substituer les coutumes païennes par des rituels chrétiens. Pour ce faire, il organise, le 2 février, une cérémonie aux chandelles qui fait référence à Jésus, la lumière d'Israël. A cette période de l'année, les chrétiens allument donc des cierges bénis à la place des torches en guise de purification et pour éloigner le mal. A savoir que les cierges doivent rester tout le temps allumés pour honorer la lumière qui est le Christ. Les croyants sortent dans les rues pour chanter, cierges bénis à la main afin de chasser les ténèbres. Ils iront même jusqu'à ramener des chandelles chez eux, les exposer à leurs fenêtres afin d'être protégés du mal jusqu'à l'année suivante. De plus, les pèlerins qui viennent à Rome, pour déposer leur cierge auront le droit, en guise de remerciements, de manger des crêpes proposées par le Pape Gélase.

Aujourd'hui, bien que les rituels païens et chrétiens se sont estompés, seule la dégustation des crêpes en famille ou seul(e) a véritablement perduré. Alors bonne Chandeleur!
connaissez_vous_vraiment_l__histoire_de_la_chandeleur.mp3 Connaissez-vous vraiment l'histoire de la Chandeleur.mp3  (2.67 Mo)










ÉDITORIAL | POLITIQUE ET SOCIÉTÉ | ÉCONOMIE | NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | ART ET CULTURE | SCIENCE ET HIGH-TECH | SANTÉ ET MÉDECINE | GASTRONOMIE | VIE QUOTIDIENNE | CÉLÉBRITÉS, MODE ET LIFESTYLE | SPORT | AUTO, MOTO, BATEAU, AVION | INSOLITE ET FAITS DIVERS | VOYAGES ET TOURISME | HUMOUR | JEUNES









Recherche

L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    



Facebook